• * Cycles mondiaux 11 : feu, terre, air, eau et ma théorie des vagues...

    Tous droits réservés. Merci de citer vos sources. 

    Outre qu'il met en perspective les nombreux phénomènes climatiques qui secouent la planètes depuis ce printemps, cet article "léger" et sans prétention, n'a d'autre objectif que d'ouvrir une piste de réflexion, sur des bases très simples : rapport planètes lentes-zodiaque et manifestation des éléments (feu-terre-air-eau) sans tenir compte des aspects. Pour creuser la question, il faudrait un suivi plus exhaustif des événements climatiques du monde. Contributions bienvenues.

    Dans l'hémisphère nord, on le sait, le premier mois du printemps est instable. En France un dicton affirme : "En Avril ne te découvre pas d'un fil". D'un point de vue astrologique, le premier mois du printemps suit l'équinoxe de printemps qui "ouvre" le cycle zodiacal, avec le signe du Bélier. Or le renouveau est toujours, en même temps, une période d'instabilité. (Dans une moindre mesure, il en est de même pour le premier mois de l'automne (octobre) qui suit l'équinoxe d'automne, "ouverture" de la seconde moitié du cycle zodiacal avec la Balance. Et pour les "extrêmes" du cycle zodiacal que sont les solstices d'hiver (Capricorne) et d'été (cancer)). 

    Cependant, ce printemps 2011 semble un peu spécial car ce sont les 4 éléments à la fois qui s'y sont clairement agités (ainsi qu'on va l'esquisser plus bas), ce qui est rare.

    Plus encore, le nombre de catastrophes naturelles au premier semestre 2011 (355) est quasiment égal au nombre moyen de catastrophes annuelles (390) (ici)...  (Un avis "changement climatique" : ici).

    ***

    Mars-avril 2011 libère d'un coup la vague des mutations planétaires en cours depuis 2007.

    D'un point de vue astrologique, on a, de fait, trois déplacements majeurs des lentes planètes trans-saturniennes (voir cycles et définitions: ici). Pluton (feu des profondeurs) entre en capricorne (terre /solstice) en 2008 ; Uranus (air-feu) passe en Bélier (feuéquinoxe) le 12/03/2011, et Neptune (eau) fait sa première entrée en Poissons (eau) le 04/04/11. Ces trois déplacements mettent en branle les 4 éléments.

    Emblématique de ces trois déplacements planétaires majeurs, l'accident nucléaire  de Fukushima. Pile sur l'entrée d'Uranus en Bélier (air-feuéquinoxe), un tremblement de terre de magnitude 9 (un seul l'a dépassé en force au Chili en 1960) provoque un énorme tsunami, lui même cause d'un dérèglement nucléaire majeur -niveau 7 plus vu depuis l'unique précédent de Tchernobyl en 1986- (feu), se répandant partout par l'atmosphère et, depuis le 04/04/11, date d'entrée de Neptune en Poissons, par l'eau. (Depuis, les tremblements de terre dans la région sont réguliers). 

    Or selon ma théorie des vagues, lorsqu'une série de mutations s'enchaînent, les premières sont pour ainsi dire "retenues" par les dernières de la série, avant de toutes déferler ensemble lorsque la série des mutations s'achève.

    C'est sur cette base, qu'observant les conjonctions successives de Jupiter à ces trois trans-saturniennes de fin 2007 (Pluton) à janvier 2011 (Uranus), plus passage d'Uranus en Bélier en mars, j'avais émis l'hypothèse selon laquelle ce qui "grondait" par en dessous depuis 2007, passerait "par au-dessus" dès janvier 2011, et plus nettement à partir de mars-avril 2011 

    ***

    Janvier et mars-avril-mai-juin 2011, ont coïncidé avec des phénomènes élémentaux remarquables. En voici une liste assez complète, bien que non exhaustive.

    Du point de vue des éléments, le mois d'avril 2011 au cours duquel s'achève (le 04/04) la série des déplacements planétaires lents ci-dessus rappelés, préside effectivement à une série de phénomènes naturels remarquables. Car, si tremblements de terre et tsunamis ne sont pas, en soi, des événements rares (voir ici), la mise en branle simultanée des 4 éléments, elle, l'est (comme ce fut le cas à Fukushima). Et puisqu'il est question de planètes lentes, il faut des événements proportionnés. C'est le cas.(cf les plus grandes catastrophes selon Wikipédia + les records météo). 

    Terre

    Depuis Fukushima en mars 2011 (niveau 9, plus vu depuis 1960), les tremblements de terre dans la région Japon-Australie sont réguliers et assez puissants. On semble assister à une intensification de l'activité sismique de la Terre, depuis avril.

    Après l'éruption de l'Eyjafjoll d'Avril 2010 en Islande (au repos depuis 1823), éruption d'un second volcan (terre/ feu) en Islande en mai 2011. En, juin, deux éruptions volcaniques majeures ont lieu en Amérique, dont un qui dormait depuis 50 ans (Argentine). 

    En fait, depuis peu (accentuation pleine lune de juin), on compte 10 "super-volcans" (dormant parfois depuis des milliers d'années), qui se sont réveillés : ici. (Un exemple de surper volcan dormant : le Yellowstone.)

    08/07/11 : 5,2 plus fort tremblement de terre sur Marseille Corse depuis 1963.

     Air

    Les tempêtes qui ont frappé les Etats-Unis depuis le 22 avril 2011 (vendredi saint) sont parmi les plus meurtrières des 40 dernières années dans ce pays, notamment celles d'avril 1974 (310 morts), et, bien, sûr l'ouragan Katrina de 2005 (Accuweather.com). L'état d'urgence a été déclaré dans plusieurs Etats (dont Alabama, Arkansas, Kentucky, Mississippi, Missouri, Tennessee, Oklahoma). En Alabama, ces tempêtes ont mis en danger la centrale nucléaire  (feu) de Brow Ferry (coupure d'électricité). En fait c'est la pire saison de tempêtes aux Etats Unis depuis 60 ans.

    Après que Eyjafjoll ait paralysé le ciel aérien européen avec ses cendres (air) en avril 2010 (plus vaste fermeture d'espace aérien en Europe depuis la seconde guerre mondiale), en mai 2011, un second volcan se manifeste avec les mêmes effets, en moins fort. Puis en juin, idem en Argentine (volcan dormant depuis 50 ans): aéroport de Buenos Aires bloqué par les cendres. Et, idem en Australie et en Nouvelle Zélande où les cendres du Puyehue, bloquent les aéroports (plus forte perturbation de trafic aérien depuis 1989). 

    Début juillet énorme tempête de sable sur Phoenix (Arizona).

     Feu

    193.000 hectares brûlés au Mexique en avril 2011, nottament à cause des tornades de feu observées depuis le 27/04/11 ; et 700.000 hectares aux USA depuis janvier, notamment au Texas, ce qui est énorme (aux Etats-Unis, le plus gros incendie précédent (1988) avait brûlé 400.000 hectares). Pour voir l'ampleur de ces feux qui touchent 6 Etats (Arizona, nouveau Mexique, Colorado, Kansas, Oklahoma, Texas) sur une carte : ici. Outre la force exceptionnelle des vents, ces incendies sont aussi dus à la plus grande sécheresse depuis1930En juin un des plus grands incendies de l'histoire de l'Etat de l'Arizona devient incontrôlable.

    Peu communes, des tornades de feu avaient aussi été observées au Brésil en 2010, première entrée d'Uranus Bélier. 2010, ce sont aussi les plus hautes températures en Russie depuis 1000 ans, et un incendie ravageur (plus de 800.000 hectares brûlés à la mi-août) générant une forte pollution de l'air qui avait d'ailleurs menacé des sites nucléaires et inquiété l'Europe.

    En France, depuis avril 2011, une sécheresse inédite menace les centrales nucléaires.

    En juin on estime que c'est la plus grosse sécheresse depuis 1900. Des records de chaleur sont atteints vers le 27 juin,

    Tandis que Afrique vit la plus vive sécheresse de son histoire depuis 60 ans, avec 10 millions de gens victimes de la crise alimentaire qui en découlent, le site nucléaire de Los Alamos est menacé par un incendie au Nouveau Mexique.

    Eau

    Mais dans l'Alabama, l'Oklahoma et le Missouri ce sont les pluies diluviennes qui font des ravages. Selon un pompier de Stilwell c'est la plus grande innondation de mémoire d'homme. Idem en Colombie où le niveau des précipitations fait le double de la normale dans 5 provinces depuis début avril.Innondations aussi au Brésil, en Espagne, en Namibie (les pires de son histoire).

    Mi avril, une première : découverte de deux tourbillons d'eau de 400 km de diamètre chacun dans l'Atlantique.

    En mai 2011, aux Etats-Unis, en Louisiane, délestage du Mississipi (1,2 millions d'hectares inondés ) pour protéger la nouvelle Orléans : rarissime, la seconde fois en 60 ans, depuis 1954. Le record des crues de 1927 est dépassé aux Etats-Unis. Même procédé au Canada, dans le Manitoba (225 km2 inondés). Inondations aussi en Colombie (2000 personnes touchées). Et en Tasmanie (Australie), les pires inondations depuis 1960. (En janvier 2011, l'Australie déjà avait subi les pires inondations en 50 ans. De "proportions bibliques" ont dit les commentateurs. (Recouvrant une surface équivalente à celle de l'Allemagne et de la France réunies, elles ont, pour l'anecdote, submergé l'autoroute Capricorne durant la lunaison conjointe à Pluton dans ce même signe). Idem, au même moment, le Brésil vit la pire catastrophe naturelle (inondations) de son histoire).

    En juin 2011 : en quelques heure Singapour innondéeDu jamais vu en 25 ans. En France, juin 2011au contraire c'est le manque d'eau qui fait problème pour refroidir les réacteursJuin 2011 : un million de Chinois évacués suite aux pluies torrentielles qui tombent depuis le 09. Aux Etats-unis, c'est la centrale nucléaire de Fort Calhoun qui est menacée par les inondations dues au Missouri.

    Merci à la source majeure de ces infos : http://naturealerte.blogspot.com/

    ***

    Depuis janvier 2011, plus nettement avril 2011, notre planète vit donc bien un remue-ménage majeur dans les 4 éléments (feu, terre, air, eau), coïncidant avec les dernières "vagues" des séries cycliques des trans-saturniennes.
    19/11/13 : ¨point sur les pays les plus touchés par les catastrophes climatiques : ici/ Figaro.

    21/06/15 : feu, terre, air, eau, point scientifique sur le chgt climatique (ici / Les crises )

    ***

     Corrélations astres de 1932 et 1974 : 

    En 1974 on avait compté 148 tornades en 24h aux EtatsUnis. Mercredi 27/04/11 on en a dénombré 160. (Vents allant à 330km/heure à Smirthville (tornade F5), ce qui est très rare)Selon Le Parisien, il faut remonter  à 1932 pour trouver un bilan semblable dû à des tornades aux Etats-Unis avec 332 morts. Une  tornade géante de 1925 avait coûté la vie à 747 morts.

    En 1932 on a : l'entrée d'Uranus en Bélier (feu/équinoxe) en 1927, suivie de l'entrée de Neptune en vierge en 1929-1930 (pour la première fois), suivie de la découverte de Pluton en 1930 en cancer (eau /solstice). A quoi s'ajoute en 1932, le passage simultanné de Saturne (30 ans) en Verseau (air) et du Noeud nord en Poissons (eau).

    En 1974 on a : l'entrée de Neptune en Sagittaire (feu) en 1970-71, puis de Pluton en Balance (air/ équinoxe) en 1971-1972, puis d'Uranus en Scorpion (eau) en 1974-1975. (A quoi s'ajoute en 1974, le passage simultanné de Saturne en Cancer (eau/ solstice) et du Noeud nord en Sagittaire (feu)). Le tremblement de terre le plus meurtrier du monde a eu lieu le 28/07/1976 en Chine.

     

     

    « Lunaison du 01 (au 29 juillet 2011)Lunaison du 30 juillet au 28 août 2011 »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :