• Jupiter : ma théorie des vagues... 2011, une année clef !

    Cycles sociaux

    Tous droits réservés. Merci de citer vos sources.

    Comme signalé dans d'autres articles, planète du "notable" autant que de "l'aventurier", Jupiter rythme nos vies socio-professionnelles et ou socio-idéologiques, ce qui prend une teinte particulière lorsqu'il s'associe aux trans-saturniennes (cycle de 14 ans avec Uranus, de 13 ans avec Neptune, de 12 ans avec Pluton).

    Par ailleurs, un cycle n'a de sens qu'en relation avec les autres cycles en cours. Ceci a été largement exposé par A. Barbault.

    Mais on peut aussi faire plus simple avec ce que j'appelle la théorie des vagues. De quoi s'agit-il ? Jupiter et les trans-saturniennes permet d'en donner un exemple actuel.

    En effet : fin 2007, Jupiter conjoint Pluton, lance une "purge" socio-idéologique de 12 ans ; fin 2009, conjoint à Neptune, il lance (pour environ 13 ans) une soif d'élargissement relationnel (source à la fois d'ouverture et de confusion) ; et, après y avoir légèrement goûté en 2010, il se conjoint à Uranus début 2011, pour un cycle de "libération" d'environ 14 ans.

    Si, en l'espace de 3 ans, Jupiter se renouvelle donc totalement au contact des 3 trans-saturniennes, ma théorie des vagues, elle, affirme que tant qu'un cycle de renouvellement (en l'occurrence Jupiter-Pluton en 2007) est associé à des "fins de cycle" de même "nature" (en l'occurrence de "nature" trans-saturnienne : Jupiter-Neptune jusque fin 2009 ; et Jupiter-Uranus jusque début 2011), il a la bride sur le cou. Ce n'est qu'une fois toutes les vagues de renouvellement achevées, qu'elles peuvent prendre leur élan.

    Si donc de nouvelles perspectives jupitériennes s'annoncent depuis 2007, ce n'est qu'à partir de 2011, qu'elles pourront toutes prendre vraiment leur élan. Et ensemble !

    De plus, Jupiter lui-même entamant un nouveau cycle de 12 ans (entrée définitive en Bélier fin janvier 2011), nous avons, pour cette année 2011, 4 vagues jupitériennes conjointement en jeu.

    Ceci est déjà très clair, au niveau des "événements" qui secouent ouvertement la planète depuis janvier 2011. Cependant deux petits freins persistent encore.

    En effet : l' opposition Jupiter-Saturne (conjonction en 2000), ne se met définitivement en place qu'en mars 2011, après quelques aperçus en 2010. Or cette opposition invite à porter sur les structures "classiques" un regard critique. J'en conclus que les 4 vagues jupitériennes ci-dessus évoquées, trouveront vraiment leur élan à partir de mars.

    D'autant que mars 2011 préside aussi à un nouveau cycle uranien (84 ans). Ce qui signifie qu'à ce niveau nous sommes encore - malgré quelques aperçus de renouveau en 2010- en "fin de cycle" jusqu'en mars.

    En clair : un énorme changement des mentalités (des valeurs et des représentations sociales, des croyances, des idéologies, de l'organisation, de la coopération, etc..) est désormais clairement en cours. S'il a commencé en 2007, c'était "à bas bruit". A partir de mars, il disposera d'un véritable haut-parleur. (27/04/11 : suivi des émeutes dans le monde (A; Bertho).

    Evidemment, il ne faudra pas s'attendre à ce que "l'ancien monde" cède sans rechigner. Mais un beau vacarme est à prévoir...

    Et, même s'il faudra probablement beaucoup de recul pour le "voir", l'année 2011, sera probablement une année charnière entre l'ancien et le nouveau.

    Et comme nous sommes tous pris dedans...

    30/12/2015 : avec quasiment 5 ans de recul, l'ethnologue Berthot confirme que 2011 a été une année clef. Voir son article ici.

    Copyright : Astropopote

    Copyrigt dépot

     

    Ajout du 24/02/2011 : j'avais omis de citer le passage du noeud nord en Sagittaire, signe de Jupiter, à partir du 03/03/2011 (tous les 18-19 ans)

    « Lunaison du 03 février 2011Le Noeud Nord passe en Sagittaire du 3 mars 2011 au 31 août 2012 »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :