• 2019 : par quoi est "tenu" l'ordre public ?

      (Tous droits réservés. Merci de citer vos sources : Astropopote)

    2019 : par quoi est "tenu" l'ordre public ?
    Par Martin Greslou — Travail personnel, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=26550766


    2019 : par quoi est "tenu" l'ordre public ?



    Un bref article pour réduire les répétitions.

    Nous stationnons sur un moment cyclique intéressant, associant les planètes Pluton et Saturne, au cycle des nœuds de la Lune dans le signe du Capricorne.
    Comme on va le voir cette configuration exige de fouiller dans les racines de l'ordre public, pour en sortir trésors oubliés et ombres occultes. Elle préside donc à une profonde interrogation sur ce qui fonde nos sociétés, l'autorité, le pouvoir, les institutions, bref le politique au sens très large.

    Comme on va retrouver cette configuration à chaque lunaison, autant l’exposer pour ainsi dire une bonne fois.

    Le fait que cette accentuation se produise alors qu'Uranus, planète éminemment politique, entre en Taureau (article), confirme que l'enjeu profond de cette année 2019 est politique. Cependant, cet article ne fait pas la synthèse entre les deux.


    Elargissons la focale temporelle avant de la resserrer.
     Pluton (cycle de 248 ans environ) traverse le Capricorne entre 2007-08 et 2024.
    Saturne (cycle de 30 ans) traverse le Capricorne entre le 20 décembre 2017 et le 22 mars 2020
    Le Nœud Sud de la Lune traverse le Capricorne (et donc le Nœud Nord le Cancer) entre le 7 novembre 2018 et le 05 mai 2020.

    Les trois se trouvent donc conjointement en Capricorne entre le 07 novembre 2018 et le 22 mars 2020, fourchette large de la période qui nous intéresse ici, et que je considère, ainsi que répété au fil des dernières lunaisons, comme un moment particulier de la mutation mondiale sans précédent de l’archétype Père en jeu dans le monde depuis 2008  (Voir ici, l’article que j’ai consacré à ce sujet), si ce n’est le début des années 1990 (du fait du cycle sans précédent entre Uranus et Neptune (voir ici).


    2019 resserre la focale. Affinons et pointons quelques dates

    On peut même focaliser sur 2019  (d’environ janvier 2019 à Janvier 2020)

    En effet, depuis janvier 2019 en gros, nous nous rapprochons de la prochaine conjonction (6° d’orbe) entre Saturne et Pluton qui aura lieu le 12 janvier 2020 à 12 ° du Capricorne.
    En attendant le lancement de leur nouveau cycle de 33 ans environ, Saturne et Pluton bouclent leur cycle de 1982 (ici ) et se rapprochent l’un de l’autre dans le signe du Capricorne. (Cet article n’étant pas consacré à ce cycle par ailleurs important, je n’en creuserai pas ici les enjeux spécifiques. Je me contenterai de dire qu’en phase de clôture il va accentuer l’effet fouille dans les greniers et les caves ci-dessous, avant d’esquisser le début du début d’une nouvelle période, ce qui est un autre sujet).  

    Or, du fait des cycles Pluton-Nœuds (17 ans environ) et Saturne-Nœuds (12 ans) ils vont aussi y croiser  le Nœud Sud.
    Pluton l’a fait (comme tous les 17 ans environ) au tout début d’avril 2019.
    Saturne (comme tous les 12 ans) va le faire en rétrogradant autour du 01 mai, ainsi qu’au tout début de juillet, puis, en marche directe à la toute fin du mois de septembre 2019. (Ceci pourra toucher le prix du baril comme le souligne cette intéressante recherche : ici).

    A quoi s’ajoute le passage de Mars (forces martiales) dans le signe opposé du Cancer (incarnation, foyer, racines) entre le 16 mai et le 01 juillet, avec une conjonction au Nœud Nord (opposition Nœud Sud) autour des 12 et 13 juin 2019, puis à Saturne autour du 14 juin, puis à Pluton autour du 20 juin

    Ce qui nous donne encore deux petites « sous périodes » à la focale 2019 : d’avril à septembre et juin 2019.

    Fouiller dans les trésors et les ombres du passé politique

    Pour de nombreuses lectures astrologiques, ces trois cycles étant de nature « karmique », les rencontres entre eux le sont aussi. Il y serait donc question de régler des comptes avec le passé.


    3 impacts du temps

    Cela dit, on n’est pas obligé de parler de « karma » pour pointer les liens que ces trois cycles entretiennent avec le passé.
    Représentant la capacité de construire et de structurer, Saturne est traditionnellement et logiquement lié aux exigences coercitives du temps et de la durée (cf la fable des 3 petits cochons).
    Pluton (dont je le rappelle, on n’a pas encore fait le tour), dévoile et ce faisant donne prise sur les divers « pouvoirs » (et donc pour l’heure les mystères) de la mémoire profonde des choses.
    Et, dans la dialectique NN / NS, le
    Nœud Sud (NS) est lié aux acquis et aux « plis » qu’ils nous ont fait prendre.

    Tous ces cycles explorent les effets du temps sur nos vies. S’ils ont trait au « passé », ce n’est pas en tant qu’ensemble de choses mortes et inefficientes, mais de processus actifs plus ou moins rapides qui permettent, soutiennent, et parfois « pourrissent » notre présent.
     Ils nous font toucher du doigt le caractère efficient et transcendant du temps.


    Trésors oubliés et cadavres dans le placard

    Lorsque les planètes touchent où sont touchées par le Nœud Sud, il y a visite des caves et des greniers, comme toujours pour le meilleur ou pour le pire. Pour faire bref, on y redécouvre des trésors oubliés (des talents abandonnés parce qu’il fallait bien gagner sa vie par exemple), ou on en fait sortir les cadavres du placard (des fautes fuies, des comptes non réglés, des dettes….).

    Ceci en lien avec la planète concernée : en l’occurrence avec la capacité de construire, structurer et cadrer à long terme (Saturne), et les pouvoirs de la mémoire profonde (Pluton). D’autant que ces deux planètes sont actuellement (jusque janvier 2020) en fin de cycle, poussant, justement à tirer les leçons, boucler, tourner la page sur, dévoiler les échecs, magouilles et exactions, etc, du cycle en train de s’achever (1982, 1947).


    Les factualités concernées
    Le fait que cette densité cyclique ait lieu en Capricorne la fait « travailler » dans la zone de l’archétype Père, soit de tout ce qui permet d’édifier et de maintenir un champ relationnel public – un ordre public - viable et durable : les institutions (Etats, administrations, institutions publiques, législatives, bancaires, religieuses, familiales), les autorités et ce qui les légitime, l’architecture et les aménagements concrets qui structurent la cité (bâtiments, infrastructures.. .) et toutes les ossatures qui nous tiennent debout (physiques, morales, techniques…) (Ces différentes facettes sont exposées dans cet article, chapitre III).


    En résumé
    D’où que l’enjeu de la période soit de faire sortir des trésors ou des cadavres de nos placards en lien avec la capacité de construire, structurer et cadrer et les pouvoirs de la mémoire profonde des choses.

    Dans la lunaison du 05 avril (ici) j’ai résumé cela comme suit : « fouiller dans les caves et les greniers de l’archétype Père pour en dépoussiérer de vieux trésors et en dégager les ombres, manière actuelle de le faire « muter ».
    On pourrait considérer qu'il est et va être question d'un grand déballage du bon et du mauvais cachés, et d'une grande purge générale de tout ce qui n'est pas fondateur, avant que du nouveau ne se profile.
    Il est probable, vous me le pardonnerez, que je reprenne l'une ou l'autre formule telle quelle dans les mois qui suivent
     

    Manifestations factuelles en cours (France) 
    Matériellement, l’investissement (en France) des ronds-points et des péages par les gilets jaunes, la neutralisation « sauvage » des radars, touchant les infrastructures concrètes de l’ordre public, sont en parfaite adéquation avec cette intensité cyclique.
    L’incendie de Notre Dame de Paris qui remet en lumière les profondes racines chrétiennes de la France, mais aussi certains de ses précieux savoir-faire traditionnels au long cours, ainsi que ses pertes irréparables à court terme (il n’y a plus de chênes assez vieux pour refaire la toiture) – et ce faisant en dévoile la maltraitance (jusque là occultée par un tabou politico-médiatique imposé depuis des décennies) - est une autre de ses formes.

    Politiquement, doivent leur être associés la révolte populaire des gilets jaunes contre la politique qui a été menée à leur détriment et souvent en douce grâce au truchement d’une « com » bien rôdée, par les « pouvoirs »  en place (Etat, partis politiques, médias, syndicats…), depuis plusieurs décennies, ainsi que le début de « bascule » pro Frexit qui commence à toucher le rapport des français à l’U.E ainsi que cela s’est vu lors du pseudo débat des européennes, sans oublier la réclamation du RIC (une forme ancienne d’organisation politique) et d’un retour à la souveraineté du peuple. (Je rappelle que cette lecture n'intègre pas le cycle d'Uranus dont le caractère potentiellement tyrannique pourrait écraser toute révolte... ou le contraire).


    Autres faits  
    Evidemment l’augmentation des tensions qui entourent le Brexit, l’arrestation d’Assange, et tous les évènements qui font sortir de l’oubli et de l’ombre des trésors et des cadavres du placard (à ce titre le cas Assange est emblématique), en rapport avec des dimensions d’« ordre public », politiques, institutionnelles, fondatrices, de pouvoir, doivent leur être associés.


    Appel à contributions
    N’ayant pas le temps de les lister/explorer/chercher, je laisse le soin à chacun de le faire - et suis preneuse d’infos (documentées) allant en ce sens  (en commentaire par exemple...).

    ***

    Suivi lâche:
    06/04/19 : France -assimilation : remarquables propos sur les bévues des dirigeant par rapport à la tradition française, et sur cette tradition dont le Code civil dit :  «nul ne peut être naturalisé s’il ne justifie de son assimilation à la communauté française». ici / Figaro
    14/04/19 : France-catho : // aux profanations de lieux chrétiens (entre 75 et 90 % des profanations), "les catholiques ne peuvent pas être une minorité comme les autres" /
    : ici /Figaro- e. Levy
    15/04/19 : Notre Dame de Paris :  monument mondialement connu, entre 10 et 8 siècles d'âge, ravagé par un incendie massif et violent depuis 18h50 : ici / RT +
    26/04/19 : émission de F. Taddeï :Notre Dame, reconstruire à l'identique ou  pas  ? vidéo / RT

    11/04/19 : Humanité / Philippines : découvert d'une nouvelle espèce humaine, cousine d'Homo Sapiens, vieille de 60.000 ans : ici / Figaro
    29/04/19 : Islande : mesures pour sauver les dernières maisons traditionnelles en tourbe, les inscrire au patrimoine mondial et ainsi sauver ce savoir-faire : ici / Figaro
    01/05/19 : Japon : le nouvel et 126eme empereur du Japon - Nahurito - vient de monter sur le trône : ici / Figaro
    04/05/19 : Kosovo : le plus gros bobard du XXeme siècle... A lire : ici / réseau international
    13/05/19 : Allemagne -médecins nazis :  L'Allemagne inhume les restes de victimes d'expériences médicales nazi : ici / Figaro 

     

     

    « * Cycles mondiaux (16) : 2019-2025, 3eme passage connu d'Uranus en TaureauLunaison du 5 avril au 03 mai 2019 »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :