• Lunaison du 17 janvier au 14 février 2018

    http://ekladata.com/9BOGGSY_PZdPoyHt47yLCIZv9Ak@186x27.jpgNouvelle lune du 17 Janvier 2018 - Eclipse de Lune - 27 ° Capricorne - 02h18 GMT  
    (Données techniques en fin de pageSuivi (revue de presse) juste avant).
    Tous droits réservés : merci de citer vos sources.

    Gagner en stature !

    Remarque préalable : depuis ses débuts ce blog souligne le fait que les cycles jouent à différentes échelles (perso, locale, nationale, mondiale) et qu’en général on ne peut savoir à l’avance s’ils se traduiront pour le meilleur ou pour le pire. Afin d’alléger les textes et le travail qu’ils exigent, je vais désormais inviter mes lecteurs à plus envisager ces deux points eux-mêmes.
    + Les cartes du ciel (pour Paris) et les degrés symboliques sont fournis par Astromail.

    En bref….

    Lunaison du 17 janvier au 14 février 2018Cette lunaison est comme un pic dans le pic de la mutation de l’ordre public et de l’archétype Père qui travaille le monde depuis à minima 2008 (ici). (Ce pic couvrant décembre 2017 à juillet 2018 a été traité dans « La paternité en travail » -  ici - j’y renvoie le lecteur).

    Sur le fond, elle augure d’un mois particulièrement exigeant en ce qui concerne la responsabilité et la droiture, d’un fort besoin de de ne rien laisser passer de tordu ou de flou (cf « La paternité en travail »), de règles du jeu claires, et de travailler / Lunaison du 17 janvier au 14 février 2018verticaliser les pensées et communications politiques - au sens profond de penser / formuler un ordre public (national, familial, d’entreprise, etc) viable.

    Et puis son déroulé en deux temps avec reprise du travail sur la forme (rôle et impact des formes, mises en forme..) et le féminin (qui met en forme) du mois précédent (j’y renvoie le lecteur) invitent à la voir comme une sorte d’essai ou de version miniature / symbolique / mythique du passage d’un « vieux » Père (2008 – 2024) au renouveau qui s’en suivra (2024 – 2042)…

    En déployé…

    Qui n’a jamais suivi l’avis d’un pro (fonctionnaires inclus) sans passer deux jours à en vérifier l’exactitude, sans se soucier de ses éventuels conflits d’intérêt, sans lui demander ses diplômes, sans aller vérifier sa réelle inscription à la chambre des métiers… ? Et qui n’a jamais regretté d’avoir fait confiance à un pro ? Pensons-y : lorsque l’ordre public est stable (donc éprouvé comme viable), les services publics fonctionnent bien et il est dans l’intérêt de tous de bien faire son travail, de tenir sa parole et ses engagements, avec pour résultat que tout le monde peut se faire une confiance minimale, ce qui facilite le quotidien et l’existence de tout le monde.

    Trame / question de fond
    Par contre, au sein d’un ordre public en mutation (ce dans quoi nous nous « enfonçons » depuis 2008 et que cette lunaison nous fait toucher du doigt)  tout se rigidifie et/ou tout fout le camp. Or, lorsque règles et cadres collectifs se sclérosent et s'opposent à la vie, ou lorsqu’ils s’effritent et ne sont plus respectés : à qui ou quoi se fier ? Sur qui ou quoi s’appuyer ? Que reste-t-il pour « tenir » (échelles « individuelles » : personnes, entreprises, familles…) et « tenir ensemble» (échelles relationnelles) ?

    Autant de question que nous devrons probablement tous affronter ce mois-ci, à propos de tel ou tel choix / problème / décision / investissement.

    Cela pourra, dans un premier temps, passer par des « vides » intellectuels ou verbaux (on ne me répond pas, ou à côté. Les infos qu’on me donne sont lacunaires ou absentes, les discours politiques sont creux….), afin qu’acculés nous posions ces questions à fond, que nous interrogions et le ciel et le monde de façon précise (voire plusieurs fois….) à propos de ceci ou de cela (règle des assurances, signification de telle tournure administrative, ce que vise tel propos présidentiel, la validité de telle promesse commerciale, etc). Et de même quand nous répondons : sommes nous conscients des conséquences de la qualité de nos réponses (sommes-nous-clairs / précis ou pas) pour toi /moi/ nous, etc.

    Interrogations exploratoires (qui, en trame de fond, resteront valables jusque juillet-aout 2018) :
    Alors – dans telle ou telle situation précise -  à quelles règles ou « autorités » - établies par qui ou quoi ? – obéissons-nous ? A quelles disciplines nous efforçons-nous (ou pas)? Pourquoi ?
    Parce que ces règles / disciplines nous édifient ? Parce qu’elles sont efficaces pour faire ? Faute de choix (que faire face à un robot ou un tyran) ? Par paresse, résignation, peur ou impossibilité (manque de force, de temps, de moyens) d’affronter une autorité (un expert par exemple) ? Parce que bien qu’inefficace ou inique, cette règle nous arrange ?

    A moyen et long terme, ces règles et/ou disciplines nous font-elles du bien ou du ma? Font-elles du bien ou du mal à l’ambiance générale de la société dans laquelle nous vivons? Font elles du bien ou du mal aux générations futures ? Nous font elles grandir (parce que justes, ou parce qu’exigeant de nous un meilleur contrôle, par exemple de la patience) ou nous infantilisent-elles (en nous dispensant de l’effort qu’exige l’autonomie, en nous privant de contrôle sur nos pulsions)?
    Si elles nous font du mal, cherchons-nous à nous en libérer (par exemple se défaire d’un contrat ou d’un pro insatisfaisants, ou de mauvaises habitudes) ou pas ? Ou à en appliquer / inventer / imposer / partager d’autres nous faisant du bien ou pas ? Si c'est non, pourquoi ?
    Etc.

    Primo : embrasser, faire le point et se dégager des gangues périmées
    Sur cette trame de fond tant collective qu’individuelle, la première quinzaine va nous inviter à embrasser (à ceindre, à « tenir » en entier dans ses bras / contenir…) le Père au-dedans et au dehors de nous, à aimer / choyer le chemin de redressement, de mise en ordre, de cadrage, d’autorité et/ou de responsabilité que nous (toi/moi/ nous) avons effectué (ou pas) ces dernières semaines (voire ces derniers mois, ou années…). En somme à bien le cerner, si ce n’est l’imager/ illustrer.

    Stature  fruit de… ? Droiture + discernement + modestie ?
    Un geste de bienveillance indispensable pour reconnaître et honorer la nouvelle stature qui est en train d’émerger en toi/moi/nous, et donner pleinement sa place à ce que toi/ moi/nous avons gagné en rigueur, justesse, patience, capacité à aller fermement pas à pas (ou conscience d’en manquer).

    Qu’il s’agisse de se reconnaître plus grand et plus solide que ce que l’on croyait, ou plus petit et plus fragile que ce que l’on s’imaginait, de quoi – au mieux -  faire un point potentiellement libérateur concernant les manifestations de l’archétype Père (ses forces, ses bienfaits, ses ombres, abus et manquements) dans nos comportements et dans le monde (sphère politique, institutionnelle et administrative; l’autorité, les cadres, les règles, les devoirs, les rôles, les responsabilités).

    Un peu comme si le fait d’embrasser notre vraie stature (ni plus, ni moins), nous donnait l’assurance nécessaire pour envisager de nouvelles activités, de nouveaux rôles, de nouveaux milieux, mieux ajustés et à nous et au contexte. Comme si, ainsi étayés, nous pouvions nous libérer / défaire d’anciens cadres (et de vieux  « pouvoirs ») comme une plante de ses anciens tuteurs (y inclus les tuteurs trop grands pour soi au profit de proportions plus modestes et plus sûres), pour croître plus librement. Humour, douceur et relations de confiance devraient nous y aider.
    (Ceci pourra se prolonger en seconde quinzaine).

    Secundo : renouveler la trame
    Dans la foulée de cette reconnaissance bienveillante de notre vraie stature et les renouveaux de perspective en découlant, la  seconde quinzaine va nous tourner vers les avant-gardes, l’innovation sociale et l’anticipation (ce qui pourrait mettre en première ligne les œuvres de science-fiction, les concours Lépine et de nouveaux « gadgets » technologiques, autant que d’originales formes de coopération locales ou de petites équipes créatives).

    Elle va probablement susciter un besoin /nécessité probablement intensément vécu par tout le monde d’imaginer et d’explorer d’autres formes collectives (politiques, associatives, de travail d’équipe…) et d’autres rapports entre égos perso et égos sociaux, entre souveraineté et fraternité, entre ma volonté et projets ou évolutions collectifs. Ce qui pourra passer par s’aventurer dans d’autres milieux, se tourner vers d’autres gens.

    D’où cette notion de trame renouvelée : là où des gens posés dans leur vraie stature cherchent à œuvrer ensemble pour le bien de chacun et du tout auquel ils appartiennent, là renaît un ordre public satisfaisant pour tous (aussi modeste soit-il). Et, vu que les petits ruisseaux font les grandes rivières, ces nouvelles formes collectives seront comme de discrètes matrices d’un nouvel ordre public, d’un archétype Père renouvelé.

    Test du fraternel
    Rien d’étonnant donc que la pleine Lune éclipsée du 31 janvier sonde la notion de fraternité et/ou d’équipe, bref de projet commun assumé, dans nos vies.
    Comment ? En nous montrant à la fois (ou au choix) comment une ambiance sociale, une mentalité dominante (y inclus familiale, locale, de milieu social, etc), bref, une collectivité peuvent peser sur, « éteindre » ou défigurer les singularités « individuelles » (les « petites » entités incluses dans ce collectif); et/ou comment les égos (perso mais aussi de classe, nationaux, etc) peuvent s’opposer à ou empêcher le déploiement du fraternel, l’amicalité des échanges, le plaisir de faire à plusieurs.

    Qualité de nos relations et engagements relationnels ?
    De quoi voir si toi/moi/ nous sommes capables ou pas de faire équipe et à quelles conditions ? Et, plus radicalement, avec qui cela serait-il possible, du moins suivant quelles modalités relationnelles (notamment juridiques, mais aussi psychiques, voire idéologiques ou religieuses) au juste ?

    Car, non seulement, nous sommes socialement dans une année de « conquête de la confiance » et de « l’union fait la force » (depuis octobre 17), exigeant que toutes les parties mettent honnêtement cartes sur table (déjà abordé dans les lunaisons précédentes, j’y renvoie), mais c’est au sein de ces relations engagées (financièrement, affectivement, juridiquement…) que la question du rapport entre égos sociaux et égos perso ainsi qu’entre sécurité/expression personnelle et constitution/valorisation de groupes, va chercher à se résoudre.

    Il faut donc s’attendre à ce que cela secoue un peu : à des batailles rangées entre formes d’expression individuelles et collectives, entre fiertés d’entités ayant pignon sur rue et fiertés des œuvres/actions conduites ensemble (du genre des batailles entre femmes auxquelles nous venons d’assister autour de « metoo » et « balance ton porc ») ; à ce que les égos (perso, nationaux…) soient contraints de lâcher quelques prétentions et les « cercles fermés » (familiaux, associatifs, de classe, nationaux…) et autres « entre soi » de s’ouvrir / élargir. Le tout pouvant exiger des décisions en matière d’investissements financiers, affectifs ou esthétiques.

    Disons que toutes les relations (privées, pro, d’affaire…) vont être « touillées », histoire qu’on y voie plus clair dans nos engagements (d’affaire, sociaux, professionnels, associatifs, familiaux, amicaux, de couple…), la qualité de nos relations et la force de nos projets avec d’autres.
    Tous ces remue-ménages seront probablement assez passionnés, et les émotions temporairement exacerbées (orgueils, méfiances, défiances, peurs, remontées de vieux litiges passés sous silence encore à régler, avidités, possessivités…), même si on tendra à les intellectualiser.

    Mais le fruit (au mieux) de ces secousses sera la possibilité de s’engager dans certains projets à même de concilier intérêts perso et intérêts de groupe, non seulement en toute confiance, mais avec des perspectives concrètes fécondes ! (Et, plus globalement, une trame socio-relationnelle renouvelée, matrice d’un nouvel ordre…).

    Petit tour chez Perceval…
    Dans une version de la légende du Graal, le royaume d’un vieux roi blessé dépérit avec lui. Le chevalier Perceval voit passer devant lui un graal lumineux porté par un étrange cortège féérique, mais, prisonnier de son éducation (vieux cadre) il n’ose demander ce que c’est alors que sa question aurait pu guérir le roi et son royaume. Il lui faudra attendre des années avant de croiser à nouveau le cortège et pouvoir poser la question pour rendre sa vitalité au roi et à son royaume.

    L’histoire de Perceval pourrait illustrer le fait que cette lunaison est comme un pic dans le pic que traverse l’actuelle mutation sans précédent de l’archétype Père. S’y dévoilera peut-être une promesse de guérison (voir le Graal une première fois) du « vieux » roi et de son royaume (l’archétype Père non muté), avant sa réalisation effective dans des années (le « nouveau » roi). Elle sera peut-être comme une  miniaturisation du processus global de mutation : un dépérissement (depuis 2008 / première quinzaine) suivi d’un renouveau (seconde quinzaine)

    Et une invitation à « sortir de son éducation passée » pour oser questionner, se faire préciser, expliquer, etc – et rencontrer !

    Mutation générale potentielle passant par la verticalisation de chacun
    Je reprends ici ma conclusion de décembre, toujours valable. A l’heure où, tous en bout de course (depuis septembre 2017), les champs politiques et les sociétés civiles ne sont pas a priori en mesure de résister à la puissance que gagnent, depuis aout 17, les méga-mutations mondiales  induites par les poussées technoscientifiques et les connexions croissantes entre finance, politique et technologie (années 30, 60 et 90)*, comment ne pas trouver des plus bienvenus l’appui potentiel de la grâce (paix, lumière, amour…) qui nous est et nous sera proposée jusqu’en juillet, même si c’est en nous y acculant (par le vide, la perte, l’absurde…) ?

    C’est en tout cas ainsi que j’ai envie de « lire » cette aspect singulier des cycles : comme une occasion accrue d’élévation et de mutation politique (et oui…) passant non par les systèmes mais par la « verticalisation » de chacun… De toute façon, comprendre cette « pression » de l’Esprit (avec un grand E) comme une main tendue « d’en haut » alors que le monde semble inexorablement entraîné – et nous entraîner - vers on ne sait quoi, sera la manière la plus féconde de répondre aux vides / manques et autres herbes coupées sous nos pieds…

    * Ayant déjà largement traité cette « bascule » historique mondiale, je ne vais pas m’y attarder plus. (Le lecteur désireux de comprendre ce mouvement historique peut lire : 2017, année bascule (ici) montrant en quoi 2017-18 sont des années charnières cycliquement décisives où le pouvoir a et aura le pouvoir ; Automne 2017 : sens et direction piqués au vif (ici) qui, après avoir exposé en deux mots le mouvement historique en jeu, explore le défi spirituel jusqu’en décembre 17 ;  2017, année bascule (seconde partie) : des années 30 aux années 2008-2024, mutation sans précédent de l'archétype Père, qui retrace l’évolution historique des archétypes Père et Mère des années 30 à…. (ici)

    ***

    Signes impliqués
    Concerne 
    : l'énergie du Capricorne

    Bouscule : celles du Bélier, de la Balance et plus consciemment du Cancer
    Eclaire : celles du Taureau et de la Vierge
    Soutient : celles des Poissons et du Scorpion (que la pleine Lune va cependant secouer)

    La pleine Lune éclipsée est "prise" dans l'axe Lion -Verseau

    ***

    Suivi (revue de presse)
    26/01/2018 : France : inondations, crues (dont la Seine proche de son maximum), neige... ici / Figaro
    28/01/18 / Afghanistan : attentat Taliban, 100 morts, 150 blessés : ici / Figaro 
    29/01/18 : Pétition : Non au déremboursement de l'homéopathie 
    13/02/18 : Cosmos : la performance photo de Voyager 1 de 1990 (officiellement sortie de notre système solaire en 2013) dépassée par celle de New Horizon qui a pris des clichés pris à 6,12 milliards de kilomètres et comme jamais d'aussi près des objets de la ceinture de Kuiper. On peut voir des clichés du 05 déc 17 ici / Figaro: 


    Structures / autorité / archétype Père
    19/01/18 : France - Prison : déclenchée par l'agression de surveillants par un djihadiste (11 janvier) la mobilisation continue dans les prisons (un symbole saturnien !), heurts avec les gendarmes : ici / 20'
    19/01/18 / France- Notre Dame des Landes : renoncement à l'aéroport et évacuation des djihadistes : ici / Figaro
    20/01/18 / Etats-Unis : "Shutdown, des milliers (800.000 ?) de fonctionnaires au chômage technique : ici /Figaro 
    21/01/18 / Irak : une allemande condamnée à mort par pendaison pour son appartenance à Daesh : ici / 20' 
    22/01/18 : France : réflexion / appel d'un syndiqué non "placé". Il faut remonter loin dans l'histoire pour trouver une telle "haine du pouvoir contre la majorité du peuple (....) sous les ordres du capital (pendant que), les structures (de résistance) végètent' : ici / Bellaciao
    23/01/18 : France : Vers un allongement du congé paternité  : ici / Figaro
    26/01/18 : Mondialisation :
    fait sauter les frontières (Neptune - grande dissolution, grande ouverture ? : ici), délocalise des emplois, retire aux peuples leur identité et crée un monde qui ne profite qu'au haut du panierici / Figaro- Zemmour + Selon l'ONG, Oxfam (et autres chiffres officiels) 82 % de la richesse créée l'an dernier dans le monde a terminé entre les mains du 1 % le plus riche de la population de la planète : Ici  / Figaro
    28/01/18 : Robot- Ecosse : un supermarché licencie un robot ! ici . express.be
    30/01/18 : Personnes âgées : nouveau coup de Saturne, grève dans les Ehpads (maisons de retraite / établissements pour personnes âgées ) pour conditions de travail ne permettant pas de prendre soin des seniors : ici / Figaro
    06/02/18 / France - anti 80km/h : qui l'aurait cru. Automobilistes et motocyclistes vent debout contre la réduction de la vitesse à 80 km/h  - ralentir, c'est encore saturnien... (Au fait à qui va profiter le remplacement des panneaux ?) : ici / Figaro
    06/02/18 : Informatique et esclavage : l'informatique transforme chacun de nous en esclave (ben oui, on fait tous, tout seuls, les tâches administratives, elles-mêmes de plus en plus procédurières et fermées puisqu'elles copient les robots..) : ici / Figaro
    07/02/18 : Allemagne : des salariés pourront désormais travailler 28h/semaine (pendant maxi 2 ans) et retrouver un poste à temps plein : ici / Point 

    Pensée /parole com politique 
    19/01/18 : France- Etats généraux de la bioéthique : les français invités à s'informer sur la PMA, l'intelligence artificielle, etc : Internet + cafés éthiques + conférences.... Sauf que l'info n'y est pas, et que les inscriptions sont déjà closes dans nombre de manifestations : ici / Figaro
    19/01/18 : France :  "Les humanistes n'aiment pas le peuple" Y Roufiol. Aveuglés par les bons sentiments ils négligent la brutalité de la réalité : ici / Figaro

    22/01/18  : France/ Frexit : énorme ! Le président Macron avoue à la BBC que les français voteraient pour la sortie de l'U.Eici / Bellaciao + L'UPR et François Asselineau, lui demandent donc un référendum sur le Frexit : ici /

    22/01/18 : Liberté :Julian Assange (confiné dans l'ambassade d'Equateur de Londres depuis 2010), résume parfaitement l'enjeu actuel (archétype Père : ici ): "L’avenir de l’humanité est la lutte entre les humains qui contrôlent les machines et les machines qui contrôlent les humains. Entre la démocratisation de la communication et l’usurpation de la communication par l’intelligence artificielle". Ici / Arrêt sur info

    28/01/18 : Etats-Unis /vérité : qu'on l'aime ou pas, Trump est en train de nous libérer des mensonges de l'Empire (comme Catilina à Rome) : ici / Figaro

    28/01/18 : Ukraine : comment les Etats-Unis (et non la Russie) ont détruit l'Ukraine / Documentaire d'Oliver Stone de 2016 enfin distribué en Occident, via... Youtube (et oui....) : ici /Sott

    28/01/17 : Etats-unis / UE/ Russie : l'ancien vice- président Joe Biden se vante publiquement d'avoir forcé les divers présidents des pays membres de l'UE à adopter des sanctions contre la Russien, alors qu'ils étaient réticents.. Ici / Sott

    28/01/18 : Vénézuela - France : selon le Vénézuela, la France est une "copie fidèle du gouvernement suprémaciste des USA"... ici / RT

    07/02/18 : France /suisse : à l'occasion de la mise en examen de Tariq Amadan pour viols, on apprend (?) comment il faisait taire ses victimes, les critiques et les musulmans modérés, par le harcèlement et les menaces (y inclus de Frères musulmans...) ! ici / Point

    13/02/18 : France : en réponse à la chasse aux "Fake News" de Macron, l'UPR lui demande de faire son méa culpa et de retirer nos troupes de Syrie, vu que le Secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a reconnu que les États-Unis "n’ont jamais eu la moindre preuve démontrant que le gouvernement syrien avait utilisé du gaz toxique, ni à la Ghouta (août 2013) i à Khan Cheikhoun (avril 2017) : ici / Moutons enragés.

    Forme, valeur, féminin et conquête de la confiance (ou pas) 
    19/01/18 : Onu -sexe: l'ONU visée par des cas de harcèlement sexuelici / Figaro
    19/01/18 / France : ces trentenaires qui ne veulent pas d'enfant : ici / figaro
    23/01/18 : France : Vers un allongement du congé paternité  : ici / Figaro
    26/01/18 : Richesse : Selon l'ONG, Oxfam (et autres chiffres officiels) 82 % de la richesse créée l'an dernier dans le monde a terminé entre les mains du 1 % le plus riche de la population de la planète : Ici / Figaro
    28/01/18 : Etats-Unis - économie : l'administration Trump, sur la voie du succès (plus de 2,2 millions d'emplois créés en un an, taux de chômage au plus bas depuis 18 ans, etc...) : ici / Sott
    28/01/18 : Etats-Unis : Bill Gates investit 40 millions de dollars pour obtenir une vache parfaite : ici / Sputnik
    28/01/18 : Clonage : premiers clones de macaques obtenus à partir de cellules non reproductrices... ici / Ici
    03/02/18 : Etat, banques et comptes bancaires : depuis  2016 , les banques peuvent légalement ponctionner les comptes de leurs clients pour se renflouer. Une pétition circul
    03/02/18 : France : encore
      900 hectares de terres agricoles rachetées par des chinois ( Allier) : ici / Figaro 
    04/02/18 : Agressions sexuelles : l'actrice Uma Thurman raconte les agressions qu'elle a subies, glaçant;.. ici / Figaro + 07/02/18 : France /suisse : à l'occasion de la mise en examen de Tariq Amadan pour viols, on apprend (?) comment il faisait taire ses victimes, les critiques et les musulmans modérés, par le harcèlement et les menaces (y inclus de Frères musulmans...) ! ici / Point
    06/02/18 : Mathématiques et formes : la méthode de Singapour pour enseigner les maths qui cartonne : ici / Point
    06/02/18 : Archéologie- Guatemala : découverte d'une immense cité Maya. 60.000 bâtiments sur 2000km2 ! Preuve que l'Amérique centrale fut un lieu de développement majeur de civilisation complexe. Découverte grâce à une technologie drône " « LiDAR est en train de révolutionner l'archéologie de la même manière que le télescope spatial Hubble a révolutionné l'astronomie », dixit l'archéologue, Francisco Estrada-Belli. ici / Point
    06/02/18 : Chute Wall Street : une violente correction. Plus forte baisse du Dow jones depuis novembre 2008 : ici / Figaro
    07/02/18 : France : toutes les heures, un français se suicide. Un des taux les plus élevés d'Europe (après la Finlande)
    09/02/17 / France : finale du concours national d'éloquence : "cette soirée a célébré la beauté de la langue française, son héritage culturel et la diversité de ses expressions à travers la variété des parcours" : ici / figaro
     
    Anticipation 
    28/01/18 : Clonage : premiers clones de macaques obtenus à partir de cellules non reproductrices... ici / Ici / Figaro  
    01/02/18 : Etats-Unis : Amazon ouvre des biosphères géantes pour ses salariés à Seattle " des dômes transparents géants remplis de plantes, censés améliorer les conditions de travail de ses salariés et les rendre plus efficaces" (ou la délocalisation climatique du bureau...)...:ici / Figaro
    01/02/18 : Robots : des mini robots "mous" époustouflants d'agilité, aux capacités thérapeutiques (et ?...) prometteuses : ici /figaro
    06/02/18 : Informatique et esclavage : l'informatique transforme chacun de nous en esclave (ben oui, on fait tous, tout seuls, les tâches administratives, elles-mêmes de plus en plus procédurières et fermées puisqu'elles copient de plus en plus bêtement les robots..) : ici / Figaro
     

     ***

    Données techniques
    (Cartes pour Paris et degrés symboliques offerts par astromail)
    Nouvelle lune: 17 janvier 2018 : 27° Capricorne : conjonction Vénus (2°) et Pluton (7°) en Capricorne carré décroissant Uranus R (3°) + une conjonction Lilith Mercure Saturne en Capricorne aussi.
    Premier quartier : 24/   01 / 18
    Pleine lune : 31 janvier 2018 – éclipse partielle de Lune : 12° Verseau / 12 ° Lion (lune) : Lune Lion opposée Vénus (5°) Verseau, avec Jupiter en Apex (Lune carré décroissant, Soleil et Vénus carré croissant) ( 10°), lui-même conjonction large Mars (11°) + conjonction Lilith-Saturne et Pluton-Mercure en Capricorne
    + Mercure trigone décroissant Uranus (5°)
    Dernier quartier : 08 / 01 /18

    Cette lunaison enveloppe : le demi carré décroissant Jupiter-Saturne du 22 décembre 2017 ; le sextile décroissant Jupiter-Pluton du 16 janvier, la conjonction Mars-Jupiter et le passage de Lilith en Capricorne au sein de la conjonction Lilith Saturne toujours active…

     

    « Janvier-juillet 2018 : la paternité (ordre public, autorité, légitimité, place, responsabilité...) en travail…Nouveau chez Astro Popote : Le "flash" mémoires ancestrales (ou "Un homme averti en vaut deux") »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Fabienne
    Jeudi 18 Janvier à 18:59

    Désolée de ne pas résister à mettre un commentaire. 

    Mais je me retrouve incroyablement dans cette analyse... Cela me parle vraiment. Il ne me reste plus qu'à être prudente...

    Un grand merci.

    Fabienne

    2
    Jeudi 18 Janvier à 23:46

    Oui, merci Fabienne.
    Il y a eu du fil à retordre pour écrire ce texte... et peut-être idem factuellement pour la suite...

    Cordialement

    AP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :