• Lunaison du 02 au 31 juillet 2019

    http://ekladata.com/9BOGGSY_PZdPoyHt47yLCIZv9Ak@186x27.jpgNouvelle lune du 02 juillet 2019- Eclipsée - 11 ° Cancer- 19h17 GMT  
    (Données techniques en fin de pageSuivi (revue de presse) juste avant).
    Tous droits réservés : merci de citer vos sources.

    Pouvoirs et protection
    Transmuter les toxiques, élever les objectifs

    Remarque préalable : depuis ses débuts ce blog souligne le fait que les cycles jouent à différentes échelles (perso, locale, nationale, mondiale) et qu’en général on ne peut savoir à l’avance s’ils se traduiront pour le meilleur ou pour le pire. Afin d’alléger les textes et le travail qu’ils exigent, je vais désormais inviter mes lecteurs à plus envisager ces deux points eux-mêmes.
    + Les cartes du ciel (pour Paris) et les degrés symboliques sont fournis par Astromail.

     

    Brève introduction technique et symbolique

    Lunaison du 02 au 31 juillet 2019Cette lunaison prolonge à sa manière, la grande opposition « parentale » activée par la précédente, entre archétypes Père (ordre public, lui-même en mutation depuis 2008 : article ici) et Mère (sécurité et fécondité du vivant en phase de rajeunissement depuis novembre 2018).

    Second dans la trilogie commencée en janvier 2019 (« Pouvoirs de vie ou pouvoirs de mort ? Ici) qui se terminera en décembre 19-janvier 20, son duo d’éclipses va faire dégorger les racines obscures de ces deux archétypes, et nous impliquer ainsi personnellement dans la clarification générale de  2019 (cf « 2019 : par quoi est « tenu » l’ordre public » ici), et Lunaison du 02 au 31 juillet 2019celle qui, de novembre 18 à mars 2020, cherche à rajeunir la Mère et à redécouvrir le Père explorée ici.

    Un processus qui devrait être allégé (au mieux) par l’archétype du Puer (l’enfant divin), et potentiellement adouci (au mieux) par l’élévation spirituelle que va réclamer l’archétype mystique du Soi

    Au terme de ce processus, on devrait avoir – au mieux - le sentiment d’avoir « changé de peau » et gagné une nouvelle confiance en soi joyeuse, créative et ludique.

    ***

    La lunaison plus en détail…

     Avide de tendresse, de gentillesse, de câlins, de confort, de douceurs, d’enracinement et de tranquillité, cette lunaison ne va pourtant pas nous laisser tranquilles.
    En effet, le face à face entre archétypes Père et Mère qui la structure de bout en bout, et qui « tient » son duo d’éclipses (de Soleil le 02/07 et de Lune le 16/07), va tous nous pousser à embrasser/ examiner/ transformer, en nous et autour de nous, ce qui, dans les acquis, plis, soifs et besoins de ces archétypes est déséquilibré, abîmé, tordu ou toxique.

    Question centrale du mois : comment des excès (détournements/manipulations/etc) de protection peuvent-ils rendre cadres et pouvoirs structurants impuissants à mettre de l'ordre ? Comment des excès (détournements/manipulations/etc) de pouvoir et de cadres peuvent-ils rendre l'ordre incapable de protéger ce qui a besoin de l'être, voire dangereux pour le vulnérable sans défense?

    Aussi va-t-on tous avoir maille à partir avec des « nettoyages » plus ou moins profonds et des prises de conscience plus ou moins poussées concernant notre rapport à la protection de la vie et à la sécurité, ainsi qu’à l’ordre et à l’autorité, et comment nous articulons les deux.

    Or, le Puer en nous (l’enfant disons) va aussi être présent dans ces processus pour le meilleur (comme force émancipatrice) et/ou pour le pire (comme exacerbation égocentrique), tout comme la figure mystique du Soi

    Figure du mois : Perceval, notre animal politique profond
    Tout ceci va secouer l’animal politique que nous sommes tous au fond selon Aristote. Un « animal » qui n’a rien à voir avec les platitudes du « politicien », et que ce mois hisse jusqu’à la figure initiatique de Perceval dans le mythe du Roi Pêcheur.

    Cette légende colle en effet parfaitement avec les enjeux de cette lunaison. Au point qu'on pourrait s'en contenter pour lire la lunaison! Aussi je vous invite à en découvrir cette version simplifiée.

    Elevé par sa mère dans un manoir isolé en pleine forêt pour qu’il échappe à la violence des armes et du pouvoir, Perceval ne connaît pas les codes sociaux et ceux de la chevalerie (: il vient de la sphère maternelle du Cancer que cette lunaison met au premier plan). Il quitte sa mère pour la cours du roi (-soit pour la sphère paternelle du Capricorne que cette lunaison met aussi au premier plan -) plein d’énergie, impétueux et impatient, parlant et agissant sans mesure avec « niceté » (naïveté) comme un enfant (sphère « Puer » du Lion qu’anime, ce mois, un carré d’Uranus à Mars et Mercure). Après un temps de formation et de discipline, il se retrouve à la cours du Roi Pêcheur, un vieux roi blessé, dont le royaume dépérit avec lui (soit avec un axe archétype Père / archétype Mère à guérir comme le propose cette lunaison). Il y voit passer un cortège si étincelant et si beau qu’il n’ose pas poser de question, alors qu’il porte le Graal contenant le breuvage qui pourrait guérir le roi et donc son royaume. On dit aussi que si Perceval n’a pas osé poser la question salvatrice, c’est en raison de sa faute : par manque de charité ou par orgueil, il a abandonné sa Mère (la sphère maternelle du Cancer) qui en est morte de chagrin. (L’épisode est en en parfaite adéquation avec l’archétype spirituel du Soi que ce mois active pour – potentiellement – faire passer l’axe Père/ Mère à un niveau plus élevé et le libérer ainsi de ses ombres (pêchés), entraves et incompatibilités passées…).
    Perceval refera cette rencontre avec l’Esprit, plus tard, et cette fois avec succès, après toute une quête (entre autres pour réparer sa « faute »).

    Nettoyer/réhabiliter la Mère et le « maternage »
    En accord avec cette légende, ce mois va d’abord être marqué par le besoin de s'intérioriser et/ou de se nicher dans du familier, du rassurant, du stable (le manoir dans la forêt) pour trois raisons :
    1) parce que c’est naturellement le temps de « coocooner » ;
    2) parce qu’on pourrait réagir aux « machineries froides » de l’ordre public, en se coupant du monde ;
    3) parce qu’on aura besoin de se replier dans sa tanière pour gérer au mieux des bouffées émotionnelles un peu lourdes ou collantes au départ.

    Besoin temporaire de se replier, de se nicher
    Autrement dit,  notre besoin de racines, de renouer avec des traditions au long cours, de se retrouver dans la maison de famille, de rester chez soi, de lézarder dans le jardin, de lire sous la couette, de se faire masser et poupouner, de confort, de détente et de douceur, va être contré ou imposé par des contraintes extérieures (problèmes administratifs ou d’infrastructures, conflits d’autorité, abus de pouvoir, harcèlement de tes/mes/notre/leurs surmoi), ou intérieures car tout ce qui en nous (ou chez nos proches) a souffert d’un défaut ou d’un excès de tendresse, de protection ou de sécurité, va chercher à sortir et à s’évacuer.

    Accueillir et écouter ce que les remontées émotionnelles ont à nous dévoiler
    C’est comme si ces défauts et ces excès allaient être jetés au feu pour être transformés en lumière ( « libérer le royaume»). A nos petites échelles, cela pourra d’abord se traduire par des fumées toxiques : des bouffées dangoisse, des apathies ou des impressions d’échouage, des coups de fatigue, de la paresse et de la passivité, des souvenirs obsessionnels, des retrouvailles perturbantes avec des lieux, des odeurs, des gens, et des bouderies !

    Le mieux (le plus sage) sera d’accepter ces mal-être temporaires sans craindre de ce qu’ils auront à nous dire sur nous-mêmes… et parfois sur le monde.
    Car quelle place accordons-nous (ou pas) et/ou le monde autorise-t-il (ou pas) à accorder à la tendresse, au soin, à la protection, à la gentillesse et à la qualité affective et sensible de notre quotidien, de notre intimité, de notre intériorité au sens large (foyer, famille, chambre, maison, cuisine, salle de bain…), de notre enracinement dans l’histoire, la nature, les traditions, de notre rapport à la vulnérabilité et à l’innocence….
    Et pourquoi  au juste ?


    Les vraies causes de ces désagréments potentiels (nos mémoires traumatiques, nos attachements enfantins, des choix passés « négatifs », des violences institutionnelles ou morales subies) devraient émerger petit à petit et dévoiler - probablement de façon assez crue à partir de la pleine Lune du 16/07 -, les rapports cachés entre affectivité et pouvoir (on a arrangé ou s’est arrangé d’un mariage pour capter ou transmettre un patrimoine ; on a submergé son enfant ou son conjoint de « gentillesses » ou de « richesses » pour le garder sous sa coupe, on n’a jamais dit « je t’aime » par orgueil ; on a submergé la population con conseils basiques pour faire face à la canicule et lui montrer combien on se souciait de son bien être tout en taisant les arbres coupés pour faire passer la 5G, etc.[1]).

    Accueillir, consoler, restaurer…
    A nous alors de trouver ou donner des bras (les nôtres, ceux d’amis, ceux de mère nature…) où pouvoir en pleurer, hurler ou cracher les impacts psycho-émotionnels, les conséquences au long cours sur notre destin, où pouvoir en « confesser » les « fautes » (ou ce que l’on croit tel), pour qu’ils ne nous tiennent plus par en -dessous.
    A nous de trouver ou d’offrir des espaces d’accueil où (se) restaurer de ces libérations profondes et ou de « coups » portés contre nous par la société, (se) consoler de ce / ces passés et/ou de ces coups, et nous laisser le temps de nous « reconfigurer » à partir de ces déblayages et ouvertures de conscience- ou simplement se ressourcer et reprendre des forces en toute sécurité…


    Pour suivre le fil de la Mère et d’autres : la qualité avec laquelle nous ferons ce « travail » aura des conséquences sur notre destin personnel bien sûr, mais aussi collectif, et sur nos futures amours car il va aussi dégager nos cœurs des entraves, poids, ratés, erreurs, idées fausses, etc., accumulés par le passé (entre autres depuis l’automne 2017, mais pas que), et nous faire sentir/deviner ce qu’ils voudront et pourront vivre avec l’autre (à partir de la renaissance psycho-relationnelle de fin aout 19)…

    Déverrouiller le « Père »
    Dès la pleine Lune et son éclipse du 16 juillet, tout ce que chacun aura clarifié du « maternel »  et de ses maux, devrait mettre à mal les « pour acquis », les torsions et les abus de pouvoir délétères plus ou moins sourds (la corruption, l'idéologie aveugle, la rigidité par exemple...) qui animent  le « paternel », l’ordre public, les cadres collectifs, les institutions, les autorités, les pouvoirs en place… et, à l’échelle de chacun, son statut, son rôle, sa position sociale, ses cadres et pouvoirs professionnels, familiaux, financiers et moraux…

    Déballages et ou effondrement possibles dans cette sphère, avec mises en cause probables de personnalités (ou de parties de "moi") ou de groupes précis (si le royaume souffre c’est que son roi est malade). Des responsabilités pour tel ou tel dégât sur le corps social et les corps individuels, sur l’épargne des « petits » et le bien-être ou l’intégrité des générations futures, la nature et le vivant en général (sur l’archétype Mère) ou l’équilibre et la viabilité des grandes structures politiques (Etats, ONU, U.E…) – de l’archétype Père donc - pourraient bien être publiquement pointées.
    Attention, je/te/nous/ils pourraient être tentés de se défendre de ces mises en cause, ou de se défausser de leurs responsabilités en tapant sur plus petit que soi, et le sans défense…

    Pour suivre le fil du Père : Mieux vaudra ne pas (se) laisser faire ces évitements car l’enjeu sera de « purger » au maximum ce pôle de ses ombres et de ses mafias avant le redémarrage, en mars 2020, de son cycle de pouvoir… d’environ 36 ans (quelques mots sur le précédent de 1982  ici)…
    A quoi on rajoutera que nombres de choses (immobilier, papiers, dettes..) voilées ou bloquées depuis 9 ou 10 ans, pourraient sortir de l’ombre – cadeau du ciel ! (Notamment au cours de la première quinzaine de juillet, et autour des 10 et 18 juillet)

    Les archétypes Père et Mère, un axe fondateur…
    Dans un premier temps l’accent sera plutôt mis sur le « nettoyage » de la Mère en nous et autour de nous, et en seconde quinzaine sur celui du Père. Mais, sur le fond, chaque cheminement individuel ou de groupe allant dans ce sens, contribuera, en fait, à libérer les rapports entre ordre privé et ordre public, affectivité et pouvoir, de leurs mauvais plis, incompatibilités conflictuelles, et autres toxicités (la maladie du roi et celle de son royaume sont liées).

    Illustrations emblématiques à échelles collectives
    Utilisons des hypothèses à échelle collective, pour illustrer. On pourrait assister à des sécessions de classe, à des replis communautaires, à la constitution de clans et de tribus cherchant à se libérer de l’ordre établi, pour le meilleur (le régénérer) ou pour le pire (le piller).

    Pour le meilleur : croisée à l’appel du Soi de cette lunaison (voir plus bas), cette possibilité peut évoquer l'émergence des monastères aux alentours du Xème siècle. En réponse à la collusion entre pouvoirs religieux et politique, des gens y ont développé un mode de vie communautaire durable et clairement à part (et à l’abri), ne cherchant ni à s’imposer aux autres, ni à exploiter qui que ce soit ou quoi que ce soit. On leur doit la sauvegarde et la transmission de connaissances spirituelles précieuses (moines copistes, enluminures, chants…)
    Pour le pire : cette possibilité peut évoquer des regroupements de type village de riches gardés par des snippers et « après nous le déluge » … Ou des prises de pouvoir par de petites castescorporations, ghottas, bandes de voyous... - cherchant, au contraire, à dominer, contraindre et piller les autres et/ou la nature…
    Bien sûr, ces possibilités ne sont pas temporellement en adéquation avec le temps d’un cycle lunaire. Par contre on pourrait en entendre parler.

    Deux perspectives archétypales pour l’axe Père/mère
    Ordre privé (famille) et ordre public (cité) forment un axe incontournable et fondateur pour tout le monde, certes. Mais qu’il serait étouffant s’il n’était qu’une fin en soi et non un moyen de « bien vivre » et n’offrait pas d’autre perspective que sa propre perpétuation !
    Or, justement – ah la merveilleuse cohérence du ciel ! –, cette lunaison particulièrement focalisée dessus (plus de la moitié des planètes sont littéralement « prises » par les enjeux actuels Père-Mère), en active simultanément les deux grands débouchés archétypaux : l’enfant (archétype du Puer) et le Soi (archétype de la divinité). Ouf ! Voilà qui devrait nous éviter de rester le nez collé sur les seules préoccupations de maintien de l’ordre et de sécurité du vivant, de respect de l’autorité et de l’accueil (garder son emploi, ses droits, sa santé, son épargne, sa famille…). Au profit dde projets.

    Le don de liberté et de créativité du Puer
    Tout du long, on va tous, en effet, être poussés à exister pleinement,  à nous montrer libres et créatifs via nos « dires », nos actes et nos façons de penser, quoi qu’il arrive et quelles que soient les difficultés. Excitations et découvertes intellectuelles, verbales et gestuelles en vue !

    Plus un enfant est aimé, plus il peut affirmer librement ses désirs, ses talents et sa fierté d’être qui il est.  Idem pour chacun de nous ce mois-ci. Plus nous aurons défendu et fait valoir (ou pas) notre vulnérabilité et nos besoins (et/ou ceux des autres) au fil de la lunaison précédente, et plus nous le feront au fil de celle-ci, plus nous pourront être animés par une liberté d’action et de ton « évidente » et confiante, capables d’affirmer nos envies du moment franchement et sans détours, de défendre ce que l’on voudra, d’initiatives audacieuses et joueuses... Parfois brusques et destabilisantes (même pour soi...).

    De quoi faire des « pas de côté » joyeux et libérateurs pour soi et les autres.
    L’humour, les arguments mordants, les actions d’éclat et autres pitreries, ainsi que l’envie de s’amuser et d’exprimer qui l’on est à l’instant, bref l'audace d'exister et de se risquer – archétype du Puer, figure de Perceval -,  seront à notre portée pour dénoncer et/ou déjouer, ou ne pas tomber dans les pièges des pouvoirs en place et de tes/mes/notres/leurs soifs de pouvoir (à toutes les échelles, internationale, nationale, locale, au bureau, en famille…),  et te /me/nous/les dégager des pesanteurs contraignantes que le jaillissement nécessaire de tes/mes/notres/leurs plaintes pourraient faire peser sur notre dynamisme, notre créativité et notre spontanéité (se complaire dans la faute, la peine, la culpabilité, la fatigue. Ne plus oser bouger, rire, jouer, blaguer et sortir au motif de telle ou telle douleur émotionnelle)…
    Décisions et engagements intempestifs surprenants sont possibles - parfois
    violents  :une baffe c'est vite parti, un coup de volant malencontreux aussi....!

    Des personnalités connues (ou émergentes), voire des « enfants » (des jeunes disons) pourraient, si l’on peut dire, devenir des armes émancipatrices puissantes pour défendre ce qui aura besoin de l’être de pouvoirs écrasants et aveugles, et/ou pour rendre visibles / montrer /refléter les travers du pouvoir, des institutions, des politiques, des traités, etc, ou leur opposer joie, liberté et créativité !

    Pour suivre le fil du Puer : Cet élan créatif, élucidant et libérateur – parfois révolté - du Puer en nous s’origine dans les « purges » de mars-avril 18 relatives à nos statuts et pouvoirs, dont ce mois va nous permettre d’évaluer la profondeur et la justesse, autant que dans les coups de colliers libérateurs et ou inventifs de février 2019. (Et dans une moindre mesure dans les recadrages intellectuels de janvier 19, et les changements de caps intellectuels de mai 19). Il sera plus marqué pendant la première quinzaine de juillet, notamment autour du 11, puis la dernière semaine, notamment autour du 30.

    La soif d’absolu du Soi
    Mais le trait à la fois le plus subtil et le plus frappant de la configuration de ce mois est, tout du long, l’appel fait à tous par l’Esprit (archétype du Soi, cortège du Graal) d’élever son sens de l’unité, de la paix et du Tout afin que les nécessités de l’ordre public et de la sécurité du vivant, puissent être conjointement tirées vers le haut et ancrées dans du transcendant (comme l’ont fait à leur manière les monastères).

    Comme on l’a vu maintes fois, l’Esprit subtilise au double sens du terme : il dérobe à un niveau pour qu’on fasse appel au niveau supérieur. Ne nous étonnons pas donc si nous nous retrouvons dans d’insupportables sentiments de vide d’amour, de vide douceur, de vide de beauté, de vide de fluidité et de souplesse… Chaque impression de vivre dans un désert d’amour, un manque total de gentillesse et de prévenance, qu’il n’y a plus de paix, ni d’unité possible dans ce monde, que tout y est fermé, rigide, dur, sera à comprendre comme appel à se tourner vers, à en appeler à, une intelligence/puissance supérieure (Dieu, les anges, la Vie), à son Soi

    L’enfant (Puer) et le Soi
    Attention, on pourra, soit appeler / prier, soit considérer que ce monde / la situation sont irrécupérables et passer à côté de l’Esprit, soit se laisser émerveiller comme un enfant par son approche et sa présence, sans forcément oser / exiger pleinement sa rencontre (comme Perceval devant le Graal).
    Comment ne pas souligner à nouveau la remarquable cohérence du ciel ? Car c’est bien Perceval comme archétype du Puer, encore enfant, qui voit le cortège ! C’est l’enfant, l’innocence en nous, qui peut percevoir la marche de l’Esprit (et non l’adulte écœuré) !

    C'est lui aussi qui peut prier/demander en toute confiance comme le fera Perceval plus tard, au terme d’une longue quête enclenchée par cette première rencontre…

    L’Esprit répond à chaque appel sincère, même si ce n’est généralement pas comme on l’attend. Il répond à sa façon imprévisible (parfois en augmentant temporairement le désert pour qu’on aille plus loin et plus profond, parfois par un état de grâce si précieux que plus rien ne comptera autant, etc), et éclairante : ce mois pour que nous puissions protéger et envelopper de tendresse notre vie et notre innocence (ainsi que celles de tel(s) proche(s)) de façon inspirée  - et non pas bisounours (Cf tous les grands récits fondateurs sur le sujet – Moïse, Noé, Abraham…).!

    Ce qui pourrait passer par des « pas de côté » créatifs justement, ou la prise de contact avec (ou le séjour chez) des groupes, des gens ou des lieux vivant « autrement » (les monastères d’aujourd’hui).

    En conclusion : un coup d’envoi de longue portée ?
    A échelle collective (et à la nôtre), les inspirations de ce mois pourraient (à terme) imposer massivement des principes dépassant les intérêts immédiats (le bien être des générations futures, la sauvegarde des espèces, la juste répartition des richesses, un mode de vie plus juste, que sais-je) exigeant que les autorités et les peuples (et/ou chacun guidé par son Soi) mettent en place des cadres (ordre) et des modalités de vie viables pour tous (sécurité du vivant) pour qu'ils se concrétisent…
    Et, à terme guérir la relation entre les archétypes Père et Mère (le Roi et son Royaume) (autres infos persos et collectives à piocher ici)…

    A terme, car bien sûr, une telle guérison ne se fera pas pendant cette lunaison. Mais c’est bien l’enjeu de fond de la période que nous traversons (voir ici, l’actuelle mutation de l’archétype Père, depuis 2008, en écho à celle de l’archétype Mère des années 30 ; et ici aussi, pour ce qui est de 2019 ; voir ici comment novembre 18 – mars 20 accentue et peut rajeunir les enjeux historiques majeurs de l’axe Père / Mère ).

    Or si, dans un premier temps, chez le Roi Pêcheur, Perceval a perçu les splendeurs de l’Esprit sans oser les lui demander, cette « vision » va conditionner toute la suite de son parcours, jusqu’à ce qu’une nouvelle rencontre avec l’Esprit se présente, qui, cette fois, sera la bonne…

    Une lunaison sur laquelle revenir, à suivre donc

    ***

    Signes impliqués
    Concerne 
    : l'énergie du Cancer
    Bouscule : celles du Bélier, de la Balance et, plus consciemment, du Capricorne
    Eclaire : celles des Poissons et du Scorpion
    Soutient : celles du Taureau et de la Vierge

    ***

    Suivi (revue de presse)

    03/07/19 : Italie-volcan : éruption du Stromboli, une des plus grandes explosions jamais enregistrées (une combinaison significative de forces souterraines - Pluton - et de fulgurance - Uranus) : ici / France info
    06/07/19 : France Canicule : jusqu'à 45° dans le Gard, des vignes comme brûlées au chalumeau : ici / Point
    06/07/19 : Etats-Unis Séisme : un puissant séisme (7,1) frappe la Californie, heureusement dans le désert : ici / Figaro
    08/07/19 : Etats-Unis- déluge : pluie diluvienne à Washington, dégât importants : ici / Figaro
    11/07/19 : Etats-Unis- Neige : 60 cm de neige dans le Colorado comme en 1928ici / Sott
    29/07/19 : Climat : le réchauffement actuel du jamais vu en 2000 ansici / Figaro

     

    Pouvoirs et protection
    France
    03/07/19 : France- Prisons : un rapport pointe les difficiles conditions de vie des détenus la nuit (bestioles, bruits, température...) : ici / Figaro
    03/07/19 : France-Fessée : loi anti-fessée adoptée au parlement (et ce serait la suite d’un mouvement de société initié dès 1979 par la Suède.) : ici / Figaro  + (pile dans l'enjeu du mois) " Cette loi infantilise parents et enfants, alors que la société a besoin d’une restauration de l’autorité" : ici /Figaro
    03/07/19 / France agriculture : Une bactérie chinoise menace les cultures d'agrumes. L'Anses recommande une restriction des déplacements des végétaux dans l’Union européenne, elle estime urgent de sensibiliser les pépiniéristes, notamment dans le cadre de transactions sur internet : ici / Figaro
    04/07/19 : France- urgences : dans la suite du mouvement de grève démarré il y a trois mois dans les services parisiens,des urgentistes s'injectent de l'insuline au risque de leur vie ("On ira jusqu'à la mort s'il le faut") : ici / L'obs
    05/07/19 / France-Education : la grève des correcteurs du bac est l'occasion de révéler l'illetrisme d'un grand nombre de bacheliers  - 60% de copies dont les phrases sont proches du non-sens- alors que de  "nombreuses alertes ont été lancées depuis au moins vingt ans par différents collectifs et associations de professeurs", en vain...) et la fin de l'égalité devant cet examen par son remplacement par le contrôle continu : ici / Figaro
    06/07/19 : France-censure : cyberhaine : vers une loi contre les propos antimusulmans et eux seuls... ici / Point
    + 09/07/19 : demander aux plateformes Internet de censurer les propos "haineux" de leurs usagers (haineux= quoi ?) : ici / FIgaro
    06/07/19 / France-UE-nations : (je n'ai pas lu l'article, il est payant mais)" notre protecteur - la nation - a besoin d’être protégé  : ici / Figaro 
    08/07/19 : France-quartier Notre Dame - plomb : connue  dès avril, la massive contamination au plomb des abords de la cathédrale (doses 800 fois supérieures aux seuils autorisés) , restée confidentielle...(Or cf commentaire !, sous la forme de poussière il ne semble pas pouvoir provenir de la fonte du toit... Mais peut-être d'un produit passé sur les poutres d'où qu'elles aient si facilement flambé et brûlé jaune). Ici  / Sott
    08/07/19 :France- énergie : des agriculteurs ont ouvert la première station au gaz naturel bio issu de la transformation de leurs déchets en énergie  : ici / Positiv
    10/07/19 : France-médecine : ça y est, le 01 janvier 2021, l'homéopathie ne sera plus du tout remboursée en France : ici / Figaro
    12/07/119 : France - supporters de l'Algérie : un mort, 74 interpellations, des dizaines de policiers blessés, des magasins vandalisés (mais pas un seul tir de LBD) : ici / Parisien
    13/07/19 : France-V. Lambert : la mort de Vincent Lambert pose la question de notre rapport à la mort et à la vulnérabilité. " Le recul de l’attention à la vulnérabilité (...) pave les chemins d’une barbarie encore plus grande." ici / Figaro
    13/07/19 : France - patrimoine : un projet de décret vise à déréguler la protection du patrimoine... ici / BlvVoltaire
    ici / Figaro + 17/07/19 /
    France- Notre Dame : la loi sur la restauration vise un horizon de 5 ans, et passe par des simplifications administratives.... Ici / Figaro
    15/07/19 :  France - défilé : Emmanuel Macron hué pendant le défilé du 14 juillet (ici / Figaro) + 180 gilets jaunes interpellés (ici / Figaro)
    16/07/19 : France - désert médicaux : les mesures du gouvernement pour en sortir : ici / Figaro
    17/07/19 : France-agriculture : les agriculteurs (archétype Mère), vent debout contre Ceta et Mercosur, les traités de libre-échange(  (archétype Père) : ici / Figaro ((pour que la France refuse de voir disparaître son modèle agricole basé sur des exploitations familiales respectueuses des attentes sociétales ) + 29/07/19 : Quel député a-t- il voté pour ? Ici / Figaro + 29/07/19 : des députés ayant voté pour voient leur permanence vandalisée par des agriculteurs : ici / Figaro
    29/07/19 :France : des habitants du Puy-de-Dôme se plaignent des déjections d'abeille d'une miellerier récemment installée... ici / Figaro
    29/07/19 / France : c'est parti pour la 5 G;.. ici / figaro.
    29/07/19 : France- policie : 4 suicides en une semaine, 34 depuis le fébut de l'année : ici / figaro
    29/07/19 : France -Etats-Unis : menace de taxe sur le vin français en représailles de la taxe Gafa ici /Figaro
    29/07/19 : France - armée : "il faut être prêt à s'engager dans un conflit de survie : ici /Opex360

    Ailleurs
    03/07/19 : Chine-Hong-Kong Le Parlement de la ville Hong-Kong (rétrocédée à la Chine, le 1er juillet 1997) , pris d’assaut et saccagé par les manifestants qui défient ainsi comme jamais l’autorité de Pékinici / Figaro
    03/07/19 : Mauritanie- esclavage : le pays est encore hanté par son  passé esclavagiste (des Maures sur les noirs Haratine) aboli en 1981 : ici / Figaro
    03/07/19 : Autriche-glyphosate : premier pays à le faire en UE, l'Autriche vient d'interdire totalement le glyphosate sur tout le territoire : ici /France info
    0
    7/07/19 : Google : depuis 2016, Google forme ses algorithmes à "équilibrer" ses résultats de recherche ("brider" certaines vidéos Yputube inclus) afin qu'ils reflètent son idéologie vidéo / Véritas
    08/09/19 : Grèce - élection générale : rincés par la gauche de Syriza, les Grecs ont voté à droite ici / Figaro
    + O8/07/19 :  le "sauvetage" de la Grèce par la Troîka, la laisse aujourd'hui avec 35 % de pauvres, 1 salarié sur trois gagnant 317 euros   : ici /Point
    08/09/19 : Yemen guerre, historique : la guerre qui secoue le Yemen où sont impliqués une dizaine de pays Arabes (dont le meneur Arabie Saoudite) et les Etats Unis a fait près de 100.000 morts et laisse 80% de la population affaméeici / FIgaro
    17/07/19 Allemagne- spéculation immobilière : sous la pression des berlinois, Berlin rachète 670 appartements pour éviter la spéculation :

    29/07/19 : Angleterre : Elu à la tête du parti conservateur, Boris Johnson est chargé par la reine de former un nouveau gouvernement. Il promet le Brexit pour le 31 octobre : ici / Figaro + 29/07/19 : une momie suisse du XVIIIeme ancêtre de Boris Johnson : ici / figaro
    29/07/19 / Russie : l'Europe s'inquiète des 1400 arrestations à Moscou, bien plus semble-t-il que de celles des gilets jaunes en France : ici /Figaro

     

    Festivités / Liberté / Puer
    O3/07/19 : Etats-Unis : emballé par le défilé militaire du 14 juillet en France, Trump en lance un pour le 4 juillet aux Etats-Unis qui fête l'Indépendance : ici /Figaro
    03/07/19 : Julian Assange: des gens se sont rassemblés un peu partout pour fêter le 48eme anniversaire du lanceur d'alerte en prison : ici /RT
    08/07/19 : France -bacheliers : une vraie débâcle pour le bac 2019 : fuite des sujets, erreur dans leur rédaction, enfin copies retenues par les correcteurs pour protester contre la réforme Blanquer. "On ne peut pas prendre nos jeunes en ôtage" tacle le Président : ici Figaro
    16/07/19 : On n'a pas marché sur la lune : arguments et contre arguments : ici /Figaro
    29/07/19 :France -
    Puer versus enfantillages ? : des habitants du Puy-de-Dôme se plaignent des déjections d'abeille d'une miellerier récemment installée... ici / Figaro
    29/07/19 : télétravail : 10 métiers exerçables à distance qui rapportent... ici /Figaro
    29/07/19 : Boris Jonhson : des racines qui plongent en Angleterre, en Allemagne, en France et en Turquie et le placent dans la famille royale.... La momie d'une suisse du XVIIIeme , est une ancêtre de Boris Johnson : ici / figaro
    29/07/19 : France-Marseille : des enfants s'amusent à jeter des trotinnettes à la mer. Des bénévoles essayent de stopper ce jeu... : ici / Figaro

    ***

    Données techniques
    (Cartes pour Paris et degrés symboliques offerts par astromail)
    Nouvelle lune: 02 juillet 2019 – Eclipse totale : 11 ° Cancer : opposée Saturne (7°) et Pluton (large 11°), conjoint NN (7°), trigone croissant exact Neptune, sextil croissant Uranus.
    Premier quartier : 09/07/ 19
    Pleine lune : 16 Juillet 19 – Eclipse partielle : 25 °Cancer/ Capricorne (lune) : Lune conjoint Pluton (3°) / Soleil Cancer conjoint Mercure (7°) Lion lui-même conjoint Mars, conjoint Vénus (6°) et NN (8°) Cancer
    Dernier quartier : 25 / 07 /19

    Cette lunaison enveloppe : l’entrée d’Uranus en Taureau (du 06 mars 19), le demi-carré croissant Uranus-Neptune (du 02 mai), le  carré décroissant Jupiter-Neptune du 16 juin (après celui du 13 janvier), le sextil décroissant Saturne-Neptune du 18 juin (après celui du 31/01), la rétrogradation de Jupiter (depuis le 11/04) et celle de Neptune (21 juin) et le demi carré décroissant Vénus-Mars (09 juin).

    ______________

    [1] (Exemples illustratifs de causes : on a accepté ou proposé tel mariage pour transmettre un patrimoine, ou pour se faire bien voir des autorités de sa communauté en respectant leur tradition, et tant pis pour le reste ; on a submergé son enfant ou son conjoint de « gentillesses » pour le garder sous sa coupe, et tant pis pour l’amour (comment puis-je croire que tu m’aimes si je fais tout pour te contrôler ?) ; on a refusé tel poste par peur et non comme on l’a « justifié » pour donner la priorité aux enfants ; on a arrêté de travailler pour élever les enfants, ou, au contraire, choisi de faire passer son rôle social devant sa vie privée, sans regarder les conséquences ; on n’a jamais dit « je t’aime » à tel ou tel du fait de son éducation ou de son orgueil ; on ne sait pas battu contre telle ou telle autre violence du monde ou des pouvoirs en place autour de nous, etc.)

     

    « Lunaison du 03 juin au 01 juillet 2019Lunaison du 01 au 29 aout 2019 »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Fabienne
    Mercredi 3 Juillet à 17:54

    Vraiment merci !!! pour ce travail de fourmi. C'est passionnant et très riche d'informations, de détails.

    Je ne manquerai pas de revenir relire plusieurs fois. C'est nécessaire.

    Bonne lunaison à vous (il y a de quoi faire ;))

    Bien cordialement.

    Fabienne

    2
    Mercredi 3 Juillet à 19:19

    Merci Fabienne !

    Oui il y a de quoi faire.
    Cette lunaison est spéciale...Et je ne suis pas sûre d'en avoir touché le coeur du coeur !

    A suivre !

    Bien cordialement

    AP

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :