• Lunaison du 28 octobre au 25 novembre

    http://ekladata.com/9BOGGSY_PZdPoyHt47yLCIZv9Ak@186x27.jpgNouvelle lune du 28 octobre  2019 - 5 ° SCorpion - 03h40 GMT  
    (Données techniques en fin de pageSuivi (revue de presse) juste avant).
    Tous droits réservés : merci de citer vos sources.
     

    Faire des graines d'avenir avec les leçons du passé

    Remarque préalable : depuis ses débuts ce blog souligne le fait que les cycles jouent à différentes échelles (perso, locale, nationale, mondiale) et qu’en général on ne peut savoir à l’avance s’ils se traduiront pour le meilleur ou pour le pire. Afin d’alléger les textes et le travail qu’ils exigent, je vais désormais inviter mes lecteurs à plus envisager ces deux points eux-mêmes.
    + Les cartes du ciel (pour Paris) et les degrés symboliques sont fournis par Astromail.

     

    L’essentiel en deux mots

    Lunaison du 28 octobre au 25 novembreCette lunaison va encore associer remises en question perso et collectives des croyances et organisations sociales, des autorités, pouvoirs et cadres institués, de ta/ma/notre/leur liberté (ou son absence) et de ton/mon/notre/ sens de l’unité et de la solidarité (ou de leur absence)… Etc !

    Mais, cette fois, elle va le faire en interrogeant toutes nos relations : amoureuses, familiales, amicales, sociales, professionnelles, associatives…(Par exemple, quel rapport entre virilité et autorité, entre sexualité et pouvoir, entre relation engagée et liberté, entre qualité Lunaison du 28 octobre au 25 novembreémotionnelle des relations sociales et mentalité générale, entre affectivité et spiritualité, beauté, solidarité et spiritualité, argent et justice … ?)
    En nous rapprochant ainsi « personnellement » des défis, enjeux, recyclages et règlements de compte en cours, ce mois va donc nous les rendre plus intimes, plus intenses et plus cruciaux.

    Autrement dit, on ne pourra pas y couper.

    D’où, globalement, des réponses plus dynamiques, si ce n’est martiales et agressives, ou plus pratiques, à ces différentes problématiques…

     

    La lunaison plus en détail…

    Dans la foulée de l’automne 2017, la tendance « fin de » qui touche la totalité des cycles sociaux et historiques [1], va s’intensifier avant qu’on n’entre - dès janvier 2020 - dans la lente - si ce n’est chaotique - émergence d’autre chose qui, de 2020 à 2026 (article à venir), va succèder à la décennie cruciale et sans précédent 2008-2018 (article ici).

    Dans ce contexte, cette lunaison va mêler aux « fins de » collectives (qui impactent les nôtres), des « faire le point » personnels, et à toutes ces « fins de », des petites poussées d’avenir. De quoi avoir un aperçu du côté probablement chaotique (un pied sur le frein, l’autre sur l’accélérateur) de la période qui s’ouvre en janvier.

    Qui dit cycles dit « histoires ».
    Tous les tourner de pages et les bilans à faire vont globalement s’ancrer dans les histoires de vie commencées en 1982, 2000, fin 2007, fin 2009, à quoi on peut ajouter celles qui ont des racines dans la fin des années 60, ou dans les décisions initiées en 2015.

    A plus petites échelles, on aura probablement aussi à faire le bilan des initiatives sociales conquérantes de janvier 18, des recadrages (ou obstacles rencontrés) de mars 18, des « purges » de pouvoir et autres dévoilements des « dessous » d’avril 2018 et juin 2019; et à faire face aux résultats bons et/ou mauvais des révoltes et ou libérations de février 2019 et des « clashs » de juillet 2019.
    Et à encore plus petites échelles, on sera aussi amenés à faire le bilan des élans socio-relationnels, socio-financiers ou socio-juridiques – et leurs illusions ou confusions…. - de janvier 2019, des prises de conscience plus ou moins claires qui en découlent depuis juin 19, et des repositionnements que l’on opère en conséquence depuis début septembre 2019.

    Et, pour la seconde quinzaine du mois, on aura aussi à se repositionner face aux rêves (voire rêveries…) affectifs, financiers ou esthétiques d’avril 2019, en s’appuyant sur la découverte de leurs limites qui s’impose depuis septembre 2019.

    Qui dit histoires comprises dit bonnes graines d’avenir
    Que ce soit au sujet de l’un ou l’autre de ces cycles, on aura intérêt à se demander ce qui a marché et ce qui n’a pas marché – et pourquoi ? -,  quelles conséquences bonnes ou mauvaises ont eu telle ou telle autre initiative – et pourquoi ? Etc…

    Pourquoi ? Pour savoir quoi laisser tomber, rectifier, recycler, réparer, consoler, réorienter, reposer ou retenir d’essentiel afin de donner aux cycles suivants ou en lancement toutes leurs chances de réussir ! Pour tirer les leçons de toutes ces histoires (nos réussites, nos échecs, ce qui nous a plu, ou pas ; ce qui nous importe encore ou plus…) et les condenser en graines à semer pour l’avenir.

    Or, justement, dès le 31 octobre (et jusqu’au 21 novembre) nos capacités de réflexion s’intériorisant, nous aideront / pousseront à y réfléchir ! Et à nous poser les bonnes questions !

    L’autorité, les autorités, le pouvoir et les légitimités en question
    Quoi qu’ils touchent, ces divers « tourner de page » multiniveaux ne pourront s’opérer qu’en questionnant l’ordre public (voir ici) et la mutation mondiale de l’archétype Père (en cours depuis 2008 et jusqu’en 2024voir ici).

    Aussi qu’on le veuille ou pas, nous allons tous avoir affaire d’une manière ou d’une autre à la question de l’autorité, à ce qui fait ou pas autorité, à notre autorité ou à son défaut, et, plus pratiquement, aux «autorités » (les élus, les dirigeants, les « responsables », les experts, les chefs) et aux institutions qui les encadrent, les protègent et les légitiment
    Que cela passe par des problèmes administratifs, juridiques (de droit, d’autorisation, d’interdiction…), de pouvoir (y inclus technique vu le contrôle social que nombre d’entre elles permettent d’exercer), d’autorité et / ou de légitimité (relationnelle, familiale, professionnelle, sociale…) on va probablement tous devoir clarifier certaines situations, se battre contre ou pour ceci ou lâcher cela, afin de trouver la meilleure position pour avancer.

    Au nom de quoi, l’autorité ?
    Or pour clarifier efficacement notre rapport à ta/ma/notre/leur autorité, il va probablement falloir bousculer nos croyances, nos certitudes, nos morales, nos jugements et certaines des idées que nous nous faisons sur la vie, la société, le juste et l’injuste, le cohérent et l’incohérent…

    Car, au nom de quoi (de quel principe, de quelle croyance…) l’autorité : d’une compétence éprouvée, d’une qualité effective, ou juste d’une place dans la hiérarchie (sociale, familiale…), d’un « droit  de classe » ou d’une prestance vestimentaire ou langagière ?

    Que légitiment nos croyances ?
    On va donc encore être poussés à tirer un trait sur ou à réorienter certaines de nos croyances (voire de nos crédulités…), des formes sociales (globales, mais aussi familiales, professionnelles, juridiques, etc…), des idéologies par trop idéalistes (bisounours, hors sol, morales « gentillettes »…), de vieux chevaux de bataille, certains ancrages institutionnels ou statutaires (qui se défont…), des investissements affectifs et/ou financiers (voire esthétiques) erronés, illusoires ou périmés… au profit d’un renouvellement de nos conceptions, notamment intellectuelles et intimes, de l’autorité, des cadres et du pouvoir.

    Le tout en interrogeant de manière personnellement « engageante », notre rapport à l’unité et à la solidarité d’un côté (politiquement la gauche et le globalisme), et, frontalement, notre rapport à la liberté (politiquement, la droite et la souveraineté).

    Qui ou quoi servent nos « bons sentiments » ?
    Car, dans la foulée de la lunaison précédente, l’Esprit continue à assécher les marais émotionnels qui polluent notre spiritualité et notre sens de l’unité et de la solidarité.
    Pour le dire brutalement, face à la « désarticulation » du monde, l’heure n’est plus au larmoiement, mais à d’implacables mises en lumière  - qui ou quoi servent nos « bons sentiments » ? Que (nous) cachent-ils ? De quoi a-t-on vraiment soif, au fond ?...
    Avec toutes les grâces possibles qui peuvent accompagner cette « subtilisation » des cœurs, dont la possible découverte d'une foi inébranlable en un amour inconditionnel transcendant et/ou immanent... (Ceci a été développé dans la lunaison précédente, j’y renvoie le lecteur : ici ).

    Liberté et richesse ?
    De plus, et dès le début, cette lunaison va aussi nous obliger à y voir plus clair quant à ta/ma/notre/leur liberté.
    Cela pourra passer par des confrontations avec la liberté ou son absence au sens très concret du terme. (Comment circuler dans le monde si l’on n’a pas d’argent ? Peut-on vivre librement de son travail sans bases matérielles solides – un toit sur la tête, une terre à cultiver, pas de dettes - ? Peut-on être libre sans rien avoir ? La richesse rend-telle libre ? La richesse aliène-t-elle - et qui ou quoi ?)  .

    Liberté et relations ?
    Ces confrontations vont aussi mettre nos relations privilégiées, nos passions et nos désirs au défi en opposant intérêts financiers et intérêts relationnels. Si l’union fait la force peut-elle faire le poids face aux puissances d’argent ? L’attrait pour l’argent peut-il mettre un terme à une passion ? Quel rapport entre l’argent et le désir ? Comment concilier la liberté que donnent l’argent, l’avoir et la sécurité matérielle, et l’intensité de relations passionnées et transformantes ? Peut-on vivre d'amour et d'eau fraîche ? (Faire l’amour dans les ascenseurs faute de mieux c’est excitant un moment… Le faire dans un bon lit et chez soi est aussi très agréable, surtout sur du long terme… Sauf qu’avoir le cadre, la maison, la piscine et la liberté de faire ce que l’on veut quand on veut, sans passion, n’est pas forcément jojo non plus…).Comment faire preuve de solidarité si l'on ne s'en sort pas soi-même ? Faut il être riche pour être généreux ? Et pauvre pour ressentir de la gratitude ? Etc.

    Virilités, libertés et pouvoirs
    Nos virilités (ou capacités à savoir que l’on veut et comment l’obtenir), vont être directement impliquées dans ces confrontations, ce qui va probablement susciter conflits et combats, dont (mais pas que) de possibles tensions entre jeunes loups et vieux barbons, entre la finance et le politique, entre le « progrès » et les « acquis ».

    De ce fait, certains remaniements Liberté(s) / Pouvoir(s) qui cherchent à s’imposer depuis 2015 (voire 2012)[2], vont être mis ou te/me/nous/les mettre sur le grill, pour le meilleur (réorientation « créatrice ») ou le pire (durcissement « défensif ») - particulièrement à partir des 5 et 6 novembre, et dans une moindre mesure les 10 et 13 novembre.

    Tant nos volontés persos et nos paroles (plutôt en première quinzaine mais pas que), que nos capacités de désir et d’action et les/nos forces martiales (plutôt en seconde quinzaine mais pas que) vont devoir y faire face, en prendre conscience, s’y frotter, les combattre
    Ou être combattues
    par la liberté – et oui – de petits groupes dominants...

    L’humour, la fulgurance (ne pas avoir ou laisser le temps de dire ouf) et certaines technologies de pointe feront partie des armes dans ces combats grands ou petits (notamment autour des 7, 17 et 24 novembre).

    Poser des cadres conciliants pour les deux parties en conflit, ou leur ouvrir conjointement les bras (en politique : processus de paix) seront deux voies possibles de résolution.
    D'ailleurs à partir du 09 novembre une certaine souplesse pourra adoucir les structures (surmoi inclus…), et les relations entre structures et réalités des uns et des autres, et, en seconde quinzaine la musique jouer un rôle tampon.

    A échelle collective, violences politiques ou institutionnelles (attentats, répressions violentes des populations, interdictions publiques, tourner de pages martiaux…), et/ou remaniements et /ou réorientations des forces de l’ordre (l’exécutif pour faire court), et/ou tensions autour des technologies de contrôle plus ou moins expérimentales massivement imposées « d’en haut » aux populations depuis quelques années (comme par exemple les compteurs dits « intelligents »[3]), feront partie des possibles.

    Petits rebonds
    Mais cette lunaison ne proposera pas que des bilans et des face-à-face.
    Elle enveloppera de « petits » rebonds. A nos échelles individuelles, on pourra dès le 30 octobre nourrir nos relations proches d’une nouvelle et vive intelligence de cœur (et de dialogues passionnés), une possibilité qui sera renforcée par la petite renaissance intellectuelle de nature assez introspective du 11 novembre, et le bel et chaleureux renouveau socio-relationnel du 24 novembre. De quoi bellement renforcer la renaissance affective de fin août et/ou les nouvelles relations nées depuis.

    Conclusion
    Entre à bras le corps sociaux, relationnels et financiers (ou esthétiques), face-à-face étroits avec ta/ma :notre/leur liberté ou son absence, remises en question parfois martiales et/ou agressives, en tout cas dynamiques, des pouvoirs et autorités en place, et appel à spiritualiser notre sens de l’unité, de la solidarité, de la paix et de la fluidité, une lunaison potentiellement intense en compréhensions, pleine de « petits » rebondissements et de surprises (bonnes ou mauvaises), nous « tirant » fermement dans l’entre deux eaux nécessaire au remodelage de nos existences et du monde , de leurs structures, de leurs représentations.

    ***

    Signes impliqués
    Concerne 
    : l'énergie du Scorpion
    Bouscule
     : celles du Lion, du Verseau et, plus consciemment, du Taureau
    Eclaire : celles du Cancer et des Poissons.
    Soutient : celles de la Vierge et du Capricorne

    ***

    Suivi (revue de presse)

    International
    13/11/19 : Liban : en 15 jours, la rue qui se dresse contre la corruption et l'incompétence de la classe politique, obtient le 29 oct 19, la démission du premier ministre Saad Hariri : ici /Figaro + Ce premier ministre aurait versé 16 millions de dollars à une femme, l'équivalent de ce qu'il doit aux salariés de son groupe : ici / Point
    13/11/19 : Belgique : du bois radioactif contaminé par l'accident nucléaire de Tchernobyl (1986)  importé de Biélorussie vendu dans un magasin brico de la région de Liège : ici / FIgaro
    13/11/19 : Australie et tabac : en mettant le paquet de cigarettes à plus de 20 dollars l'Australie a divisé par deux le nombre de fumeurs : ici / Figaro
    14/11/19 : Italie : marée haute historique à Venise (record depuis 1/2 siècle : ici / Figaro) + 16/11/19 :  Venise en état d'urgence (marée de 1,87 m, contre 1,94 en 1966) : ici / FIgaro
    14/11/19 : Australie : un million d'hectares partis en fumée : ici / Figaro

    France
    13/11/ 19 : France ; dans "Théorie de la dictature", Onfray montre comment l'oeuvre de G. Orwell préfigure notre monde... ici / L'écho.be
    13/11/19 : France-filiation génétique : une femme retrouve 23 membres de sa "famille" génétique grâce à des tests ADN : ici / FIgaro
    13/11/19 : France - mutuelle : les gens gagnant moins de 1007 euros par mois pourront bénéficier d'une mutuelle à 30 euros par mois : ici / FIgaro
    13/11/19 : France : le 08 nov un étudiant s'immole devant le Crous à Lyon : ici / 20' 
    13/11/19 : France-nucléaire : le 11 nov un séisme en Ardèche   (Le plus fort depuis 2003) repose la question des vieilles centrales et de la sécurité nucléaire en France : ici / EELV  + 16/11 : un séisme d'origine humaine ? Ici / Point
    13/11/19 : France-radars : généralisation des radars tourelles qui élargissent les ponctions aux questions de ceinture, des distances entre véhicules, etc, afin de retrouver la rentabilité souhaitée : ici / Point
    14/11/19 : France-drogue : une marée blanche de cocaïne a envahi les plages françaises : une tonne de cocaïne sur la côte atlantique : ici / Figaro
    14/11/19 : France-Islam-laïcité : des politiques prennent conscience de la volonté d'un certain islam de mettre la charia au-dessus des lois de la républiqueici / Figaro
    14/11/19  : France - santé publique : Connues depuis des années mais non traitées, les difficultés de l’hôpital public éclatent au grand jour. Après la crise des urgences, ce sont tous les personnels  mobilisés ce 14 nov : ici / Monde
    1
    4/11/19 : France-espionnage de la population : l'Etat va scruter les réseaux sociaux pour traquer de manière ciblée la fraude fiscale des particuliers : ici / Figaro.
    15/11/19 : France-Notre Dame : un militaire mis à la tête des travaux demande à l'architecte de la cathédrale de "fermer sa gueule". Entre volonté présidentielle d'un "geste contemporain" et conseil de reconstruire à l'identique... ici / Figaro
    15/11/19 / France-attentats : depuis 2012, 263 personnes tuées par des islamistes. Depuis 2015, 88 attentats ou tentatives ont impliqué 163 individus. Le loup solitaire reste l’exception dans l’attentat djihadiste (seuls 3 pourraient l'être selon une note scientifique de Sciences-Po). Ca alors ?! : ici / Figaro
    15/11/19 : France - associations : nos impôts (l'Etat donc) doivent-ils financer des associations militant contre le "racisme d'Etat"': ici / Figaro
    15/11/19 : France-feu-Linky : la mairie d'Annecy partie en fumée à partir de son tableau électrique... ici / Figaro
    15/11/19 : France-neige : le 14 nov abondantes chutes de neige, surtout en Auvergne / Rhône-Alpes. 1 mort et + de 300.000 foyers privés d'électricité (encore 170.000 ce samedi 16) : ici / Point
    16/11/19 / France- censure : L'ironie de Finkelkraut tronquée et montée en épingle par des féministes pour interdire son émission "répliques", une émission ouverte et intelligente, elle... ici / Figaro
    17/11/19 : France-Gilets jaunes : les gilets jaunes ont fêté leur anniversaire sur les ronds points dans les villes et à Paris. Des affrontements avec les forces de l'ordre. 147 Interpellations : ici / Figaro + (Voir dans "forces martiales" ci-dessous)
    17/11/19 : France-finances : depuis le 12 nov, la France en situation de cessation de paiement faillite : ici / Europe 1
    17/11/19 : France-paysannerie : 1 agriculteur se suicide quasi tous les jours en France. Il faut lever ce "tabou" politico médiatique : ici / Point
    18/11/19 : France - liberté de la presse : H Kempf refuse la légion d'honneur et dénonce les préoccupantes attaques subies par la liberté de la presse en France : ici / RT

    Général
    13/11/19 : Comptes Facebook post-mortem : quel destin pour les comptes Facebook des personnes décédées ? Suppression, formulaire désignant le légataire, compte commémoratif - possible depuis 2008)... ? : ici / Figaro
    13/11/19 : Climat : hausse mondiale de la température de 0,69 ° en octobre 2019ici / Point
    14/11/19 : Monnaie privée des Gafa : offensive des Gafa (Google, Apple, Facebook...) sur les finances personnelles
    15/11/19 : Théorie du genre : un chercheur idéologue canadien reconnaît avoirr falsifié ses recherches et ses conclusions - ça alors ?! : ici / Figaro 
    15/11/19 : Arbres : des témoins historiques remarquables (du Christ à Camus...)  mis en lumière : ici / Figaro

    Forces martiales / Libertés et pouvoirs
    13/11/19 :France-étudiants : le 08 nov un étudiant s'immole devant le Crous à Lyon : ici / 20' 
    + 14/11/19 : le 12 novembre, manifestation des étudiants au cri de "La précarité tue". Une conférence de F. Hollande annulée. Certains étudiants sont entrés dans le ministère de la Culture : ici / Figaro

    13/11/19  : France- violences urbaines : Chanteloup-les-Vignes: le 02 nov, un cirque incendié et des policiers attaqués. Dans la cité où avait été tourné le film La Haine (1995), la délinquance et les violences contre policiers et pompier persistent malgré rénovations côuteuses : ici / FIgaro  + : un fait emblématique de la dérive des violences urbaines en France (30.000 affaires depuis le début de l'année) : vidéo / Figaro
    + 15/11/19 : France- médecin femme : UNE jeune médecin agressée dans le quartier 'chaud" (c'est-à dire ?) des Moulins par trois individus (?). Résultat les médecins devront être escortés par la police... : ici  / Figaro 

    17/11/19 : France-Gilets jaunes : les gilets jaunes ont fêté leur anniversaire sur les ronds points dans les villes et à Paris. Des affrontements avec les forces de l'ordre. 147 Interpellations : ici / Figaro + L'acte 53 à Toulouse (fontaine jaunes) : ici / RT + Une mobilisation mouvementée (28.000 participants selon les autorités, 40.000 selon le nombre jaune) : ici / RT

    13/11/19 : Liban : en 15 jours, la rue qui se dresse contre la corruption et l'incompétence de la classe politique, obtient le 29 oct 19, la démission du premier ministre Saad Hariri : ici /Figaro

     13/11/19 ! Bolivie : l'opposition manifeste depuis le 20 octobre, le 08 nov la police se mutine dans 3 villes. Le président Morales parle de coup d'Etat ; ici / Figaro + Le 10 novembre, le président démissionne pour protéger ses concitoyens, d'autres aussi, d'autres sont arrêtés : ici /Figaro + Il demande et obtient  (nuit du 11 au 12 novembre), l'asile politique au Mexique : ici / Figaro + 14/11/19 : nouveaux affrontements pendant la prise de fonction de la présidente par Intérim, un mort : ici / Figaro + 16/11/19 : 5 pro Moralès tués. Affrontements violents, scission du pays.... ici / Figaro

    13/11/19 : Hong-Kong : 6 mois après le début des troubles et à une quinzaine des élections locales du 24 novembre, la police ouvre le feu sur les manifestants : ici / Figaro
    13/11/19 : Chili : le 26 octobre, + d'un million de personnes contre les inégalités sociales : ici / Point + Le 8 novembre  la violence gronde toujours... ici / Point
    15/11/19 : Etats-unis : un ado ouvre le feu dans un lycée (2 tuée, 3 blessés) et se suicide : ici / Figaro
    16/11/19 : Etats-Unis -CIA - Daech et France : Human Rigths Watch accuse la CIA d'avoir utilisé des hommes de l'Etat islamique / Daech pour exécuter de fort sales besognes contre les Talibans. La France a fait de même. : ici / média press info
    17/11/19 : Tchéquie : 16 nov200.000 manifestants à Prague pour virer le premier ministre milliardaire Andrej Babis, accusé de corruption, : ici /Figaro
    18/11/19 : Lutte des peuples et forces martiales : un article qui traite la question forces martiales/lutte politique au regard de l'histoire en parfaite résonance avec les enjeux décrits par Astropopote : ici / Le Grand Soir
    18/11/19 : Irak : le pays est secoué par une violente contestation de la corruption du gouvernement, le manque d'emplois, etc. depuis début octobre. Le 07 nov, la police abat 11 manifestants : ici / France 24



    ***

    Données techniques
    (Cartes pour Paris et degrés symboliques offerts par astromail)
    Nouvelle lune: 28 octobre 19 : 5° Scorpion
    Premier quartier : 04/11/ 19
    Pleine lune : 12 novembre 19 : 20 Scorpion20° Taureau (lune) :
    Dernier quartier : 19 / 11 /19

    Cette lunaison enveloppe : l’entrée d’Uranus en Taureau (du 06 mars 19), le demi-carré croissant Uranus-Neptune (du 02 mai), ), le sextil décroissant Saturne-Neptune du 09 novembre (après ceux du 31/01 et du 18 juin), le carré décroissant Jupiter-Neptune du 21 septembre (après ceux du 16 juin et du 13 janvier, le sesqui-carré décroissant Jupiter-Uranus du 14 octobre , le semi-sextil décroissant Jupiter-Pluton du 17 octobre, la conjonction Vénus-Mars (24 août 19).

     ----------------------------------------------

    [1] Mes lecteurs le savent je considère (depuis les années 80 !) que  nous traversons, à échelle mondiale, une période historique sans précédent (je n’y reviens pas, ce thème est largement exploré dans la rubrique « Cycles mondiaux »), ce que les faits ne cessent de confirmer.

    Ce caractère sans précédent s’est, selon moi, accentué de façon singulière depuis l’automne 2017 du fait de la             bascule conjointe (ce qui est très singulier) de la totalité des cycles sociaux et historiques « classiques » ou semi-classiques dans leur seconde moitié, et, pour la plupart dans leur phase de « fin ».
    J’en avais conclu qu’à partir de là, nous n’aurions pas socialement et politiquement de quoi résister aux poussées techniques et idéologiques des cycles cosmiques de longue portée lancés dans les années 60 (120-140 ans : ici entre autres) et les « années 90 » (170-72 ans ici), d’autant qu’ils avaient de leur côté passé des caps « concrétisants » (depuis 2015 pour le premier, l’été 2017 pour le second).

    De facto, entre compteurs « intelligents », 5 G, imposition des objets et des villes connectés, usage et diffusion de nanoparticules et d’images artificielles plus vraies que nature, reconnaissance faciale imposée dans la rue et pour s’identifier pour ceci ou cela, suppression des espèces au profit d’une monnaie robotisée contrôlée et ponctionnée, et tous les data centers que cette « dématérialisation » exige, et j’en passe, nous y sommes en plein…

    [2] Articles ici (liberté(s) / pouvoir(s)),  ici (basculement des transcendances) et ici  (mutations historiques sans précédent des années 60)

    [3] Par exemple Linky est une application française non obligatoire de directives européennes de 2006 et 2009. En France, le nom « Linky » est trouvé en 2009, la première expérimentation a lieu en 2009 (cycle Jupiter-Neptune de 13 ans en train de s’achever), les autorités valident son déploiement en 2011 (début d’un nouveau cycle Uranien de 84 ans). Suite à une concertation mise en place en novembre 2012 (début de la mise en place du carré croissant décisif entre Uranus et Pluton) le déploiement commence en décembre 2015 (sur le carré croissant Uranus –Pluton)

     

    « Lunaison du 28 septembre au 27 octobre 2019

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Fabienne
    Lundi 28 Octobre à 18:18

    Bonjour,

    Vous êtes vraiment toujours super pertinente dans vos analyses. Merci beaucoup car vous mettez les mots sur les ressentis actuels.

    Nous sommes pas mal "bousculés" encore... Bien sûr c'est, je l'espère, pour aller vers du meilleur dans nos vies et dans le monde. Mais l'accouchement est difficile :(

    Bien cordialement.

    Fabienne

     

    2
    Mardi 29 Octobre à 11:20

    Bonjour Fabienne,

    Merci pour la constance de vos commentaires !
    C'est encourageant.

    Sinon oui, rien n'est posé, tout est mouvant....
    Nous traversons une période de transformation vraiment sans précédent.
    Passionnant, inquiétant, fatiguant selon les jours...
    Et pas fini...

    Bien cordialement
    AP

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :