• Lunaison du 15 mai au 12 juin 2018

    http://ekladata.com/9BOGGSY_PZdPoyHt47yLCIZv9Ak@186x27.jpgNouvelle lune du 15 mai 2018 - 25 ° Taureau 11h 49 GMT  
    (Données techniques en fin de pageSuivi (revue de presse) juste avant).
    Tous droits réservés : merci de citer vos sources.


    Pouvoir sur ou pouvoir de ?

     Remarque préalable : depuis ses débuts ce blog souligne le fait que les cycles jouent à différentes échelles (perso, locale, nationale, mondiale) et qu’en général on ne peut savoir à l’avance s’ils se traduiront pour le meilleur ou pour le pire. Afin d’alléger les textes et le travail qu’ils exigent, je vais désormais inviter mes lecteurs à plus envisager ces deux points eux-mêmes.
    + Les cartes du ciel (pour Paris) et les degrés symboliques sont fournis par Astromail.

    ***

    De grands tournants historiques en jeu

    Sur le fond, cette lunaison Taureau enveloppe des phases historiques de première importance.

    Lunaison du 15 mai au 12 juin 2018A quelques heures près, elle débute au moment où le grand cycle « révolutionnaire » Uranien (de 84 ans) de 2011 (printemps arabes et autres, guerre contre la Lybie, Fukushima, transgression par l'U.E de ses propres traités financiers : ici....) entre dans sa seconde phase et fait son premier pas en Taureau (article à venir). Or, en même temps, les « percées » opérées par le cycle Uranus-Mars de février 2017 en pleine réorientation y  réactivent de manière dynamique, si ce n'est martiale, l'engagement dans le dur des remaniements Liberté(s)-Pouvoir(s) qui, depuis mars 2015, donnent corps aux « pousses » socio-historiques (techniques incluses) de la fin des années 60 (ici)

    Lunaison du 15 mai au 12 juin 2018A priori donc, ce mois se présente comme assez bousculant, si ce n'est dangereux...
    Sauf que la configuration globale de la lunaison propose de tempérer les tensions, que le Ciel, directement connecté aux mondes souterrains, va nous inviter à dégager les ombres des autorités et autres puissances « légitimées » (égos et surmoi inclus), et que le trigone décroissant du cycle Jupiter-Neptune de 2009 (ici) va inciter à la compréhension partagée.


    Bref, ce mois-ci, le cours des choses sera plus que jamais dépendant de nos sagesses, de nos consciences et de nos victoires sur le passé... A bon entendeur !

    Au cœur de la lunaison….

    Aux échelles individuelles, cette lunaison nous connecte, certes, aux courants historiques qui la travaillent, mais plutôt dans le clair voir et la profondeur.

    Etablir des passerelles saines entre tendances et intérêts opposés
    Il est probable que nous serons touchés par ces courants au travers d’une série de face-à-face (incompatibilités, oppositions, opinions contraires, intérêts divergents et autres dilemnes…) qui, se jouant à nos « petites échelles », nous demanderons et offrirons au mieux de trouver des terrains d’entente intelligents – si ce n’est inspirés – et, avec eux, des solutions pratiques « aisées ».

    A défaut de quoi, ces face-à-face pourraient susciter des séparations et des ruptures. Dommage… D’autant que tout au long du mois, et plus particulièrement à partir du 25 mai, nous aurons aussi envie de pouvoir faire confiance à nos relations, de pouvoir se reposer sur des relations détendues, de pouvoir faire montre de douceur (y inclus à échelle collective, à la suite des objectivations critiques des ouvertures de 2009 - ici)…
    Or est-ce possible sans illusion, si l’on n’a pas mis cartes sur table ?

    « Voir » sans se laisser prendre…
    Pourquoi des terrains d’entente intelligents – si ce n’est inspirés ? Parce que ces face-à-face exigeront des arbitrages pratiques qui ne pourront se faire qu’en combinant clarifications extérieures et intérieures.

    Dit autrement, nous ne pourrons élaborer de manière valable (c’est-à-dire dire viable à long terme), ces terrains d’entente et ces positionnements intelligents qu’en éclairant / clarifiant certains « dessous » de nos histoires. Dévoilement de motivations psycho-émotionnelles, de magouilles et d’alliances cachées ou plus ou moins conscientes en vue ! Mais aussi possibles réactivations de compétences et d’acquis « oubliés ».

    Un des enjeux majeurs du mois, sera de ne pas se laisser fasciner / posséder par les « monstruosités » dévoilées (qu’elles viennent du dedans ou du dehors), ou les talents retrouvés, mais de les soumettre au recul froid de la lucidité afin que, justement, ils n’aient pas prise sur nous et que l’on puisse dire, arbitrer, décider et agir en toute conscience, c’est-à-dire librement et non pas sous leur emprise. Donc ces monstruosités en sont-elles ? Ou sont-elles « créées » par des regards négatifs ou des préjugés… ? Ces talents sont-ils exceptionnels ou est-ce mon égo qui s'en est gonflé ? Est-ce monstrueux de considérer ceci ou cela néfaste ou est-ce lucide ? Etc.

    … Vertu du « regarder » dont Saint Michel archange est l’archétype
    Qui dit « recul froid » dit prendre de la distance et de la hauteur, vertu du regarder en face, de haut, de loin (je ne peux pas voir ce sur quoi j’ai le nez collé !), dont Saint Michel Archange est un archétype ainsi que nous l’avions exploré dans cet article traitant de l’impulsion spirituelle donnée par 2011 dont le déroulement est toujours en cours (voir ici : « Vers une virilité inspirée »).

    L’Esprit à l’aplomb des ombres de l’archétype Père
    Or, ce mois-ci, cette dimension spirituelle s’attaque directement aux ombres de l’Archétype Père - en mutation depuis 2008 (ici), et en sérieux « travail » entre décembre 17 et juillet 18  ( ici)*.

    Entre autres en nous donnant par moments, l’impression d’être privés de tout pouvoir, de toute force, de tout point d’appui. D’être dans le vide, trahi, maltraité. Par des crises d’angoisse (voire de destructivité, de rage…)[1].

    Autant d’occasions, pensons-y - c’est de l’Esprit qu’il est ici question-, d’en appeler au « ciel » , soit à quelque chose de plus grand, plus sage et plus aimant que nous, -pourquoi pas par des moments délibérement ritualisés .(un chant collectif, un dîner au chandelle, ou plus….).Et d’en recevoir des grâces et autres coups de chance inespérés (soutiens institutionnels ou d’autorités, guérisons, allègements, etc), et les inspirations pour des arbitrages intelligents et justes.

    Du « pouvoir sur » au « pouvoir de » ?
    Donc, en cas de tiraillement, ne pas hésiter à s’intérioriser à fond pour trouver/entendre/recevoir les bonnes réponses. Car, en mettant le ciel à l’aplomb des mondes « souterrains » du/des pouvoirs en place (intérieurs inclus….), ce mois va nous inviter à et nous permettre de « transmuter » tout ce qui, en nous, pourrait se laisser « posséder » par les travers du « pouvoir sur » (que l’on en soit l’auteur ou l’objet) au profit d’un « pouvoir de » libre, libérateur et limpide ! Bref nous faire passer d'un exercice de notre pouvoir vassalisé à l'autre (pouvoir sur), à un exercice du pouvoir vraiment souverain (pouvoir de)....

    De la réaction contre à l’action pour ?
    D’ailleurs, sur le plan de l’action, il s’agira dès le 17 mai, d’avoir le courage de se tourner vers d’autres perspectives si rien n’avance là où l’on est, si l’on est dans des impasses par rapport à des révoltes, des libérations ou des percées en cours depuis février-mars 17 ou fin novembre-début décembre 17. Mieux vaudra aller vers d’autres projets (pourquoi pas vers d’autres milieux, d’autres gens), ou d’autres rapports sociaux / amicaux ou de groupe, que de piétiner dans ces « immobilités » ou en exiger ceci ou cela (que les concernés reconnaissent ce qu’on a donné, qu’ils réparent, qu’ils changent de regard ou de  position, etc).


    Bref, choisir l’action pour plutôt que la réaction contre, la liberté pour plutôt que la liberté contre… D’autant que ce sera le meilleur moyen de redécouvrir nos talents et acquis oubliés (notamment en dernier quartier) ! Et que chaque « petite réorientation » de ce genre (nos grains de sel) ne pourra qu’infléchir positivement les remaniements Liberté (s)- Pouvoir(s) qui cherchent à s’installer depuis mars 2015 que cette lunaison réactive, et tempérer les ardeurs martiales qui les accompagnent de cette lunaison-ci à celle de septembre 2018 incluse…

    Exploration plus détaillée des face à face en jeu

    Cette lunaison va donc nous offrir de nous défaire de certaines emprises (intimes ou objectives) en nous poussant à élaborer des terrains d’entente entre pôles, tendances ou réalités opposées et complémentaires. Voyons lesquels.

    Le regarder en face de la première quinzaine et la question des biens
    La nouvelle Lune (première quinzaine) nous mettra en face de la société, ou nous mettra la société en face (globalement ou via tel ou tel « groupe social » de notre entourage : famille, équipe pro, quartier…).

    Dans la suite de la précédente, cette première quinzaine opposera volontés, besoins et moyens individuels aux impératifs de projets partagés (engagement, confiance, luttes…).
    … Avec tout ce que cela pourra impliquer de tiraillements entre ma volonté et notre projet/relation, et, plus globalement, entre motivations socio-émotionnelles (besoin de prestige, de reconnaissace, de pouvoir, de justice et rivalités, jalousies, avidités…) et nécessités de base (manger, s’abriter, se soigner, vivre en paix…),
    De quoi ouvrir les yeux sur certains fonctionnements sociaux et/ou idéologiques dominants (mafieux ou occultes inclus, sans oublier nos croyances). Entre autres en « libérant » la parole et tout autre moyen de questionner /nommer/montrer ce qui est de manière percutante (dessin humoristique, formule choc…).

    L’objectif étant de trouver des terrains d’entente intelligents entre ces deux pôles, conseil : s’efforcer de faire la part des choses le plus objectivement possible sur les questions d’argent, de propriété, de moyens, d’outils, de ressources à faire fructifier, à investir, protéger ou partager, ainsi que sur la clarté et la solidité des accords, des contrats, des engagements et des objectifs conjoints s’il y a lieu !
    Donc interroger telle ou telle répartition (des biens, des tâches…), tel ou tel pourcentage, telle ou telle garantie, les durées, les extensions, etc., dans le but que les choses soient claires, donc saines au lieu de « garder pour soi » ses doutes ou d’esquiver ce qui pourrait « fâcher » au risque de les voir exploser, et/ou exploser ce qui est mis en jeu, plus tard ! Et si on a du mal à poser des questions, penser à l’humour et /ou aux vertus des nourritures terrestres !

    Les deux regarder en face de la seconde quinzaine
    Plus complexe, la seconde quinzaine est travaillée par deux autres face-à-face. Celui plutôt intellectuel de la pleine Lune du 29 mai en soi, entre le comment et le pourquoi des choses ?  Et celui, pour ainsi dire plus affectif et plus global, entre les enveloppes protectrices (les « mères ») et les structures édifiantes (les « pères ») ?

    Vivacité des échanges
    Les questions et solutions relatives à la gestion des biens de la première quinzaine, devraient déboucher, à partir de la pleine Lune du 29 mai, sur une belle vivacité des échanges, des prises de contact et des discussions entre amis ou collègues ! Du refaire le monde autour d’une table, au plaisir du « faire-savoir » ou de la découverte (conférence, visite, article), un temps de curiosité intellectuelle ouvert aussi bien à la compréhension de certains phénomènes sociaux (anticipation incluse) qu’à l’intérêt pour des « petites choses » insolites Un temps qui les mettant à l’épreuve des faits, des statistiques et des témoignages pourrait remettre en question idéologies et croyances par trop abstraites. Un temps qui, au contraire, pourrait nous sortir d'un intérêt trop superficiel et court-termiste pour l'ici et maintenant, en nous montrant les faits reliés entre eux dans leur globalité et leurs conséquences. Au mieux, un temps pour accorder court et long terme, le près et le loin, les mots et le sens, l'exception et la règle… (ou au pire, pour les « disjoncter »....)

    Cohérence et cohésion socio-affective concrétisées ?
    En parallèle, le travail de fond sur l’archétype Père - la transmutation potentielle de ses ombres et sa /ses restructuration(s)-  s’y trouve au centre d’une configuration des plus intéressantes. Tant à échelles individuelles que politique il pourrait, en effet, focaliser de manière pratique, disons manifester, une espèce de stabilité ou d’accord temporaire entre sentiments individuels et ambiance collective. Il pourrait donner une forme concrète à une soif générale de concorde, en répondant, au mieux, de manière responsable (réfléchie globalement et à long terme…) aux besoins de sécurité des individus, des corps, des familles et des lieux (maison, village, église, parc…) - (les « mères ») -  autant qu'à la nécessité, pour qu'ils soient porteurs,  de donner aux rapports sociaux des règles, des cadres et des repères justes, publics, stables et fiables - (les « pères »)... En trouvant des terrains d'entente sociaux et/ou politiquement visionnaires entre ces deux pôles...
    Symboliquement une union du Roi et de la Reine, et/ou leur élévation l'un par l'autre...

    Cette possibilité pourrait faire apparaître des personnalités (ou des équipes) perçues comme porteuses de solutions générales convenant à tous (attention, pour le meilleur ou pour le pire, ce qu'on ne pourra mesurer que plus tard…)

    * Le lecteur désireux de creuser peut lire : 2017, année bascule (ici) montrant en quoi 2017-18 sont des années charnières cycliquement décisives où le pouvoir a et aura le pouvoir ; Automne 2017 : sens et direction piqués au vif (ici) qui, après avoir exposé en deux mots le mouvement historique en jeu, explore le défi spirituel jusqu’en décembre 17 ;  2017, année bascule (seconde partie) : des années 30 aux années 2008-2024, mutation sans précédent de l'archétype Père, qui retrace l’évolution historique des archétypes Père et Mère des années 30 à…. (ici) et Janvier - juillet 2018 : la paternité en travail (ici)

    ***

    Signes impliqués
    Concerne 
    : l'énergie du Taureau
    Bouscule : celles du Lion, du Verseau et plus consciemment du Scorpion

    Eclaire : celles de la Vierge et du Capricorne
    Soutient : celles des Poissons et du Cancer
    La pleine Lune est "prise" dans l'axe Gémeaux-Sagittaire

    ***
     
    Suivi (revue de presse)
    14/05/18 : Israël -Palestine : le jour où l'ambassade américaine s'installe à Jérusalem, bain de sang à Gaza (ou le gens manifestent depuis mars 2018) : 59 morts, des milliers de blessés : ici + ici-vidéo / Figaro + Paraguay et Guatémala ouvrent aussi leur ambassade à Jérusalem.Honduras,République tchèque et Roumanie pourraient suivre : ici / Figaro
    21/05/18 : Cuba : plus de 100 morts dans un accident d'avion : ici / Figaro
    Pouvoir sur
    15/05/18 : France -Cahuzac : condamné à 2 ans de prison ferme, il devrait y échapper... ici / figaro

    15/05/18 : France-voiture : au nom de la sécurité, et pour réduire les morts sur la route mais pas ailleurs (sdf, malades, vieux, pauvres...), un contrôle technique + cher et + couteux : ici / Point
    18/05/18 / France-NDD landes : 5 blindés et 2000 policiers pour évacuer 80 zadistes...
     ici / révolution permanente
    19/05/18 : Etats-Unis-fusillade : un élève abat 10 personnes dans un lycée du Texas : ici / Figaro
    19/05/18 : France- garde à vue : un sexagénaire accusé à tort d'enlèvement par 4 enfants raconte sa terrible garde à vue : ici / Figaro
    19/05/19 : France -vegan : à Lille des "végans" se  muent en vandales et mettent à sac boucherie, poissonnerie... ici / Figaro
    22/05/18 : Espagne-Catalogne : bataille de pouvoir  :la Catalogne nomme des exilés et des prisonniers, l'Espagne
    rétorque en la maintenant sous tutelle : ici / Figaro
    Pouvoir de
    20/05/17 : Angleterre-Train : pendant que la France privative, l'Angleterre commence à renationaliser ses trains : ici / Marianne
    21/05/17 : Pentecôte : une histoire de feu, petit rappel des fondements de cette fête chrétienne qui donne aux croyants les "pouvoirs de" octroyés par l'Esprit : ici / Figaro
    22/05/17 : Italie - U.E : Bruno Lemaire tance le gouvernement italien (de quel droit ?). Pour M. Salvini (la Ligue du Nord) c'est «une invasion de terrain inacceptable» et  l'Italie ne va pas «continuer sur la voie de la pauvreté, de la précarité et de l'immigration : Les Italiens d'abord !». Elle veut, notamment, modifier la règle U.E. des 3%, promet un revenu de base de 780 euros et compte changer de politique migratoire.... ici / RT
    22/05/17 : France- Fonctionnaires : pour la première fois depuis 8 ans, appel commun des 9 syndicats à manifestation : ici / Figaro + Leurs raisons : ici / Figaro
    22/05/18 : Etats-Unis : une tour se prépare à accueillir des voitures volantes sur sont toit : ici / Figaro
    22/05/18 / France- chirurgie : succès éclatant d'une greffe de la trachée, au terme de 20 ans de recherche... ici/ Figaro

    Données techniques
    (Cartes pour Paris et degrés symboliques offerts par astromail)
    Nouvelle lune: 15 mai 2018  25° Taureau : opposée à Jupiter (7°), trigone croissant Mars (4°)-Pluton (3°)-Lilith
    Premier quartier : 22/     05 / 18
    Pleine lune : 29 mai 2018 9° Gémeaux9 ° Sagittaire (lune) : Soleil conjonction large Mercure (10°) – lui-même trigone croissant Mars (4°)
    Dernier quartier : 08 / 06 /18
    Cette lunaison enveloppe : l’entrée d’Uranus en Taureau du 15 mai, le demi carré décroissant Mars-Uranus du 16 mai, le trigone décroissant Jupiter-Neptune du 25 mai 14 mars 2018 (et 22 décembre 2017); la conjonction Lilith / Pluton…

    [1] Rappelons à ce sujet que, depuis septembre 2017, champs politiques et sociétés civiles ne sont pas a priori en mesure de résister à la puissance des connexions croissantes entre finance, politique et technologie (années 30, 60 et 90)* qui déstabilisent le tissu social  (ubérisations, dronifications and co).

     

    « Lunaison du 16 avril au 14 mai 2017

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :