• Lunaison du 13 juin au 12 juillet 2018

    http://ekladata.com/9BOGGSY_PZdPoyHt47yLCIZv9Ak@186x27.jpgNouvelle lune du 13 juin 2018 - 23 ° Gémeaux - 19h44 GMT  
    (Données techniques en fin de pageSuivi (revue de presse) juste avant).
    Tous droits réservés : merci de citer vos sources.

    A partir de quel "voir" décider... et assumer ?

    Remarque préalable : depuis ses débuts ce blog souligne le fait que les cycles jouent à différentes échelles (perso, locale, nationale, mondiale) et qu’en général on ne peut savoir à l’avance s’ils se traduiront pour le meilleur ou pour le pire. Afin d’alléger les textes et le travail qu’ils exigent, je vais désormais inviter mes lecteurs à plus envisager ces deux points eux-mêmes.

    + Les cartes du ciel (pour Paris) et les degrés symboliques sont fournis par Astromail.

    __________________________________________

    De puissantes forces historiques d’arrière-plan (ou presque)

    Lunaison du 13 juin au 12 juillet 2018Tout comme la précédente, cette lunaison enveloppe une connexion directe entre le ciel (les forces de l’Esprit et de la lumière) et les mondes souterrains où se cachent les ombres de l’archétype Père (des autorités et autres puissances « légitimées »), soit de tout ce qui édifie et maintient le champ relationnel public (institutions, cadres, structures…). (Plus ici, chapitre « L’Esprit à l’aplomb...). 

    Et comme, à partir du 16 juin, les mutations sans précédent des années 92-93 (voir ici) y feront leur seconde avancée pour « percer » concrètement (après la première en août 17), on pourra « voir » vers quoi les choses tendent globalement (échelle collective). Surtout qu’Uranus y fait ses premiers pas en Taureau (depuis le 15 mai 18), dans la suite des renouveaux / libérations de 2011 (voir ici : les « printemps », Fukushima…)
    Lunaison du 13 juin au 12 juillet 2018D’autant que, parallèlement à ces puissants arrière-plans historiques, cette lunaison nous met tous, à nos « petites » échelles et tout du long, aux prises avec et face à nos responsabilités autant qu’à l’ordre en place avec ses administrations, ses institutions, ses cadres et, j’ai envie de dire, ses robots !

    Bref, « 2017, année bascule (seconde partie) : des années 30 aux années 2008-2024, mutation sans précédent de l'archétype Père (mondiaux 14) ainsi que : « janvier-juillet 18 : La paternité en travail » seront franchement d'actualité.

    La lunaison à plus modestes échelles….

    Si, en soi, sa première quinzaine pourrait nous offrir des moments d’insouciance et de légèreté (petites escapades : restau, lèche-vitrine, pots, bons mots…), ce mois se présente au fond comme un mois d’élucidations qui va faire travailler têtes, cœurs et virilités et susciter des choix. Des face à face et des tensions agiront comme leviers de prises de position, de décisions et d’engagements concrets qui concerneront parallèlement deux domaines : le relationnel et la pensée « politique ».

    Le relationnel

    Elucidations relationelles, affectives, financières, esthétiques…
    Ce mois devrait - au travers de tensions relationnelles, de désaccords et de divergences-, dévoiler  comment rayonnement / fierté / expression personnels (ainsi que préférences affectives, esthétiques, d’investissement…) et action / initiative / conquête partagées, tout à la fois s'opposent et se complètent, occasion de mieux cerner chacun de ces deux pôles en soi et autour de soi. Cette objectivation des complémentarités entre mise en forme et mise en acte, féminité et virilité, amour et désir, pourrait agiter nos amitiés autant que le monde des arts et de la création (au sens large).

    Pour partie suite et apogée de la clarification relationnelle et morale opérée en nous et autour de nous depuis la renaissance affective d’octobre 2017échelle collective affaire Weinstein), un temps pour faire le point sur ce qui nous va et ce qui ne nous va pas côté affectif, relationnel (et financier), pour « voir » là où l’on a bien fait, là où l’on a mal fait, faire plus clairement la différence entre le masculin et le féminin et donc mieux les définir / circonscrire / placer à l’intérieur comme à l’extérieur.
    Plus marqué à partir du 21 juin.

     Mieux reconnaître sa créativité, mieux s’aimer ?
    En première quinzaine, ces tensions devraient éclairer et stimuler des décisions libératrices concernant nos amours et/ ou nos finances (ou les deux), et nous pousser à plus et mieux affirmer / déployer notre propre rayonnement… et tant pis pour mes / tes vieux combats collectifs. Cette fois ma beauté, mon intérêt et mon avenir passent avant… ! A moi de les valoriser (au lieu d’attendre des autres qu’ils bougent ) !
    On peut ici s’attendre à des décisions et engagements concrets plutôt surprenants si ce n’est originaux, parfois fulgurants (« ça ne prévient pas, ça arrive », même pour soi !), parfois drôles dans leur forme (gestes, mimiques…), souvent généreux. (dépenses, coup de fils et claquages de portes intempestifs en vue…)
    Avec un temps de « réalisation » d’affirmation de soi et de gain de confiance en soi particulièrement marqué autour des 19, 20 et 21 juin. Et des « tourner de page » potentiels sur certains milieux /amis /équipes…
    En jeu : les clarifications affectives / financières en jeu depuis début octobre 17 qui touchent leurs limites, les initiatives libératrices de fin février-mars 2017 exigeant de passer à autre chose à la suite des prises de conscience relatives à nos libertés de décembre 17, et les ouvertures et/ ou libérations affectives ou financières de fin mars 2018 cherchant à s’ancrer.

    Défendre ses compétences et ses choix socio-pros
    En seconde quinzaine ces tensions potentiellement clarifiantes exigeront des initiatives et prises de position sociales (professionnelles, juridiques…), plus précisément socio-relationnelles intenses (en émotions, en mises à plat, en deuils symboliques…) dont les effets se feront sentir plus tard dans le concret (argent, ressources, nature, corps, sensualité)… Mais attention ! Il ne s’agira là que de premières tentatives, sortes de tests pour nos audaces… En effet, nos vies socio-pro et /ou moralo-idéologiques sont en phase de maturation silencieuse jusqu’à la prochaine lunaison, tandis que nos désirs y entreront à partir de la pleine Lune  du 28 juin. Aussi faudra-t-il probablement attendre novembre 18 pour que ces conquêtes socio-pro se « calent » de façon juste.
    En jeu : les clarifications affectives / financières en jeu depuis début octobre 17 qui touchent leurs limites, le cap concret que cherchent à passer les élans sociaux conquérants de début janvier 18, et les lâcher-prise affectifs, financiers ou relationnels relatifs aux engagements de novembre 2017.

    Le « politique »
    En même temps que ces face-à-face relationnels décisifs, nous seront travaillés par des face-à-face « politiques » tout aussi décisifs. Les guillemets visent ici à élargir la notion de « politique » au champs administratif / institutionnel et à y intégrer ces dimensions a priori plus « privées » que sont la régulation de la vie familiale ou du terroir (de la maison) - disons du « foyer ».

    Clarifications et dégagements administrativo-institutionnels, etc…
    Durant la première quinzaine, et plus nettement à partir du 16 juin, il va probablement nous falloir faire le point sur certains « papiers » et autres démarches administratives, faire plus objectivement face à nos opinions et à nos choix « politiques » (en regardant leurs conséquences en face, par exemple), ou confronter certaines de nos limites en matière de communication, voire de réflexion. I
    Nous y serons peut-être conduits par des dilemmes entre autorité (ordre) et sécurité, ou des blocages et des empêchements de communication ou « institutionnels » (ne pas arriver à joindre telle personne, tel service, courrier en retard, congés maladie…).

    Des « y voir clair » en résultant pourront découler des réorientations et des propos inventifs à même de « débloquer » ceci ou cela – ou de nous dé-soucier - de manière inattendue ! Et, plus largement, d’inventer des voies à même de concilier points de vue « privé » et public…

    Quel équilibre entre sphères « privées » et « publiques »
    Dans la foulée, la seconde quinzaine (et même à partir du 23 juin), va pousser l’élucidation et les prises de conscience plus profond, en nous invitant à regarder les ombres du pouvoir « yeux dans les yeux ». Il se peut d’ailleurs qu’à partir de la pleine Lune, nous puissions en ressentir (et donc « mesurer ») le côté « glaçant », parfois par le biais des « infos ». A nous alors d’en appeler à l’Esprit (ainsi que traité dans la lunaison précédente)…

    Plus globalement, nous serons amenés à « voir » - et presque à sentir – combien et comment les mesures de protection « individuelles » influent sur l’ordre public (familial, d’entreprise, national etc), et réciproquement combien et comment l’ordre public (national, familial, d’entreprise…) impacte vies privées et intimité. (Ex : voir qu’en voulant augmenter telle contrainte ici (par exemple une taxe ou une corvée : qui fait la vaisselle, qui fait les comptes…) dans l’objectif de cela, j’ai déclenché tel problème là-bas que je n’avais pas envisagé… / voir comment en trop tirant sur la couverture, on la casse / voir combien l’entourage des proches est un soutien précieux pour assumer ses responsabilités publiques, et combien le fait d’avoir un rôle public peut offrir force et clarté à la vie intime, ne serait-ce qu’en en finançant le confort).

    En conclusion : responsabilité, choix et « solitude »…
    A priori relationnellement riche, cette lunaison pourrait paradoxalement nous faire toucher notre « solitude » du doigt. Solitude non pas au sens de « manque de compagnie », mais de responsabilité vu que personne ne peut décider de nos vies ou choisir à notre place, y inclus sur le plan socio-relationnel.

    Au mieux, nous devrions chercher à y équilibrer des pôles complémentaires de manière la plus féconde possible : vie pro et vie familiale, rôle social et coocooning, autorité et empathie, rigueur et souplesse, effort et détente ; beauté et activité, rayonnement et fraternité, mise en forme (féminin) et mise en acte (masculin).

    Qui sait quelles « nouveautés » pourraient faire surgir dans nos vies ces fécondités potentielles?

     

    * Ayant déjà largement traité cette « bascule » historique mondiale, je ne vais pas m’y attarder plus. (Le lecteur désireux de comprendre ce mouvement historique peut lire : 2017, année bascule (ici) montrant en quoi 2017-18 sont des années charnières cycliquement décisives où le pouvoir a et aura le pouvoir ; Automne 2017 : sens et direction piqués au vif (ici) qui, après avoir exposé en deux mots le mouvement historique en jeu, explore le défi spirituel jusqu’en décembre 17 ;  2017, année bascule (seconde partie) : des années 30 aux années 2008-2024, mutation sans précédent de l'archétype Père, qui retrace l’évolution historique des archétypes Père et Mère des années 30 à…. (ici)

    ***

    Signes impliqués
    Concerne 
    : l'énergie des Gémeaux
    Bouscule : celles de la Vierge, des Poissons et plus consciemment du Sagittaire

    Eclaire : celles du Verseau et de la Balance
    Soutient : celles du Bélier et du Lion

    La pleine Lune est "prise" dans l'axe Cancer-Capricorne

    ***

    Suivi (revue de presse)
    17/06/18 : France- inondations : le record des pluies fait de très gros dégâts, exemples : ici / Figaro
    18/06/18 : Pays Bas - constructions 3D : après un pont en métal et un pont en béton, impressions de maisons 3 D : ici / Express.be

    Tensions / oppositions / complémentarités
    17/06/18 : migrants U.E + France + : les "migrants" au coeur d'une crise diplomatique entre Paris et Rome via.. l'Aquarius : ici / Figaro + symbole d'une débâcle UEpéenneici / Figaro. + Divise la classe politique française : ici / Figaro
    17/06/18 : Nicaragua : la protestation contre le gouvernement commencée le 18 avril se poursuit. Grève générale (église, syndicats, étudiants, entreprises...). Répression meurtrière (militaires et paramilitaires ?) : ici / Figaro
    18/06/18 : J. Assange (article de mai, très en accord avec la question des personnalités de la lunaison précédente): confiné dans l'ambassade d'Equateur à Londres depuis 2012, la situation d'Assange est en suspens : ici / Les crises
    20/06/18 : Etats-Unis - ONU : les Etats-unis quittent le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU : ici : Figaro

    Valeurs (et donc investissements) et relations (au sens large)
    17/06/18 : France/  chômage : en déficit depuis 2009, l'assurance chômage devrait atteindre l'équilibre en 2019ici / Figaro
    17/06/18 : France / pauvreté : selon Macron, l'Etat investit un pognon de dingue dans les minima sociaux mais c'est du curatif (inefficace puisque les pauvres restent pauvres) et pour les soins de santé il faut idem chercher de la cohérence :vidéo / Figaro + meilleur remboursement des frais de santé, promesse tenue : ici / Figaro
    17/06/18 : France / retraités : les retraités sont descendus dans la rue pour la troisième fois; Pourquoi ? Ici : Figaro
    17/06/18 : Chine : implanter des puces rfid dans les voitures..Depuis le 01 mai 2018 un système de notation des citoyens. :. ici / Figaro
    18/06/18 : Japon- tourisme de masse : les habitants sont lassés d'être envahi par les touristes. Airnb et les locations de courte durée plus réglementées : ici / Express.live
    18/06/18 : Boycott ogm : liste des produits Monsanto (Green peace) pour ceux qui ne veulent ingurgiter ni Monsanto, ni ogm : ici / moutons enragés


    *** 

    Données techniques
    (Cartes pour Paris et degrés symboliques offerts par astromail)
    Nouvelle lune: 13 Juin 2018  : 23° Gémeaux :
    Premier quartier : 20/     06 / 18
    Pleine lune : 28 Juin 2018 : 7° Cancer / 7 ° Capricorne (lune) : Soleil opposé Saturne, Lune conjointe(1°),  Lune (conjointe Saturne) trigone décroissant Uranus (5°)
    Dernier quartier : 06 / 07 /18

    Cette lunaison enveloppe : le premier demi-carré Uranus-Neptune du 16 juin, l’entrée d’Uranus en Taureau du 15 mai,le trigone décroissant Jupiter-Neptune du 25 mai (14 mars 2018 et 22 décembre 2017); la conjonction Lilith / Pluton…

    « Lunaison du 15 mai au 12 juin 2018

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    ladom
    Jeudi 14 Juin à 10:49

    Merci c’est très parlant pour moi. Je dois signer un contrat pro lundi 18 ....

     

    2
    Fabienne
    Vendredi 15 Juin à 10:47

    Merci beaucoup pour cette analyse.

    Ma situation "colle" parfaitement à cette étude. Donc à suivre....

    Cordialement.

    Fabienne

     

     

    3
    Vendredi 15 Juin à 11:49

    Merci pour ces retours !

    Bien cordialement
    AP

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :