• Jupiter passe en Cancer (Juin 2013- juillet 2014) : ou le "test" de l'enracinnement...

    Jupiter passe en Cancer (Juin 2013- juillet 2014) : ou le "test" de l'enracinnement...

    Cycles sociaux
    (Tous droits réservés. Merci de citer vos sources 
    15/06/14 : pétition pour sauver les teintures mères

    Tout comme 1999, 2010-2011 a donné à chacun et aux sociétés, l’occasion de s’ouvrir à de nouvelles perspectives sociales et/ou professionnelles, à de nouvelles activités, à de nouveaux milieux, voire à de nouvelles visions du monde, début d’un nouveau processus de développement de 12 ans (ici). (Sachant que Lilith s'y était associée, que l'on retrouve d'ailleurs dans cette phase-ci, voir plus bas).

    A l’esprit du « pionnier » découvrant de nouvelles opportunités  lancé en 2010-2011 (Bélier), a donc succédé, celui du « jardinier » (juin 2011 à juin 2012), attaché à les faire siennes et à les faire fructifier (Taureau/ici), puis  celui du « commercial » (juin 2012 à juin 2013), testant la réception sociale des premières pousses de ce travail (Gémeaux/ici).

    Jupiter entre en Cancer ou le  "co" de l'enracinnement.

    Le quatrième pas (26 juin 2013 - 16 juillet 2014) de ce développement de 12 ans, est aussi son premier tournant crucial (comme entre juillet 2001 et juillet 2002 dans le cycle précédent): de tout ce qui a été lancé/semé en 2010-2011 qu'est ce qui va prendre, au sens de prendre racine, et donc pouvoir  porter fruit ?

    Renversement du "mode énergétique"
    Ce tournant constitue un renversement total du "mode énergétique" de nos projets.
    Durant l'année qui vient de passer, c'est, en effet, par voie de ramification rapide vers l'extérieur que nous avons été invités à les faire croître (multiplier les contacts et les expériences, pénétrer les réseaux, travailler ses "messages", son langage, son "look"...).
    A partir du 26 juin 2013  c'est, au contraire, par un recentrage vers l'intérieur que nous pourrons poursuivre ce développement social et/ou professionnel. 

    Ralentissement général marqué à partir de fin juillet
    De plus, autant les nouvelles perspectives lentement émergées de 2010-2011 avaient été renforcées, début mai 2011, par un petit cycle de conquête socio-idéologique de deux ans, ancré dans une énergie active et audacieuse (je fonce tête baissée, je verrai les résultats après), autant cette phase de recentrage d'un an sera accompagnée, dès le 22 juillet 2013, par un petit cycle socio-idéologique de deux ans, visant, cette fois, à conquérir le coeur des choses (ce qui me/nous tient vraiment à coeur)...

    Or, nous serons, à ce sujet, tous logés à la même enseigne. Ce ne sera donc pas seulement à notre niveau individuel, mais aussi tout autour de nous, que la nécessité de se recentrer se fera sentir.
    Aussi peut-on s'attendre à une sorte de ralentissement général des activités - du moins des échanges, rencontres, manifestations promotionnelles, allers et venues - pour cause de maturation, tout aussi générale.

    Recentrage socio-professionnel : fin du "tous azimuts"
    Concrètement ce recentrage des nouveaux élans socio-professionnels de 2010-2011 peut, bien sûr, concerner un remaniement des lieux d'exercice (réaménager les bureaux, déménager, passer en télétravail...), de  son organisation interne (organigramme, intégration de personnel "externe" et/ou "externalisation de certains services, cadrage des productions, etc...) et de ses rythmes.

    Mais, plus profondément, c'est la question du coeur du métier et/ou du coeur de l'activité, bref du coeur des choses - de ce qui est sûr, stable, durable, rassurant, confortable - et de ce qui les fonde ou peut les fonder, qui sera posée. Il s'agit d'élaguer ce qui n’a pas marché, n’est pas porteur ou ne nous convient pas, le superflu, ce qui ne « marche pas », les pertes de temps inutiles, les contacts infructueux, etc, au profit de ce qui compte vraiment, et d’un environnement social plus « coocooné ».

    Dit autrement : quelle est ma place, et comment la con-solider ?
    Insistons sur ce point : l'enjeu de cette étape n'est pas d'avoir une place pour avoir une place, mais d'être à SA place. En effet, ce que l'on établira au cours de l'année qui suit, sera l'assise de toute la suite.
    Or qui dit place reconnue, dit place clairement définie, c'est à dire limitée. Les errances persos ou collectives du genre du "je sais tout faire très bien" (les "Vols et dols" de l'étape précédente) devront le céder à l'excellence de compétences effectives et bien définies, du travail bien fait (l'esprit de finesse de l'étape précédente)  = fin du tous azimuts, début du circonscrire efficace.
    Donc questions : sont-ce là mes réelles compétences ? Est-ce vraiment ce projet, cette activité, que j'ai envie de creuser, d'approfondir, de consolider ? Est-ce bien la voie à laquelle j'ai envie de donner mon temps, de me con-sacrer? Est-ce ce rythme, cette forme, cette orientation qui vont me convenir à long terme, etc ?
    Avec en question subsidaire : est-ce financièrement et/ou humainement viable ? Et à quelles conditions ?

    Pour répondre valablement à ces questions, il faut prendre le temps de se les poser et de les méditer. Ce qui veut dire, repli le temps nécessaire pour faire vraiment le point, besoin d'être "dans sa bulle" (de temps, de tranquillité d'esprit, de concentration....), besoin d'intimité pour se faire matrice de l'essentielcirconscrire clairement et factuellement ce qui me différencie qualitativement là où j'excelle (et où j'ai le goût d'exceller) - donc aussi les formes contractuelles -  ce qui compte pour moi, et le nourrir patiemment jusqu'à maturité.

    "Co" d'enracinnement, "co" de "co"-con

    Ainsi que je l'avais développé mi 2011 à l'occasion de l'entrée de Jupiter en Taureau - et que j'ai repris comme clef de lecture ici - Jupiter n’est plus tout à fait ce qu’il était. Les images de notable ou d’aventurier qui lui sont traditionnellement associées — la « crème » des sociétés d’antan — sont désormais obsolètes, du moins trompeuses. Non pas  que ces  figures dominantes n'existent plus, mais qu'elles sont de plus en plus les représentantes des puissants groupes d’intérêt qui sous-tendent leur activité. Du moins, clairement la résultante d'un "co" : co de coopération, de co-naissance, de co-mmunication, etc.

    Durant l'étape Cancer, signe de l'archétype Mère, le "co" socialement à l'oeuvre est celui du co-con. On a donc, en premier lieu, les "co" de co-nnivencede co-hésion (interne) et de co-optation, de con-fiance.
    Ceux donc, non pas de la co-opération en soi qui peut être "hors sol", mais des co-opératives - formelles ou non - ancrées dans un "nous" composé de personnes singulières qui se co-nnaissent. Et qui prennent soin, ensemble, et de leur projet co-mmun et les unes des autres, avec sensibilité et "feeling"  agrémentés de co-llations sans façon.
    On pourrait ici évoquer un art du co-cooning appliqué aux sphères du travail et du partage social, avec tout ce que cela implique de prise en compte de la fragilité humaine, de sa finitude, de sa sensibilité, de ses besoins de protection (voire de confort) et de sécurité (environnemental par exemple), de ses nécessités familiales (crèches, garde d'enfants, horaires...), de ses racines.
    Cette tendresse qu'on appelle le "care" pourrait donc faire retour dans le management, ainsi que, plus globalement, la notion de "pépinière d'entreprise" et de tout ce qui peut gester/porter des oeuvres sociales jusqu'à leur maturité.
    Quoi qu'il en soit, et très logiquement puisqu'il y est question de place, ces "co" sont plus de situation que d'action.

    Coté social et/ou idéologique :
    Jupiter cancer désigne ou génère des matrices d'avenir. Il valorise naturellement tous les domaines, qui, ancrés, comme les liens du sang, dans la durée et la transmission directe, sont rassurants, sécurisants, protecteurs, nourissants et chaleureux. En relève tout ce qui est de l'ordre du local, du terroir, des ancêtres, des maisons de famille, des traditions, des savoir-faire éprouvés  (artisanat, cuisine...), des paysages, de tout ce qui peut faire corps, co-rporations incluses, bref du "chez soi" au sens large, et plus largement encore, de tout ce qui peut faire co-mmunauté, labels inclus.

    Peau, enveloppes et fécondité :
    Ces formes ont une frontière en partage, en fait une interface : soit une délimitation qui à la fois les distingue du monde, et leur permet d'établir, avec lui, ou entre elles, telle ou telle relation. (Exactement comme ma peau fait interface entre mon dedans et mon dehors et permet la caresse où mon toucher est conjointement ton toucher...).

    Autrement dit pas de cocon sans con-tourQui dit matrice, dit "enceinte" : le futur en gestation du Jupiter Cancer, n'est viable que con-tenu dans une enceinte
      à la fois définie, protégée, en paix, et nourrie pour être nourissante. Sphères, qui sans être fermées (il faut qu'elles soient nourries), n'en sont pas moins con-fidentielles.

    A échelle sociale il faut donc s'attendre à ce  qu'idéologies, organisations, lois et discours (y inclus oeuvres littéraires et artistiques) se penchent sur la double notion de protection et de frontière (la peau donc et ses équivalents, racines, tradition, identité, famille, etc), sur tout ce qui permettant de distinguer A de B (vie-espace privé et vie-espace public par exemple), donne à chacun sa place.  
    A plus vaste échelle ceci conduit directement à ces autres matrices que sont nations et patries, et par voie de conséquence à leurs "enfants", les peuples. Et, plus largement encore, à la matrice des matrices, qu'est la terre-mère, et par voie de conséquence à ses "enfants", les vivants au sens large.

    Ici, en effet, con-tenant et con-tenu sont
    vitalement liés  :  si la matrice n'a de sens que par le futur auquel elle promet de donner naissance, sa forme est créée/déterminée par le futur en marche. Autrement dit le maître "co" de cette étape jupitérienne est la re-co-naissance, au sens littéral de naître ensemble à nouveau : notre fé-con-dité socio-relationnelle.

    D'où ces questions centrales : quel futur allons-nous nous co-chérir (ou pas) ? Quelle(s) perspectives vont-elles co-aguler les forces (tant côté "con-tenu" que "con-tenant") ?

    Cetta année devrait donc aussi s'intéresser de plus près aux remodelages (tant de contenu que de contenant) sans précédents que l'homme exerce depuis peu sur la reproduction - PMA (procréation médicalement assistée), GPA (gestation pour autrui), utérus artificiel, OGM (organismes génétiquement modifiés), clonage, etc -, aux usages qu'il en fait (privés, industriels, juridiques, etc) et à leurs conséquences.

    Enfermement et stérilité :
    Mais attention : le "co" de cocon peut tout naturellement se couper de la dynamique du cycle auquel il appartient : tant des idées, contacts et diversités semés par la phase précédente (Gémeaux) que du fruit qu'il est sensé gester (Lion).
    En ce cas, il ne peut que devenir enfermant, restrictif, étouffant : entre soi mortifères, petits esprits de clocher, cercles fermés, co-optations non de compétences mais de com-plaisance.

    Non plus corporations mais corporatismes de toute nature : des privilèges, des droits, des dus qui, loin d'être défendus ou réclamés pour ce qu'ils offrent à l'avenir (compétence, excellence, travail, qualité, utilité...), le sont pour des raisons "en soi" (la naissance, la classe sociale, le nom, les loyautés de clan, les acquis, la puissance financière, etc).
    Sphères que rien ne peut plus toucher, sphères d'intouchables...

    Non plus frontières, mais clivages et scissions.  
    La vie du cycle étouffée dans l'oeuf.
    Non plus fécondité, mais stérilité socio-idéologique, si ce n'est  écologique (les semences OGM stériles de Monsanto par exemple).

    Du "co" de con-templation...

    Jupiter passe en Cancer (Juin 2013- juillet 2014) : ou le "test" de l'enracinnement...Une particularité remarquable du cycle de Jupiter qui nous occupe est qu'il a été, dès son origine, marqué du sceau de Lilith, un symbole de l'Esprit (voir ici). Or, cette fois encore, Lilith entre en Cancer en même temps que Jupiter, en juin 2013, et y restera clairement jusqu'en mars 2014 (avec encore quelques petites incursions en mai-juin 2014).
    Impossible donc de clore ce chapitre sans évoquer l'archétype par excellence du signe du Cancer, la Déesse-Mère, et plus précisément, puisque Lilith (l'Esprit) s'en mêle, de sa version "Marie-mère-de-Dieu" qui ajoute à la précédente que la même "puissance spirituelle " (Dieu) est à la fois la cause et le fruit de sa fécondité. 

    Ainsi que je l'avais formulé, loin des images à l’eau de rose que l’on peut se faire de-ci, de-là, de la spiritualité, Lilith est d’une rare exigence que l’on peut résumer d’un mot : « subtiliser ». Or qui dit subtiliser dit à la fois « dérober » et « rendre plus subtil ». Là où passe Lilith, on peut vivre la perte, le manque, le deuil, la mort de quelque chose. Mais il s’agit d’un défi à  retrouver ce qui a été perdu à un niveau plus élevé de conscience.

    Nous venons de traverser un processus de ce genre concernant la co-mmunication (la parole, les discours, les médias...), que j'avais illustré par la figure ambigüe du dieu Mercure, à la fois dieu des voleurs et de l'ingéniosité. (Voir ici "vols et dols ou esprit de finesse"). Or que découvre-t-on "officiellement" à l'échelle du monde, au moment ou cette phase arrive à son apogée (ici) ? Que les géants d'Internet espionnent une grande partie de notre "com"  (ici + ici  + ici) ? Que les multinationales volent les Etats (ici) ? Que le mensonge, langue de bois et opacité règnent ? Etc ? Voilà pour la "subtilisation/perte" d'une communication claire... Qui n'a pas manqué de susciter de puissantes soifs de vérité - donc d'esprit de finesse - source des révélations ci-dessus.

    Or ce sont là - "vols et dols" et/ou "esprit de finesse" - les graines qui vont être plantées dans la phase matricielle du Cancer, pour y prendre co-rps.
    Au vu des "vols dols" de la phase précédente on peut s'inquiéter à juste titre des oeuvres sociales qui vont s'incarner et s'enfanter de là... Et dont on ne peut exclure ces incarnations désespérées que sont les suicides publics pour faire encore partie de, garder une place. Ou la mise en place de nouvelles formes de communautés de vie (ou de survie) et autres mises en co-mmun à l'abri de. 

    Sauf que Lilith, va, à nouveau, subtiliser l'étape.
    En matière de matrice, cela peut certes évoquer la perte de nos "mères" : perte de protections acquises - ces nouvelles "mères" historiques que sont sécurité sociale, assurance chômage, retraites d'Etat...-,  perte de racines, d'appartenances (à tel terroir, telle tradition, telle classe sociale par déclassement..), de maisons, perte du sens de l'accueil, de l'hospitalité, de la chaleur partagée, etc.
    Mais avec Lilith, ces pertes ont une vertu potentielle : spiritualiser notre sens de la protection et de l'accueil. Exemple : s'entendre sur une protection mutuelle élargie, imaginer des formes de protection plus inclusives, des co-protections, ne peut qu'élever notre sens de la co-hésion et rendre notre environnement social plus solide et plus porteur pour tous, soi inclus. Sans oublier la paix et la sécurité découlant de toute re-co-naissance mutuelle. Evidemment, cette possibilité de faire de la perte de ses enveloppes perso un levier d'humanité et de tendresse, pour se con-forter, se trouver des racines co-mmunes (nécessairement plus profondes que les tiennes ou les miennes) où se co-enracinner, relève du choix.

    Cela dit, Lilith cancer peut aussi évoquer l'avortement des "mauvaises graines" (des mensonges, des vols, des espionnages, des délations, du clientélisme...) Et des matrices libérées pour les "bonnes"...

    Quoiqu'il en soit, conjugué avec Lilith, le "faire partie de" caractéristique des "co" de Jupiter Cancer (communauté, coopérative, cocon...), rime étroitement avec le "co" de con-templation, que l'on peut comprendre comme "faire un" avec le temple (templum), à la fois espace sacré - donc à part, séparé, protégé (sa bulle par exemple)- et lieu dégagé offrant une vision globale à 360 °
    Soit un mode d'intériorisation ouvert, ressourçant, reposant, porteur et source d'intuition, que cette année mettra à la portée de tous les assoiffés de tendresse et d'humanité.
    Une modalité de "co" que l'on peut aussi traduire par co-mmunion, à condition de l'entendre comme sentiment d'être enfant de - à l'abri dans, con-fiant en - une sphère aimante plus vaste que nous. Retrouvailles avec l'innocence.

    ***

    Suivi "lâche"...

    2014
    15/01/14 : France : la ville de Grigny vit une véritable démocratie participative : les budgets sont décidés par les habitants, le tirage au sort les implique dans des conseils de quartier. Résultat, dixit le maire "une intelligence collective beaucoup plus importante que celle de quelques uns..." : ici / Agoravox. 
    19/01/14 : France : Les français mettent du leur pour restaurer des monuments ou des oeuvres du terroir, exemples : ici / Figaro.
    26/05/14 : Résultats des élections européennes pays par pays : ici / Monde. Retour un peu partout du national contre le transnational. En France, plus de la moitié de la population (57%!) n'est pas allée voter.... Quelle légitimité dans ces conditions ?

    2013
    25/06/13 : France : logo "fait maison" dans la restauration : ici.
    01/07/13 : Open space : un rapport révèle que la promiscuité réduit la performance et la collaboration : ici.
    02/07/13 : France : hôteliers contre sites de réservation en ligne : ici.
    18/10/13 : Inde : autorisée depuis 2002, la gestation pour autrui donne naissance à une immense "usine" à bébés (8000 dollars par tête)... ici (Sud-Ouest)
    19/11/13 : France : Révolte en Bretagne, Bonnets rouges. Plus largement, les mutations agricoles d'en haut soulèvent la colère dans le monde agricole : ici / Figaro.

     

    « * Deux approches de Jupiter : l'approche "traditionnelle" et celle de mon hypothèse d'un "jupiter mutant"Lunaison du 8 juillet au 05 août 2013 »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    josianefun
    Dimanche 23 Juin 2013 à 20:27

    Bonjour,

    je m'interroge sur le rôle de Jupiter dans le schéma céleste du 1/01/2014. Quels scénarios vont se jouer dans une telle configuration?

    Cordialement,

    Josiane

    2
    Dimanche 23 Juin 2013 à 21:40

    Bonjour Josiane,Pourquoi cette date précisément ? A cause de la nouvelle lune?
    Disons alors qu'elle active la tension historique majeure Père/Mère (ou années 30, années 2010) en cours depuis 2008, doublée de l'impact spirituel de Lilith. Et une croix en T (comme en 2010), impliquant Uranus et Mars. Bref  Jupiter y joue (avec Mars) un rôle de révélateur multi-niveaux du carré croissant Uranus-Pluton.
    J'y reviendrai en temps voulu. Rien n'est "écrit", tout "s'écrit avec" (réflexion jupitérienne !).

    C'est ok ou trop technique ? Si c'est trop technique, il faudra attendre janvier, "traduire" est un long travail. A moins que vous n'ayez retenu cette date à cause d'un facteur objectif (social ou astro) précis ?
    Dites-moi.

    Cordialement

    Astro Popote

    3
    josianefun
    Lundi 24 Juin 2013 à 13:18

    Bonjour Astropopote,

    Merci pour votre réponse qui dédramatise mon appréhension. Quand je vois les catastrophes genre Fukushima, les débordements des peuples un peu partout sur la planète, la montée de la violence, et que je regarde l'évolution du mandala céleste se transformer en une croix en T assez tendue et persistante, je me demande dans quel état va se trouver le monde dans cette période... et quel genre de groupe de méditation spirituelle je vais devoir rejoindre pour conserver une sérénité salvatrice et responsable. :)

    J'ai retenu cette date parce que je lisais un article d'un astrologue qui proposait une réflexion sur l'ingrès de l'année 2014. Si l'année est à l'image de cette configuration, il va falloir regarder à deux fois avant de partir en voyage!

    J'ai tenté cette question car vous êtes assez précise dans les réflexions historiques et sociales et que vous ne mentionnez pas cette période dans la description du transit de Jupiter en Cancer. Mon imagination me raconte des histoires de chefs autocrates servis par des guérriers qui malmènent les lois dans un monde qui se meurt de ne pas être assez sage. Un scénario somme toute assez banal...

    Wait and see! Bien sûr!

    Cordialement

    Josiane

    4
    Lundi 24 Juin 2013 à 15:02

    Bonjour Josiane,

    Oui, ce qui se passe n'est ni réjouissant, ni rassurant. On avait eu une croix complète en 2010, mais avant un certain nombre de mutations cycliques (Neptune Poissons, Uranus Bélier, Carré croissant Uranus-Pluton).
    Cette fois, Jupiter va se mêler de manière "objective" au décisif carré Uranus-Pluton enclenché en juin 2012. Ce n'est donc plus une figure préparatoire.

    En gros, soit, on la voit comme source de conflits sociaux, juridiques, idéologiques, et point. Soit comme comme un révélateur de ce qui se trame en douce et à grande échelle sous l'égide de ce carré, potentiellement donc comme un contre-pouvoir.
    Quoi qu'il en soit, rien de tout repos effectivement. Surtout quand Mars y met son grain de sel.
    Cela dit, pour ma part, je considère qu'une année ne peut être à l'image d'un ingrès, seulement des configurations qui la traversent. Or celle-ci est déjà là...
    A suivre donc... (sachant que cette lunaison-ci  a du "flair"...)

    Bien cordialement

    Astro Popote

    5
    Moon
    Mercredi 15 Janvier 2014 à 11:24

    Très intéressant, merci

    6
    Mercredi 15 Janvier 2014 à 13:09

    Bonjour Moon,

    Je vois que vous avez trouvé plus de réponses ici. Merci pour votre commentaire.

    Astro Popote

    7
    Moon
    Mercredi 15 Janvier 2014 à 13:42

    En effet Astropopote mais on n'a pas la réponse assez claire si on se soucie du sort des ouvriers grévistes et des malheureux civils qui sont tués pour un oui, pour un non. Avons-nous des pistes pour étudier plus loin en astrologie mondiale ? 

    Merci bien Astropopote

    Moon

    8
    Mercredi 15 Janvier 2014 à 16:51

    Bonsoir Moon,

    Oui, comme je vous le disais sur l'autre article, il faudrait avoir des dates précises (les "grandes'" dates du pays, celles des factions impliquées, celles du conflit lui-même, voir de ses origines....). En fait, à chaque fois, il faudrait être à la fois historien et astrologue...

    Cela dit, vous pouvez consulter les articles "2008-2018..." et "Aout 2013-mai 2014..." dans le sous-onglet  de Rubriques : "Année par année : quelques synthèses", et voir si certaines dates "collent" pour suivre avec le cycle impliqué.

    Sinon, si vous aviez des liens d'info sur ce qui se passe, je suis preneuse.

    Bien Cordialement

    Astro Popote

    9
    Moon
    Mercredi 15 Janvier 2014 à 17:01

    Pour les liens d'info, auriez-vous une adresse e-mail ? 

    10
    Moon
    Mercredi 15 Janvier 2014 à 19:50

    Chère Astropopote,

    Regardez ce lien, je trouve qu'il n'est pas mal pour les premières prises de connaissance de la situation brulante au Cambodge,

    http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/info/Les-dossiers-de-la-redaction/Cambodge-2014/p-27238-Cambodge-l-opposition-en-quete-de-solution-politique.htm

    Bien Chaleureusement

    Moon

     

    11
    Mercredi 15 Janvier 2014 à 23:29

    Bonsoir Moon,

    Merci et pour l'info et pour le lien. Il est relayé dans la lunaison du 01 /01 /14.
    Je n'ai pas le temps d'étudier la question mais juillet 2012 marque le début du carré Uranus-Pluton.

    Bien cordialement

    Astro Popote

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :