• Cycles socio-historiques : l'affaire Karachi et le cycle Jupiter-Pluton (suite)

    Cycles sociaux

    Dans cet article *, je reprend l'article initial consacré au cycle Jupiter-Pluton (ici) sous l'angle "affaire karachi" (pire scandale de corruption au coeur de l'Etat depuis 50 ans selon le site Avaaz) qui mérite un coup d'oeil astrologique accompagné de nécessaires retours en arrière. Pour ceux qui en souhaitent un résumé structuré et clair, lire "L'affaire Karachi pour les nuls" publié par Sud Ouest (ici) dont je me sers ci-dessous, le but de cet article n'étant pas de faire la lumière sur cette affaire, mais de la corréler aux rythmes cosmiques.(Autre article "simplifiant", celui de Paris-Match : ici. Pour "élargir le champs", la chronologie de Libération : ici.)

          ***

    Comme rappelé dans le texte initial de cet article (ici)les cycles Jupiter-Pluton durent environ 12 ans (12-13 ans), et si l'on suit leur rythme, ils semblent avoir un lien avec l'Europe de l'Est, l'Inde et le "monde arabe". Or avec Pluton, la question du pouvoir, en fait, de la prise de pouvoir (qui peut s'opérer dans l'ombre avant d'éclater au grand jour), est toujours en jeu, pour le meilleur ou pour le pire. Associée à Jupiter, cette question touche toute la sphère juridique (donc les contrats), ainsi que tous les groupes ayant un pouvoir organisationnel dans la société (les affaires, le politique, le juridique, le religieux, l'enseignement, les groupes d'influence, etc). Associée à Saturne, la question plutonienne du pouvoir touche les structures (institutions, Etats et conflits entre Etats, autorités, gens au pouvoir...).

    Dans ma remise en ligne (en juillet 2011 à l'occasion du trigone croissant) de l'article initial sur Jupiter-Pluton, je posais la question suivante :  "si cette nouvelle étape du cycle de décembre 2007 devrait favoriser les regroupements stratégiques, qui se regroupera et pour quels objectifs ? A partir de quel "co" (ici), ces coopérations se feront-elles ?" 

    Dates clefs de "l'affaire Karachi":

    Point de départ, septembre 1994 (président : François Mittérand) : contrat d'armement Agosta, soit vente par la France de 3 sous-marins au Pakistan ;  et contrat Sarawi, soit vente de frégates à l'Arabie Saoudite, avec versement légaux de commissions aux intermédiaires, dont Ziad Takkiedine (voir plus bas), proche de François Copé (patron de l'UMP). Edouard Balladur, alors premier ministre, aurait utilisé des rétro-commissions illicites pour financer sa campagne présidentielle, via son argentier officieux Nicolas Bazire, intime de Sarcozy (alors porte-parole de Balladur et ministre du Budget). Puis en 1995, Jacques Chirac élu président, aurait demandé la révision de ces contrats, puis en 1996, l'arrêt du versement des commissions à des intermédiaires.

    Attentat du 8 mai 2002 : 11 techniciens travaillant pour la Direction des constructions navales sont tués au cours d'un attentat à la voiture piégée à Karachi (port et principale ville économique du Pakistan).

    La question est (pour les familles des victimes) : l'arrêt des commissions (décidé par J. Chirac en 1996) est-il responsable de cet attentat ? (16 décembre 2009,  6 familles de victimes portent plainte pour "corruption" contre le club politique Balladur, dont fait partie Nicolas Sarcozy)

    Dévoilement, 2010-2011 : fin 2010 : le juge Renaud van Ruymbeke enquête sur le volet financier de l'affaire, et  (toujours en 2010) Dominique de Villepin est fortement convaincu d'un financement illicite des partis proches de Balladur. Janvier 2011 : la DGSE aurait dès le jour de l'attentat (2002) évoqué une "piste financière"  + François Léotard (ancien ministre de la Défense), lie l'attentat à l'arrêt des commissions et à la vente à l'Inde de sous-marins plus modernes que ceux vendus au Pakistan. Septembre 2011 : Nicolas Bazire mis en examen (le 22), Thierry Gaubert, "transporteur de valises de billets", proche de N. Sarcozy, idem (le 21). A suivre...

     

    Les dates astro correspondantes : (Les courageux peuvent compléter les corrélations dates-faits ci-dessous en s'appuyant sur la chronologie "élargie" proposée par le journal Libération, ici).

    Décembre 94 : début d'un nouveau cycle Jupiter-Pluton (conjonction) en fin Scorpion. On peut y associer ces contrats d'armement ( septembre 94) et leur révision (95-96).

    Début 1998 : carré croissant de ce cycle.

    Début 1999 : trigone croissant de ce cycle.

    Automne 2000 puis printemps 2011 : opposition dans ce cycle.

    (+ printemps 2002 opposition dans le cycle Saturne-Pluton (33 ans) de 1982.)

    On peut sur ce printemps 2002 associer l'attentat de Karachi (ainsi que celui des twin towers : ici) au croisement des deux phases majeures (oppositions) impliquant Pluton.

    Eté 2004 : carré décroissant de ce cycle.

    Décembre 2007 : début d'un nouveau cycle Jupiter-Pluton (conjonction) en fin Sagittaire. Arrivée au pouvoir de Nicolas Sarcozy, remplacement du juge Bruguières dans cette affaire, infirmières Bulgares, Kadhafi reçu à Paris... 

    (+ fin 2009 : début d'un nouveau cycle Jupiter-Neptune (13 ans), lié à la "dissolution" de frontières sociales, à l'ouverture relationnelle (voir ici). On peut associer l'accusation de "corruption" portée par 6 familles groupées des victimes de l'attentat de Karachi (ci- dessus) à ce début de cycle.)

    Eté 2010 et début 2011 : carré croissant de ce cycle.

    (+ début 2010, été 2010 et "rappel" en juin 2011) carré décroissant ("tourner la page") dans le cycle Saturne-Pluton (33 ans) de 1982.

    On peut associer le dévoilement de cette affaire au croisement des ces deux phases majeures (carrés) impliquant Pluton. On peut aussi y associer l'accusation du juge Bruguière (en charge de cette affaire jusqu'en 2007) par les familles des victimes (en juin 2011) pour faux témoignage et entrave à la justice (ici), et le début de la guerre en Lybie...

    Juillet 2011 puis novembre 2011 puis février 2012: trigone croissant de ce cycle. Le dévoilement va probablement susciter des, et être suscité par, des regroupements stratégiques durant toute cette période. Depuis la mi juillet 2011 le site d'information Médiapart joue un rôle majeur dans ce dévoilement.

    Eté 2013 (août) puis début 2014 (janvier et avril) : opposition dans ce cycle. C'est probablement à ce moment là qu'on y verra vraiment clair dans cette histoire, ou qu'on commencera à comprendre quels mécanismes sociaux (à changer) l'ont permise.
    Et oui: voir suivi 2013

    A noter : 

     1) Outre une petite clique politique française (voir articles associés pour en faire le tour), et les industries de l'armement, cette affaire concerne donc aussi la tension Inde-Pakistan et l'Arabie Saoudite conformément aux attaches géographiques traditionnelles de ce cycle.

    2) Le gouvernement Balladur cherchait à vendre des sous-marins Agosta au Pakistan, depuis fin 1992, date de la conjonction sans précédent Uranus-Neptune (voir ici), qui a aussi "présidé" au traité de Maastricht et à son fameux article 104 par lequel les Etats se sont défaits de leur souveraineté sur la monnaie au profit des banques privées avec les résultats catastrophiques que l'on sait (Etats à la botte des "marchés", "financiarisation", etc : lire l'interview d'E. Chouard, ici)

    3) En cette fin septembre 2011, Jupiter devenu rétrograde au début du mois, prépare son deuxième trigone croissant à Pluton (novembre 2011), et la lunaison du 26/09/11 (ici) est au carré décroissant quasi exact avec Pluton. Or, emboîtant le pas à la commission chargée du "secret défense" qui vient de recommander la déclassification des documents relatifs à "l'affaire Karachi", le site Avaaz.org invite les citoyens à faire pression pour qu'elle ait effectivement lieu alors que le président Nicolas Sarcozy fait (je cite) "la sourde oreille" (ici).

    ***

    Tous les 29 septembre, l'Occident fête l'archange Michaël (qui terrasse le dragon), dont l'archétype est, cette année, particulièrement actif (voir :  "Lilith en Bélier (mars décembre 2011) : vers une virilité inspirée ?") : ce petit article est une façon de le fêter.

    ***

    Tandis que je le rédige, l'homme d'affaires Ziad Takieddine (ici), aussi mis en examen, demande à son tour la levée du secret défense (ici), (stratégie quand tu nous tiens, on dirait...) Et on est pile dans l'enjeu de la lunaison du 26/09/11 (ici).

    A suivre donc.

    Suivi 2015
    0
    3/06/15 / France ; selon Ziad Takkiedine : "Sarcozy est l'ennemi de la France", retour sur l'affaire Karachi : ici /infolibre

    Suivi 2013
    19/05/13 : France : au bout de l'affaire Karachi, Balladur (ici) ? 
    26/06/13 : France : affaire Karachi, révélations explosives de Ziad Taikkedine : ici
    03/09/13 : : Ziad Takkiedine relâché : ici.
    16/10/13 16 France, l'affaire Karachi : docu Arté sur les liens entre politique, argent et criminalité...

    24/06/14 : France : affaire Karachi suite. Édouard Balladur et de François Léotard dans le colimateur de la Cour de justice : ici / Figaro.

    Suivi 2012

    02/01/2012 : Le président Sarcozy aurait été impliqué dans l'affaire Karachi(1994).Plus d'infos : ici
    08/01/12 :  les comptes de la campagne Balladur retrouvés dans une cave confirment l'affaire.
    03/02/2012 :les infos et contre infos dans l'affaire Karachi, encore.
    21/02/12 : Thierry Gaubert, ancien conseiller de Nicolas Sarcozy, repris par l'affaire Karachi.
    08/03/12 : dans son livre publié ce jour Ziad Takiedine contre attaque. On y apprend qu'il est aussi intervenu dans l'histoire des infirmières bulgares qui ont été libérées millions à la clef.
    24/04/12 :extension des investigations judiciaires juqu'en 1993...24/06/12 : dépôt de plainte contre N. Sarcozy dans l'affaire Karachi. Le nouveau gouvernemet lève le secret défense. Ici.
    30/10/12 : N. Bazire, ancien directeur de campagne d'E. Balladur, impliqué : ici.

    Suivi 2011
    03/10/11 : en demandant la levée du secret défense, Ziad Takieddine mène bien une stratégie. Objectif affiché, je cite "faire tomber le gouvernement". + 06/10/11 : Ziad T. met en accusation les mêmes acteurs que dans l'affaire Clearstream, dont Dominique de Villepin.
    19/10/11 : Paris Match fait un petit tour très instructif du rôle des femmes dans les révélations des "affaires" en France. Entre autres l'affaire Karachi.
    26/10/11 (nouvelle lune impliquant Jupiter-Pluton) : l'équipe Balladur aurait-elle été mise sous écoute par le réseau de Jacques Chirac en 1995 ?
    31/10/11 : oui, Z.Tiakkiedine, a bien touché une "commission" (juste, 4,5 millions d'euros...)en marge des contrats officiels+ +14/11/11 : Karachi, Tiakkieddine et autres affaires...
    01/12/11 : l'étau se resserre autour de Balladur and co...

    « Lunaison du 27 septembre au 25 octobre 2011Le 26 octobre 2011, un cap affectif : à quelles valeurs allons-nous donner corps ? »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :