• Lunaison du 5 décembre 2010 au 03 janvier 2011

    Les-lunaisons-en-cours.png

    Données techniques Nouvelle lune du 05/12/2010 (17h37 Greenwich) : 14° Sagittaire + Sextil croissant Saturne (1°), carré décroissant Jupiter (10°), carré décroissant large (13°) Uranus, sextil décroissant large (13°) Neptune, conjonction large (13°) mars. + Pleine lune éclipsée.

    Pour rappel dans les grands cycles : Nouveau cycle Jupiter-Uranus, le 08/06/2010 + Entrée de Jupiter en Bélier le 07/06 + + Uranus entre en Bélier (84 ans) + + Opposition Jupiter-Saturne le 23/05/2010 + Nouveau cycle Jupiter Neptune       13 ans), le 21/12/2009 + Carré décroissant dans le cycle Saturne-Pluton (mis en place le 15/11/09) + opposition Saturne Uranus (45 ans le 27/O7) + carré Jupiter-Pluton (24/07)

     

    ***
    Ambiance générale (possibles approfondissements dans les jours qui viennent)

     

    Tonalité :
    Deux grandes lignes traversaient la lunaison précédente : libération et élargissement affectif, purge, transformation ou durcissement réactif des structures de pouvoir en place ( qu'il s'agisse de nos "défenses" persos, ou d'institutions du monde).
    Stratégique et conquérante, celle de décembre, nous relie aux puissantes forces de transformation qui "travaillent" le monde. Autrement dit, elle fait partie des lunaisons "historiques".
    Si nous pouvons habilement nous appuyer sur les recadrages ou les structures mises en place en octobre, nous voilà de nouveau sous tension sur le plan social, professionnel, législatif, ou, plus intimement, au niveau de nos croyances. Un "basculement" de vision générale des choses est possible, une sorte de "changement de mentalité". S'il s'agit, globalement, de "monter une marche d'escalier", de faire front "carrément" au réel pour tourner une page, ce ne sera probablement pas sans résistances. (D'autant que ce "virage" remet en question les notions de liberté et d'innovation telles qu'elles se sont collectivement déployées depuis 1927-1934 ;  et, à plus court terme (voire à titre plus perso), les nouveaux élans sociaux pris autour de 1997, en réponse à la mutation historique impulsée en 1993).
    >De facto : on découvre que la Fed a renfloué banques et entreprises sous le manteau, par trillions ! De vrais faux monnayeurs dirigeraient-ils les "cours" et le monde ?
     
    Des tensions sociales (législatives, religieuses, mondiales, etc.), sont donc possibles, en même temps que des soifs de se regrouper autrement, de "fraterniser" par delà les frontières (de classe, de pays, de partis, etc). Des initiatives en rupture avec le consensus pourraient avoir lieu, de nouveaux leaders émerger, de nouvelles stratégies s'imposer... En tout cas, l'action stratégique spontanée est promue (conquêtes, colères ou accidents possibles). A retenir à ce propos, la journée du 14.
    De toute façon, à terme, une page collective devra être tournée, et une nouvelle ouverte. Mais peut-être faudra-t-il attendre la conjonction Jupiter-Uranus du 04/01/11, ou l'entrée définitive d'Uranus en Bélier  mi mars 2011 pour que cette donne soit collectivement intégrée. 
    A titre plus perso ceci peut se traduire par des repositionnements socio-pro-idéologiques   "tiraillés" entre renoncements à d'anciennes visions et adhésions nouvelles, le tout un peu "à l'aveuglette"...
     
    Sous-tonalité  :
    "Historique" elle aussi, la pleine lune du 21/12, est, relativement aux tensions ci-dessus évoquées, moins "frontale". Des compromis, des habiletés, des stratégies "ouvertes" pourraient à priori "calmer le jeu" s'il s'est enflammé.
    Mais d'un autre côté, elle remet Pluton sur la sellette, et avec lui, les radicales mutations des structures de pouvoir qu'il impulse depuis 2008 (dont la crise financière est un "signe")... Pour le meilleur ou pour le pire.
     
    L'éclipse de lune du 21, ajoute à la "mutation" en cours, de manière plus intime : de vieilles ombres intérieures se rendent "visibles", du moins "sensibles", à notre perception. Elles concernent nos croyances cachées et toutes ces petites voix intérieures qui nous parlent à notre insu toute la journée. Le mieux est d'accepter de "regarder" cette réalité en face, de ne pas la fuir, d'accepter d'en prendre conscience, même si nous ne savons pas trop quoi en faire pour le moment. Pourquoi ? Parce que l'éclipse de soleil de la première lunaison de 2011 nous invitera à "jeter au feu" tout ce qui nous "ligote" sourdement ou nous pèse. Autant avoir préparé le "paquet" avant, pour ne pas louper le coche...
    Autrement dit, nous pourrions ressentir de l'intérieur, la mutation historique présidée par cette lunaison, et y participer positivement en "faisant face" au réel à notre petite échelle. 
     
    ***
    Phases

    Premier quartier/ "se lancer" :  13/12/2010 
    Pleine lune / "voir les résultats"  : 21/12/ 2010 
    Sous-tonalité Gémeaux-Sagittaire : communication-stratégie / Pourquoi et comment.
    Dernier quartier / "lâcher le périmé" : 28/12/2010
     
     ***
    Signes concernés

    Concerne l'énergie du Sagittaire
    Bouscule la Vierge, les Poissons et, plus consciemment, les Gémeaux.
    Eclaire le Lion et le Bélier.
    Soutient la Balance et le Verseau.
    Relativement neutre pour les autres, Gémeaux et Sagittaire
     étant stimulés par la pleine lune, Vierge et Poissons bousculés  par elle.

    « Cycles mondiaux (6). Entrée de Pluton en Capricorne (2008) : Gandhi, le retour...Lunaison du 04 janvier 2011 »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :