• Juin 2012- juin 2013. Jupiter et Lilith sont en Gémeaux : vols, dols, esprit de finesse ?

    Le dieu Mercure (Cyranoblog) 

      Tous droits réservés. Merci de citer vos sources. 

    Tous les 12 ans, Jupiter renouvelle la vie socio-professionnelle et /ou socio-idéologique du monde. Ainsi, tout comme 1999, 2010-2011 a donné à chacun et aux sociétés, l’occasion de s’ouvrir à de nouvelles perspectives sociales et/ou professionnelles, à de nouvelles activités, à de nouveaux milieux, voire à de nouvelles visions du monde (ici), début d’un nouveau processus de développement de 12 ans.

    A l’esprit du « pionnier » découvrant de nouvelles opportunités (Bélier) lancé en 2010 et plus nettement le 22 janvier 2011, a succédé, du 04 juin 2011 au 11 juin 2012, celui du « jardinier » attaché à les faire siennes et à les faire fructifier (Taureau). A partir des 11-12 juin 2012 vient de celui du « commercial » testant la réception sociale des premières pousses de ce travail (Gémeaux), puis, à partir de sa réaction, en affinant la présentation. Autant la première étape exigeait de se lancer, d’avoir de l’audace, d’innover ou de prendre des risques, autant la seconde exigeait un solide bon sens, de la patience, de la ténacité et du travail, en un mot de la « gestion », autant celle qui s’ouvre exigera de la débrouillardise et de l’adaptabilité, de développer notre côté astucieux et habile, si ce n’est rusé, notre curiosité d’esprit, en un mot notre savoir-faire communicationnel avec le monde qui nous entoure. 

    Approche traditionnelle

    Traditionnellement les astrologues s’accordent à dire que le passage de Jupiter en Gémeaux est propice à la circulation et à la transmission, bref à la communication au sens large : donc à la pensée, à la parole, aux écrits, aux langues vivantes, au dialogue, à la curiosité, au reportage, aux déplacements, au commerce, à la légèreté aussi, au papillonnage, au butinage, au sens de l’insolite, aux rumeurs. Remise au goût du jour, cette tradition doit inclure la percée actuelle de nouveaux outils de communication, qu’il s’agisse d’Internet, des satellites, des téléphones, GPS et autres iphones, des médias de masse (télé, radio, Web), mais aussi les outils du trading, les caméras de vidéosurveillance, les bracelets électroniques, les radars, et tout ce qui concerne la « détection » (médecine incluse), sans oublier, bien sûr, les techniques de communication, le marketing, la propagande ou toutes les règles juridiques concernant la diffusion des œuvres de l’esprit. Et, peut-être aussi ce qui concerne les déplacements, et toutes les matières très légères et très souples.

    C’est sur tous ces domaines que Jupiter en phase Gémeaux va mettre socialement l’accent au cours de l’année qui vient.

    ***

    Les deux petits textes ci-dessus suffisent à éclairer le processus en cours et chacun pourra s’y référer tout au long de la nouvelle année jupitérienne qui commence. Cependant, je propose aux lecteurs curieux et patients d’aller plus loin dans la prospective (voir note 1) [1].

    Un Jupiter « mutant » 

    Selon l’hypothèse que j’ai développée dans mon article précédent (ici), depuis la conjonction Uranus-Neptune de 92-93 (ici), Jupiter est devenu un relais de forces plus grandes que lui. Du coup les images de notable ou d’aventurier qui lui sont traditionnellement associées — la « crème » des sociétés d’antan — sont obsolètes et trompeuses. Et tout autant les dernières figures sociales dominantes en vogue — le trader, le présentateur télé, l’expert, le commercial et que sais-je d’autre : en effet, ces nouvelles « figures dominantes » sont plus que jamais les représentantes des puissants groupes d’intérêt qui sous-tendent leur activité. Un retour à la clef de lecture basique de Jupiter – le « co » – s’impose donc.

    En Gémeaux, ce « co » jupitérien invite à se parler pour se mettre d’accord et se co-ordonner - littéralement s’ordonner à plusieurs - autour de lignes de pensée et/ou de lignes de discours et de règles relationnelles propices à la co-opération, à la co-diffusion (d’idées, de manières de faire, de produits, de services, notamment ceux qui émergent depuis 2010) et à la co-adaptabilité au tout (voire note 2). Ce qui donne : se co-débrouiller, se co-renseigner, se co-voiturer, se co-déplacer, se co-opter, se co-promouvoir, etc.

    Derrière ce principe de co-extension dans l’espace social, de co-ramification, en un mot de commerce au sens large impulsé par Jupiter en Gémeaux, la question est : qui ou quoi va le faire et au profit de qui, de quoi, de quel projet (souvenons-nous qu’il s’agit d’un cycle de 12 années (voir note 3) ? Plus brutalement : qui détient les moyens de communication, qui va faire lobbie, etc ? Comme nous le verrons plus bas, la réponse dépend de ce qui a été fait à l’étape précédente au niveau de la gestion des moyens : qui ou quoi a co-géré des moyens, lesquels, pour quel projet ou co-projet ?

     

     Le dieu Mercure (Cyranoblog)

    (le dieu Mercure. Source ; cyranoblog)

    L’essor des traits du dieu Mercure

    Mais avant de faire le point sur l’étape précédente, un constat de taille doit attirer notre attention. La récente mise en service des nouveaux outils techniques de communication « individuelle » ou du moins « individualisés » (Iphone et assimilés, GPS, Wifi, réseaux sociaux, etc), leur omniprésence et leur inter-connectivité croissantes exacerbent les traits dominants du dieu gréco-romain Mercure /Hermès (voir note 4), qui a donné son nom à la planète maîtresse du signe des Gémeaux.

    Célérité

    Et, en premier lieu, sa célérité. Ce dieu fut en effet en effet doté par son père Zeus/Jupiter dont il était le messager, de sandales ailées et d’ailes au front lui permettant d’aller très vite d’un point à un autre sans être arrêté par rien. N’est-ce pas la qualité première de la wifi, des iphones et autres GPS, que de permettre aux « messages » de circuler partout sans être arrêtés par rien, à une vitesse jusqu’ici inégalée ?

    Or ce pouvoir nouveau est, co-extensivement, propice au second grand trait dominant du dieu des voyageurs et des carrefours qu’était Mercure : le vol et la supercherie.

    Vols

    Dès son enfance, Mercure en effet, s’appropriait tout ce qui lui plaisait, au point qu’on en fit le dieu des voleurs. Il vola ainsi le carquois de Cupidon dieu de l’amour, le trident de Neptune, le glaive de Mars, les outils de Vulcain, la ceinture de Vénus, un troupeau de bœufs… Or c’est bien là ce qu’Internet et maintenant Iphones et assimilés permettent à tout un chacun de faire : s’approprier en toute impunité le travail et le talent des autres (télécharger en douce films, musiques, vidéos, copier-coller des écrits, etc).  Ces technologies offrent aussi aux entreprises commerciales de s’approprier, à leur insu, des goûts, des préférences, des réseaux relationnels et des centres d’intérêt des usagers de ces réseaux (nos profils de consommateurs), aux « hackers » de tous poils de voler les  « données personnelles », voire les codes bancaires, de quiconque, ou les données sensibles des États et des entreprises (cf. par exemple Wikileaks), et aux gros investisseurs financiers de pomper d’immenses profits sur tout à la vitesse de l’éclair grâce, entre autres, aux systèmes algorithmiques du trading et à l’opacité des « produits financiers ».

    Supercherie

    Plus profondément, la surveillance généralisée de tous par tous induite par ces techniques (chacun peut filmer, prendre en photo, enregistrer et diffuser à sa guise ce qui lui passe sous la main ; Facebook est un vivier de fichages individuels fort prisés par les Etats ; la vidéo-surveillance des pompes à essence permet de « lire » qui est assuré ou non… etc), est en train de nous conduire à un formatage de plus en plus prégnant de nos « looks » de nos comportements et de nos discours, à un contrôle et à une manipulation de plus en plus compétente de notre apparence. Indéniablement, le marketing est partout. « Marketing politique » (voir note 5), multiplication des services de « relooking », banalisation de la chirurgie esthétique, essor des ateliers de présentation de soi en vue d’un futur entretien d’embauche, nous poussent plus que jamais à faire primer la séduction  (à minima la forme) sur le fond (ou sur la relation) (voir note 6) , y inclus au niveau du langage. Emblématique de cette tendance la fameuse « croissance négative » de Christine Lagarde suggérant une « croissance » en lieu et place d’une récession, ou l’expression « charge de la dette » qui évoque un grand poids de la dette, une grosse dette, alors qu’elle signifie « intérêts de la dette », le terme de « travailleurs pauvres » en lieu et place « d’exploités », les glissements de sens institutionnels américains entre « radicalisation », « extrémiste » et « terroriste », etc. Avec pour résultat, une hyper susceptibilité aux mots en soi au détriment du sens (au point que l’on voit se multiplier un peu partout d’inquiétants interdits linguistiques de nature juridique et institutionnelle notamment (voir note 7), mais aussi médiatique, ou de tous les jours…).

    Juin 2012, juin 2013 : célérité, supercheries et vols s'épanouissent... ?

    Or comment ne pas voir que tous ces stratagèmes (verbaux ou non) relèvent purement et simplement de la ruse (du dol) et de la supercherie (dont le radical « super » initie aussi les mots « superfétatoire », « superficiel », etc.) ? Or c’est bien en croisant célérité, ruse et supercherie que Mercure réussissait ses larcins (la plupart, rappelons-le tout de même, auprès d’autres dieux !).

    Aussi doit-on s’attendre, à partir des 11-12 juin 2012 (et grosso modo jusque fin juin 2013) à la fois à une accélération générale des choses, mais aussi à l’essor des ruses, des supercheries et des vols…

    ... Ou accidents et disputes régénèrent ingéniosité et commerce ?

    Sauf que si Mercure réussit la plupart de ses vols sans encombre, deux d’entre eux l’obligèrent à changer son fusil d’épaule et à développer deux autres de ses qualités : l’ingéniosité et le commerce.

    L’un de ces échecs eut lieu lorsqu’il tenta de voler la foudre de Zeus/ Jupiter : il s’y brûla et Jupiter le chassa de l’Olympe (la demeure des dieux), afin qu’il se forme à plus de savoir vivre sur la terre des mortels. C’est là qu’il développa son intelligence pratique, son ingéniosité. En séparant deux serpents avec une baguette d’olivier, il inventa le caducée qui est encore de nos jours l’emblème de la médecine. Inspiré par une carapace de tortue vide, il fabriqua la première lyre du monde, etc.

    Le second de ces échecs vint du fait que le troupeau de bœufs qu’il réussit à voler appartenait en fait à un autre dieu, Apollon qui, bien sûr, se fâcha. Pour mettre un terme à la dispute, Mercure lui offrit sa lyre en échange, d’où qu’on en fit aussi le dieu du commerce, des négociants et des commerçants.

    C’est donc grâce à la fois au développement de son ingéniosité et à la résistance d’un autre que Mercure passe du vol à l’échange. On peut donc aussi s’attendre à ce qu’à partir des 11-12 juin 2012, contrainte par des limites - physiques (le feu, la foudre), juridiques (Zeus), de vérité et de conflit (Apollon) - note 8.

    Lilith ou le retour de « l’esprit de finesse » ? 

    C’est arrêté par d’autres dieux, que Mercure développe l’ingéniosité plutôt que la supercherie, et l’échange commercial plutôt que le vol. Or il ne s’agit pas de n’importe quels dieux ! Le premier, Zeus/Jupiter est le plus puissant (mais pas omnipotent) et le plus majestueux des dieux (il est maître des orages et du feu de la foudre) et leur chef, garant de la bonne conduite de tous (bien que coureur) et juste arbitre des conflits. Le second, Phoebus/Apollon, est le dieu de la lumière (parfois assimilé au Soleil, et maître du zodiaque) et donc de la vérité (les mortels le consultaient souvent), ainsi que des arts. Il s’agit donc de deux autorités suprêmes : l’ordre relationnel et la vérité !

    Or, il se trouve que Lilith passe en Gémeaux en même temps que Jupiter : grosso modo de juin 2012 (plus nettement à partir de septembre novembre 2012), à juin 2013. Or, là où elle passe, Lilith impose des « pertes » (soit des limites), qui sont autant d’occasions d’expérimenter le « détachement »  que nombre de traditions considèrent comme nécessaire à l’élévation et au dévoilement de vérités plus hautes, voire à l’illumination. (Cf mon article sur Lilith et le début de son cycle-ci : ici).

    Comment ne pas faire le lien entre les « pertes » imposées par Lilith et les dieux qui arrêtent les vols de Mercure, le privant ainsi des fruits de son avidité immédiate ? Comment ne pas voir dans le passage que fait Mercure (grâce à ces limites) de la supercherie à l’ingéniosité et du vol à l’échange, une élévation et l’accès à une vérité plus haute (de ses propres talents notamment, et ce au plus grand bénéfice de tous) ?

    Si donc, ainsi que nous l’avons vu, la tendance actuelle de nos sociétés occidentales est de donner le primat à la séduction sur le fond, avec Lilith, nous pourrons éprouver cette tendance comme une privation d’intelligence relationnelle, d’intelligence tout court, de recul (autre forme de la « hauteur de vue ») et de sens, pour des raisons subjectives (prise de conscience, sentiment de vide intellectuel ou d’échanges creux…) ou objectives (les coupures de réseau font partie des possibilités). Ce sera l’occasion de faire de ce « manque » un levier pour nos consciences, une quête de modes de penser et de communication plus élevés, plus vrais, plus subtils. Autrement dit, il y a là, un retour potentiel de « l’esprit de finesse » contre « l’esprit de géométrie » dirait Blaise Pascal…

    Bien sûr, encore faut-il, à partir du « vide », en appeler à l’Esprit. Mais si tel est le cas, tout le domaine des Gémeaux (la communication, la pensée, la parole, le commerce, etc) pourrait gagner en ingéniosité et en noblesse. En poussant la logique de cette « subtilisation », on pourrait imaginer le développement de compétences comme la télépathie, ou l’induction/réception de messages subtils (y inclus par des moyens techniques…), la multiplication des synchronicités, des percées scientifiques dans la compréhension du cerveau, de laudition ou du son, voir émerger des formes inédites de transport, un nouvel engouement pour les anges (ces autres messagers), les oiseaux, les ailes, la lévitation, la poésie, la faconde, etc.

    Emergence potentielle d’une légèreté inspirée, clairvoyante et joueuse, au niveau de chacun ou de tous…

    Tirons le fil de l’étape précédente…

    Dans mon article précédent, j’avais supposé que louper les options « gagnant-gagnant » de l’intelligence collective portée par ce Jupiter mutant dans sa phase fructification (Taureau) ne pourrait que conduire à de graves scissions sociales (et/ou internationales).

    De facto, au cours de l’année qui vient de s’écouler, on a vu, en Europe, la Grèce, puis l’Espagne s’enfoncer au profit de la spéculation des « marchés » sur leurs emprunts et leurs dettes, les différentes nations s’envoyer à cause de cela divers noms d’oiseaux, un clivage s’instaurer entre pro et anti-Europe, entre pro et anti « règle d’or », pro et anti relance, une tension croissante entre « élites » et peuples (voir note 9), entre rentiers et travailleurs, entre deux Europe, ainsi qu’une montée des dits extrêmes politiques et diverses diabolisations, etc. On a aussi assisté à la montée de tensions internationales concernant la gestion des moyens (par exemple le blocage occidental des flux financiers iraniens en rétorsion à sa politique nucléaire, auquel ce pays a rétorqué en stoppant ses exportations de pétrole vers l’Italie et la Grèce, le rachat massif par la Chine des terres rares ce qui a quintuplé leur cours, le tollé provoqué (en Occident) par l’Argentine décidant de nationaliser l’entreprise privée exploitant son pétrole, etc).

    Que ferons-nous lors du passage de Jupiter en Gémeaux ? Retisser de plus justes équilibres par le dialogue et l’intelligence pratique ou entériner ces déchirures par la propagande et l’idéologie ?

    Par ailleurs, si la connivence entre les systèmes d’information et les puissances d’argent est de plus en plus évidente, elle s’est aussi en partie déplacée : la « com » et plus précisément les réseaux sociaux sont clairement devenus un nouveau marché.Facebook vient tout juste de se faire côter en bourse. Twitter dont le format technologique coupe court à la pensée a été abondamment promu depuis sa création en 2006 - à qui appartient-il ? (ici). Du moins en France, les statistiques ont envahi « l’information », les informateurs dominants que sont les journaux télévisés dramatisent de plus en plus l’enregistrement technique passif des faits immédiats au détriment de l’analyse (voir note 10), et les publicités mensongères pour plus de profit se sont multipliées.

    Certes, en même temps, Facebook, blogs et médias parallèles ont été co-utilisés comme moyens pour promouvoir des formes d’action concertées inédites (printemps arabes, indignés, etc), pour faire co-émerger d’autres sujets que ceux co-institués par la « com » dominante dans l’espace public (voir l’exemple de l’initiative de paix diffusée par un Israëlien à l’adresse des iraniens, celle de cette saoudienne dénonçant ses contrôleurs religieux et les commentaires suscités), pour conduire des pétitions populaires massives, et de plus en plus trans-nationales, ou pour faire connaître des décisions institutionnelles qui sans cela seraient restées littéralement « occultes » (comme par exemple la faillite générale, en Europe, des banques en octobre 2011). Mais ils sont aussi un lieu majeur d’expression des préjugés, des passions, et d’autres formes de propagande.

    Du coup, entre les infos co-orchestrées d’en haut et celles qui se communiquent via les réseaux, il est devenu fort difficile d’y voir et de penser clair ; et les pouvoirs classiques voyant de ce fait leur stabilité menacée, cherchent à contrôler ces nouveaux outils de communication ou à les utiliser pour contrôler les populations, etc.

    Comment allons-nous « faire avec » cette bataille généralisée pour le contrôle des esprits lors du passage de Jupiter en Gémeaux ? Allons nous inventer ruses et astuces pour libérer les esprits et promouvoir une nouvelle culture de la vérité et de la justesse (Apollon), ou nous laisser de plus en plus aller à la distraction (« du pain et des jeux ») ?  Allons nous laisser les systèmes dominants contrôler les nouvelles technologies de l’information (et nous avec), leur opposer notre autorité (Zeus), leur résister par la désertion et la ruse (Mercure) - pourquoi pas un retour des pigeons voyageurs ou du morse pourrait-on imaginer…-, nous y soumettre ?

    L’enjeu est d’autant plus grand que nous entrons le 24 juin 2012 dans une étape historique cruciale mettant en balance liberté(s) et pouvoir(s). (Voir l’article « préparatoire » ici, une première analyse de son fonctionnement ici, de son"contenu" ici). 

    Notes (suivi après)

     1) Les diverses informations à partir desquelles sont construites les analyses de cet article sont étayées par  des liens déjà amplement relayés au fil des pages d’Astropopote. Aussi je me dispenserai de les reprendre dans celle-ci, chacun pouvant les retrouver dans mes différents « suivis ».

    2) En remettant ceci dans la perspective du cycle : comment allons-nous « traduire », pour en tester la valeur pour autrui, les projets en croissance depuis deux ans ? Comment, sous quelle forme, avec qui, par quels moyens, où, allons-nous les faire connaître ? Qu’en sera-t-il, pour nous, de la concertation, de la coordination, de la co-diffusion, de la co-extension ? Quelles seront nos ruses ? Quelles astuces allons-nous inventer ? Comment allons-nous nous débrouiller avec la « com » au sens large ?

    Par rapport à ce qui se passe depuis 2010-2011 qu’allons nous faire de notre façon de recevoir ou de « gober » (ou non) l’information, de nous informer ou d’informer, de poser des questions ou pas, de partager nos connaissances, nos savoirs, nos relations, nos réflexions, nos inventions, nos réseaux ? Quelle forme notre capacité de penser et de penser en commun, de parler et d’échanger pourra-t-elle prendre ?

    3) Au-delà des questions jupitériennes classiques, ce qu’on appelle « l’info » est de facto devenue l’instrument clef des « pouvoirs » d’aujourd’hui, grâce notamment à des moyens techniques nouveaux et sans précédents dont une bonne partie n’étaient pas encore présents sur la place publique lors du dernier passage de Jupiter en Gémeaux, 12 ans en arrière. Or c’est à la fois sur ce déplacement et sur ces nouveaux moyens (dont ceux de la détection) que le Jupiter mutant va « zoomer » à partir du 12 juin.

    4) Voir Contes et légendes mythologiques d’Emile Genest, La mythologie d'Edith Hamilton, et les travaux de Graves.
    Les divers outils techniques de diffusion de l’info peuvent, à un certain niveau, être assimilés à Mercure lui-même en tant que pur messager, ou messager neutre qui n’avait cure des « contenus » des messages qu’il avait à délivrer et qui, de par sa fonction, est le dieu le plus présent de tous dans l’ensemble des récits mythologiques. Il se mêlait de tout.

    5) Nul doute que s’être « fait maigrir » avant de se présenter aux élections présidentielles fut un bon « calcul » pour François Hollande.

    6) L’accès aux médias dominants étant de plus en plus crucial pour le personnel politique, on a assisté, en tout cas en France, à une montée en puissance de l’usage des « petites phrases » comme moyen d’attirer l’attention de ces médias dominants qui en sont très friands et faire ainsi croître sa popularité, ainsi qu’au retour des « meetings politiques » à ciel ouvert pour les mêmes raisons. Bref, à une manipulation des médias eux-mêmes pour les « obliger » à parler de soi…

    7) Voir notamment les liens de suivi des lunaisons d’avril et mai 2012

    8) Apparues marginalement comme moyens de résistance aux « marchés » (par exemple à Toulouse), les monnaies locales viennent de faire leur apparition dans les discours officiels, entre autres comme option salvatrice pour la Grèce.

    9) En France, par exemple, de nombreuses divisions -  le 1er mai, entre autres, a été le terrain d’affrontements symboliques inédits entre conceptions de la société -, ou, « justifiées » par des chiffres, des orchestrations médiatiques partisanes au profit de deux candidats (Sarcozy et Hollande) au détriment des autres (ces derniers n’ayant pas cherché à faire « co », à s’unir).

    10) Que l’on se souvienne, par exemple de l’affaire Merah, sur laquelle les télés tenaient les spectateurs en haleine, en annonçant régulièrement un retour vers les envoyés spéciaux que l’on pouvait ainsi, tout aussi régulièrement, admirer en train de nous décrire avec fougue, micro au point, la platitude de la rue filmée du même coup. Que l’on se souvienne des héroïques chevauchées à moto des journalistes en charge de l’après résultat des élections pour suivre la voiture présidentielle et de leurs prouesses acrobatiques pour capter l’ouverture de sa portière. Etc.

    ***

    Suivi 2013
    Finesse
    24/01/13 : France : sortie du film "Le grand Retournement" (G. Mordillat, sur un texte de F. Lordon publié en 2011) : image-discours (alexandrins) pour faire un tour critique de l'archétype Père politico-bancaire F. Lordon, "avec la langue du théâtre classique, a trouvé un outil efficace pour mettre en cause la novlangue néolibérale qui nous étouffe" (G. Mordillat).
    29/01/13 : Italie: via son livre, un juge révèle les actions en sous-main du groupe Bildeberg qu'il accuse de terrorisme et de diriger le monde : ici    
    30:01/13 : Islande : ce pays "résistant remaquable" à la non démocratie des "marchés" vient d'obenir gain de cause contre les banques et la commission européenne : ici + : la "recette" de sa croissance actuelle selon son président :  ici
    12/03/13 : l'info de réinformation "hors des clous"  acidulée de Voix de la Russie : ici
    12/03/12 : une autre façon de se faire connaître en politique, de la concevoir, remettre l'Etat c'est-à-dire le collectif en place, le rôle des médias, etc selon Beppe Grillo, 25% de voix aux législatives 2013 : ici.
    12/03/13 : Vénezuela : Les infos  médiatiques "dans les clous" (entre autres du coup d'Etat de 2002), comparées à la réalité du terrain (Arte) : ici.  ou une illustration de la guerre médiatique de désinformation qui sévit partout semble-t-il.
    16/03/13 : comment le néolibéralisme nous vole les mots et, avec eux, notre capacité de penser (Hazan, LQR, 2006), donc de résister à son emprise, ou propagande occulte ? Comment résister à "démarche qualité", "harmonie les diplôme", "lien social"  (j'ajoute "démocratie") demande F. Lepage. Ici.
    12/04/13 : France : Les femmes mystiques ou de quoi éclairer la notion de "mystique" qui n'a rien de sentimental ou de nébuleux, rien d'irrationnel mais sur-rationnel : ici.
    Vols et dols
    29/01/13 : Angleterre : face à l'assouplissement des frontières, le gouvernement envisage de diffuser des spots télé "négatifs" en Roumanie et Bulgarie pour dissuader les migrants : ici.
    11/02/13 : 20 produits surgelés à base de viande hachée de soi disant boeuf sont truffés de cheval : ici. + Le tout révèle l'embroglio international des circuits : ici  
     01/03/13: France : l'INSEE et Google ouvrent et croisent leurs données. De quoi tout savoir sur tout le monde... Ici
    06/03/13 / Europe : le député L. Laurent rappelle les 2,5 millions d'euros investis pour réduire les citoyens critiques au silence via des trolls : ici. Une Europe plus dangereuse que ses pires dictatures...
    04/04/13 : France : les politiques = objets publicitaires (ici). 
    11/04/13 : Plagiat : dans la série "tout le monde est écrivain en france", le rabbin Gilles Bernheim a, outre une fausse agreg de philo, plagié divers auteurs dont Jankelevitch. Sans honte... ici
    12/04 : Etats-Unis : des dissertations bientôt notées par des machines ? (ici).
    23/04 : Facebook et YouTube ont moins la côte auprès des ados (ici)
    25/04 : Etats-Unis : piratage de l'agence américaine AP par "l'armée éléctronique syrienne" (SEA) annonçant Obama victime d'un attentat. Résultat ? Chute de la... bourse (ici) !
    09/05/13 : La tromperie universelle comme mode de gouvernement (vidéo F Asselineau) (Qui a décerné le prix nobel de la paix à l'Europe ?....)
    27/05/13 : Télé : à qui appartient Endemol France ? A la banque Goldman Sachs.... ici.
    12/06/13 : France : depuis plusieurs mois les universités françaises sont "hackées" (monétisation des données) : ici.
    14/06/13 : Syrie : le point sur la désinformation massive : ici.
    14/06/13 : Europe : c'était dans l'air, c'est maintenant proposé : autoriser les banques à piocher dans les comptes de leurs déposants en cas de difficulté.... Ici.
    19/06/13 : France : et si on gonflait les notes du bac pour améliorer les statistiques de résultats (ici) ?


    ************************************************************
    Suivi 2012 (volontairement orienté vers "lilith" ou "esprit de finesse" de mon approche (+ vol) / Sinon voir : vers le contrôle total des médias :ici)
    Note : à peine avais-je posté cet article, je suis tombée sur un "effet mercure" de première réalisé ces dernières semaines ; la téléportation... de messages ! Voir ici une explication lumineuse  
     
    11/06/12 : Ovni, missile, arme chimique ? Tout comme en 2009 en Norvège, un étrange phénomène lumineux a éclairé la nuit au Moyen Orient jeudi 08/06/12 (ici). + 26/06/12 Réponse: missiles russes ? (ici)

    15/06/12 : Italie : un journaliste pointe la télé-médiatisation des esprits de son pays (ici).
    21/06/12 : Dictionnaire le Robert : "lol", "mox", "bobette" entrent "officiellement dans notre langue"(ici)
    26/06/12 : Corée(s) : une télé sud-coréenne donne la parole à des réfugiées du nord. Un mode de rapprochement inédit (ici)

    04/07/12 : le très poétique Boson de Higgs, théorisé dans les années 60, viendrait d'être découvert :ici Qu'est-ce que ce Boson que l'on surnomme parfois la "particule divine" :ici ?

    07/07/12 : Scandale financier mondial  :  depuis 2005, des banques dont Barclays se sont concertées pour manipuler le Libor et l'Euribor soit le taux des prêts inter-bancaires, par où circule 5 à 10 fois le PIB mondial (certaines, renflouées par l'argent des citoyens ont pu ainsi faire de gros bénéfices). Les poursuites pénales commencent.ICI
    08/07/12 : Entretiens d'embauche : l'esprit de finesse plutôt que beaux parleurs (ici) ?
    08/07/12 : Chili : obsolescence programmée appliquée aux livres... (ici)
    10/07/12 : A qui appartient la presse dans le monde ? A quelques "grands" - diagramme :  ICI - qui y laissent de l'argent. Merci au site info-libre.fr 

    11/07/12 : l'état d'urgence imposé par les marchés ou le lien entre célérité et dictature : ici
    11/07/12 :  le langage manipulé (remplacer "hiérarchie" par "projet" -mot non "diabolisable"-  dans les discours de management par exemple) ou volé manipule les esprits de sociétés entières (E. Chouard) : vidéo et l'indifférence des peuples par rapport à la rédaction des lois, la cause du vol de son pouvoir par des oligarques ;vidéo1+ 13/05 : autre point sur la "Novlangue" : ici.

    16/07/12 : de l'illusion de la conscience et du libre arbitre (ici) et de la nécessité de "travailler" : ici.
    25/07/12 : Angleterre : membres du gouvernements inculpés dans l'affaire des écoutes téléphoniques illégales : ici
    28/07/12 : JO : fausses Nikes vendues par un chinois aux athlètes egyptiens :ici 29/07/12 : la lente mort de la presse écrite française et ce qu'en pensent les lecteurs : ici
    02/08/12 : France : des milliers de femmes rapportent le harcèlement sexiste quotidien dont elles sont l'objet sur Twitter :ici.
     04/08/12 : 2012, des questions ? Un peu finesse (vidéo) : ici (avec Anonymous, N. Chomsky).
    13/08/12 : Twitter et compagnie : fausses nouvelles, faux décès, faux posteurs ou le miroir de la confusion dans l'air : ici.
    16/08/12 : Chômage : espionner ses concurrents ?Ici
    20/08/12 : Birmanie : levée de la censure sur les médias :ici  

    20/08/12 : Julian Assange demande publiquement aux Etats-Unis de cesser leur "chasse aux sorcières" :ici

    25/08/12 : Apple : samsumg doit lui verser un milliard pour violation de brevet : ici27/08/12 : décès de  JL Delarue : petite réflexion sur l'hypocrisie ambiante, la téléréalité et les bons sentiments en vogue :ici
    19/12/12 : Facebook, instagram/ Vol : profils et photos des utilisateurs "vendables" à d'autres par Facebook : ici
    24/12/12 : le message éphémère entre sur les réseaux : ici.

    « Lunaison du 20 mai au 18 juin 2012Lunaison du 19 juin au 18 juillet 2012 »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    AnOnYmE...
    Vendredi 6 Décembre 2013 à 15:37

    Je suis juste venu sur ce site pour mon exposé, j'indiquerai que celà vient de votre site.

    2
    Samedi 7 Décembre 2013 à 11:35

    Bonjour Anonyme,

    Merci pour cette info. De quel exposé s'agit-il ?
     

    Cordialement

    Astro Popote

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :