• Nouvelle Lune du 18 novembre au 17 décembre 2017

    http://ekladata.com/9BOGGSY_PZdPoyHt47yLCIZv9Ak@186x27.jpgNouvelle lune du 18 novembre 2017 - 27 ° Scorpion - 11h43 GMT  
    (Données techniques en fin de pageSuivi (revue de presse) juste avant).
    Tous droits réservés : merci de citer vos sources.

    L'ange et le grain de sel

    Remarque préalable : depuis ses débuts ce blog souligne le fait que les cycles jouent à différentes échelles (perso, locale, nationale, mondiale) et qu’en général on ne peut savoir à l’avance s’ils se traduiront pour le meilleur ou pour le pire. Afin d’alléger les textes et le travail qu’ils exigent, je vais désormais inviter mes lecteurs à plus envisager ces deux points eux-mêmes.
    + Les cartes du ciel (pour Paris) et les degrés symboliques sont fournis par Astromail.

    En quelques mots…

    Nouvelle Lune du 18 novembreCette lunaison se présente comme un point de bascule significatif dans la grande bascule historico mondiale présidée par 2017-18 (ici et ici) sur fond des massives « fin de » socio-politiques et des poussées techno-scientifico-politico-financières en cours depuis aout-septembre 2017 (résumé ciel-terre dans cet article).
    En gros, elle va initier une période clef dans la mutation de l’archétype Père en cours depuis à minima 2008 (ici).

    Nouvelle Lune du 18 novembre au 17 décembre 2017Entre engagement relationnel « vrai » et intense (suite du nouveau paradigme relationnel impulsé par la renaissance affective des 05 et 10 octobre), réflexion de fond sur le pourquoi du comment (de telle situation, de tel conflit relationnel, de tel émergence, de tel projet, de telle histoire de vie) et forte pression de l’Esprit,  elle va nous inviter/acculer à voir « plus loin », à regarder au-delà de nos intérêts immédiats et/ou purement personnels.

    La lunaison déployée

    La question du sens, de la justice, de la justesse, de la cohérence – du pourquoi du comment - et des conséquences concrètes de nos croyances, morales, idéologies sur la marche du monde et notre destinée, qui nous travaille depuis juillet, va être particulièrement riche et toucher toutes les facettes de ce mois. Mais comme tout y est à la fois distinct et imbriqué, allons pas à pas…

    La lunaison en soi : intensité psycho-relationnelle et philosophique
    Cette lunaison est ancrée dans une puissante intensité psycho-relationnelle concernant aussi bien nos vies privées que sociales. D'autant que virilités et féminités y seront activées, chacune à sa manière.
    On pourra aussi s'y parler (tranquillement) de ce qui a marché ou pas des projets socio-pros lancés fin 2009 et imaginer ensemble comment améliorer/réorienter les choses, côté solidarité, partage, détente...

    Une première quinzaine plutôt amoureuse et romantique ?
    Comme le mois dernier, mais de façon plus amoureuse et plus intense - disons, plus passionnée -, sa première quinzaine va nous pousser vers des échanges tout à la fois « vrais » (sans détours donc) et ouverts (souples). En plus de vérité, on aura envie et besoin de proximité et de détente, de partager des moments de plaisir concentrés, de rêver/savourer ensemble de belles choses (se nicher l’un contre l’autre dans un concert, dessiner / délirer sur un projet…), de se toucher (physiquement ou émotionnellement), de se « humer », de se parler de nos rêves, de se montrer poétiques et romantiques
    Chaleur et générosité relationnelle et sociale seront probablement de mise, avec ce que cela pourra générer de chance !

    Une seconde quinzaine plutôt philosophique ?
    Mais - plus marqué à partir du 1er décembre - le psycho-relationnel ne nous suffira pas. On aura aussi besoin /envie d’abstraction et d’intelligence, de comprendre le pourquoi du comment des choses  (de tel conflit ou de telle histoire relationnelle,  de telle émergence, de tel projet, de telle histoire de vie), et pour cela d’examiner les choses avec plus de recul (notamment côté affectif), de regarder plus loin que demain et le bout de son nez.  Besoin / envie de comprendre pourquoi et comment telle relation en est arrivée là ou là, pourquoi ma boîte ferme au juste, pourquoi le monde évolue comme il évolue… et pouvoir se montrer plus stratège dans ses approches et ses investissements (financiers, affectifs, moraux...).
    Plus profondément, il sera question d’examiner les conséquences (relationnelles, et organisationnelles, mais aussi politiques, professionnelles et concrètes) de tes/mes/ notre /leurs façons de penser, donc de juger (et de parler), des mentalités dominantes, de telle ou telle autre idéologie, de telle ou telle autre croyance… Ce qui ne pourra qu’interroger l’éducation, les programmes scolaires, les philosophies, les religions, le politiquement correct, les morales…

    Or comprendre le pourquoi du comment ne sera pas si simple, et parfois angoissant, car l’Esprit et l’Histoire vont se mêler de nos affaires.

    « Interventions » de l’Esprit et de l’Histoire en deux mots
    En parallèle à l’intensité relationnelle et philosophique du mois, nous aurons en effet, et tout du long à faire face à l’usage que je/tu/ils ont fait (ou pas) de la liberté ; durant la première quinzaine à se positionner / prendre parti, à partir de là, par rapport au(x) pouvoir(s) ;  avant que la seconde quinzaine ne nous fasse assez clairement sentir le changement d’époque dans lequel nous sommes plongés…
    D’où l’importance d’y voir clair !

    Or, justement, la « pression spirituelle » qui nous travaille tous au niveau du sens (signification et direction)  depuis juillet va y atteindre un pic et nous mettre le pied à l’étrier de celle qui va ensuite commencer à travailler /éclairer, et c’est nouveau,  la question de la place de chacun dans le monde, donc de la responsabilité et de l’ordre public et, par extension de l’archétype Père jusqu’en juillet 18 (nous y reviendrons).
    Une double bascule spirituelle et structurelle/structurante plus prégnante à partir de la pleine Lune du 03/12 qui va exiger que nous élevions notre manière de voir les choses !

    Les repères de cette bascule côté Ciel (on peut sauter)
    Au cours de cette lunaison, Saturne, la planète qui donne le cadre (cycle de 30 ans), va achever sa traversée du Sagittaire (en gros de janvier 2015 à janvier 2018) - phase de compréhension des processus, de l’enchainement des choses, de la cohérence du monde, en un mot, du sens -, avant son entrée en Capricorne  (phase de cadrage et d’établissement de l’ordre public, de la légitimité, du rôle de chacun, en un mot de l’archétype Père) pour la Noël 2017 (apogée des élans structurels /structurants de 1996 qui s’étendra de janvier 2018 à décembre 2020). Or il opèrera ce passage au sein de l’union étroite qu’il entretient avec Lilith (l’Esprit) depuis juillet 17 en sagittaire, et qui se poursuivra en Capricorne jusqu’en juillet 18 (à la louche) – suite des courageux renouveaux de 2011 : ici.
    Ce en y embarquant nos facultés intellectuelles (pensée / parole).

    Virilité, liberté(s) et pouvoir(s)
    Mais avant d’aborder ce défi spirituel, examinons comment, en même temps, l’Histoire va nous toucher.

    D’un bout à l’autre : face à face martial/musclé avec la liberté
    Pour commencer, à toutes les échelles et tout du long, nos capacités et désirs d’agir et de conquérir – soit nos virilités, à échelle collective : les hommes, les armées, les armes… -  vont être mis face aux résultats bons ou mauvais des usages que toi/moi/eux/nous avons fait (ou pas) des renouveaux de liberté (de qui ou de quoi ?) lancés en 2011 (échelle collective) et février-mars 2017 (échelle perso).
    Comme, de surcroît, en première quinzaine, ce face à face excitant, pourrait réactualiser la question des remaniements Liberté(s)-Pouvoir(s) qui cherchent à se concrétiser depuis 2015 (ancrages ici, défi ici, fond ici), il pourra susciter  des révoltes individuelles ou de petits groupes assez violentes (claquage de porte, attentat, bagarre…) contre certains abus de liberté ou certains pouvoirs dominants – y inclus « occultes »-  autant que l’écrasement « froid » (couvre-feu, mise sous tutelle, tir de missile…) de ces révoltes par des pouvoirs dominants (y inclus « occultes »).

    Quoi qu’il en soit, à nos « petits » niveaux, attention aussi bien aux rages que pourront provoquer frustrations et limites (imposées par exemple par la liberté de l’autre…)  qu’aux exaltations et autres ivresses provoquées par des succès : leur aveuglement pourrait être source de ruptures intempestives malvenues, d’accidents brutaux… de conflits armés… (Cela dit, l’Esprit étant très actif on pourra voir certaines catastrophes « arrêtées miraculeusement »…)…

    Pour éviter ces « accidents » on pourra (et ce sera dans ton/mon/notre et leur intérêt) canaliser ces puissantes énergies par la parole et la réflexion : de quoi aiguiser notre lucidité, donner du mordant à nos pensées, de l’audace à nos paroles, de l'efficace à nos traits d’humour, ce qui, à partir de la pleine Lune du 03/12, poussera/aidera nos intellects à se tourner vers l’Esprit en réponse aux obstacles qui risquent de « paralyser » ou ralentir la communication (ouverture d'une petite période de maturation...).

     
    Dissolutions et soifs de paix…
    Autre facette importante du mois : sa pleine Lune du 03 décembre va nous faire toucher du doigt (échelle perso) l’effilochement général des repères (échelle collective) que nous impose le grand changement d’époque que nous traversons depuis début 2012 (et jusqu’en 2025 : ici).
    Cela va probablement passer par une tension dissolvante sur la beauté et sur la forme, par une tension dissolvante sur le féminin, une soif de souligner le caractère complémentaire du maternel et du féminin mis face à face, en vue de les unifier /confondre /fusionner (quitte a en idéaliser les ressemblances, a en estomper les contours, à enfumer les femmes avec des discours hors sol - et autres flatteries...). Il va donc peut-être flotter dans l'air une aspiration à conjuguer ce qui enveloppe et ce qui met en forme, ce qui protège (ici le singulier) et ce qui harmonise /synthétise... Un intérêt idéalisant pour le symbolique, une mise en tension un peu hamiltonienne de la beauté...?
    Ceci pourra – bonjour le paradoxe ! – se manifester comme un appel parfois « autoritaire » (d’une autorité en place, du surmoi, des circonstances…)  à la paix, à l’entraide, à la compassion… ! (Ou à l'obligation d'aimer ou de plaire)...

    Possibles traductions : moments de flou, de confusion, d’effilochement du temps, difficultés à mettre de l’ordre ou à finir les choses, sentiments de vulnérabilité, de perméabilité, de submersion, envies de s’évader, rêvasseries, illusions… Ou encore besoin/envie mystique de se fondre dans l’infini, de s’abandonner à tel ou tel « enchantement » (paysage, musique, poésie…), de se laisser aller/porter, de se laisser accueillir, de fondre en larmes ou de douceur… Et à échelles collectives : entraides, solidarités, dissolutions de frontières (géographiques ou autres), ouvertures sensibles, contagions, foules effervescentes, culte d la beauté…

    S’il faut à cet égard s’attendre à une active stimulation de l’imagination  (pour le meilleur : ouverture, ou pour le pire : (auto)enfumage), on comprend aussi tout l’intérêt de la clairvoyance (ci-dessous) et d’un intellect bien aiguisé (ci-dessus) pour ne pas se perdre dans les « brouillards » potentiels de cette phase et/ou les fantasmes… Ne pas confondre imaginaire et inspiration...

    Bascule et intensité spirituelles
    Pas simple du tout vu que la clairvoyance est un fruit de l’Esprit qui ne parvient en général à notre conscience que si nous sommes ouverts, limpides et attentifs = sans avoir l’esprit ou le cœur encombrés par des obsessions, des préoccupations, et autres « occupations » (comme l’on dirait d’un territoire qu’il est occupé)…
    Difficile dans un contexte relationnel et/ ou philosophique intense...!

    Sauf que l’Esprit sera présent et bien présent, avec tout ce que sa présence pourra avoir de pénible (vide) et/ou de délicieux (grâce).
    Non seulement il va passer de nos piliers moraux et juridiques, à nos piliers structurels / structurants (tout ce qui fait l’ordre public, surmoi inclus, soit l’archétype Père), mais il va le faire en s’emparant temporairement de la parole et de la pensée, (donc de la « com») qui auront été plus ou moins aiguisées par nos colères et nos désirs en première quinzaine.

    Manques et grâces
    Cette bascule qui va s’appuyer sur et s’enrichir des élévations / affinements de notre compréhension des choses, du monde et de la vie, et des repositionnements (sociaux, pro, relationnels, de projets…) qui en ont découlé depuis juillet… va en exiger plus.

    Comme toujours, lorsque l’Esprit (avec un grand E) intervient, il subtilise : il enlève à un niveau pour qu’on s’ouvre à un autre niveau, plus subtil.
    Il faut donc d’abord s’attendre à des sensations de manque, d’absurdité, de vide et/ou à des pertes diverses concernant : en première quinzaine, surtout le sens, la justice, la justesse, la coordination, la cohérence ; en seconde quinzaine (03/12), surtout  la place dans le monde, la légitimité, la solidité, l’ordre et l’autorité ; et, plutôt à partir du premier quartier (26/11), surtout pensée, parole et dialogue : ne plus savoir quoi penser ou dire, n’avoir personne à qui parler, ne pas obtenir de réponse, etc (pannes techniques de téléphone, d’Internet, de transport, de radio, de télé, de satellites, etc. possibles ainsi que des interdictions de parler ou communiquer).

    L’objectif de ces « vides » sera de nous acculer à nous tourner vers le Ciel (soit une transcendance : la vie, Dieu, l’inspiration…), afin que l’Esprit puisse nous ouvrir les yeux et que nous puissions en recevoir des réponses.
    Or comme, à partir de la pleine Lune du 03/ 12, ces défis mêlés seront liés et excités par, autant qu’ils exciteront tout le domaine de la pensée, de la parole et du dialogue (à échelle collective, éducation, médias, « com »), pensée et parole vont - au mieux - jouer à la fois un rôle de levier pour se tourner vers «en haut », et d’antenne pour capter des pensées supérieures (relatives notamment aux domaines touchés : sens, ordre public – Père-, pensée, communication…), être guidé vers des infos capitales qu’on ignorait, des rencontres et des aides providentielles.

    Ceci évoque l’ image de l’ange, archétype du messager de Dieu (de là à « entendre des voix »…).  A ne pas comprendre comme une figure bisounours : l’Esprit est exigeant (et bienveillant). La lucidité aussi !
    Au mieux les « creux » devraient susciter chez chacun de belles prises de conscience et des moments d’illumination et/ou de grâce du moins de clarté et de clairvoyance !

    Petite synthèse pour la pleine Lune (et l'après)
    Que ce soit par de nombreux débats et autres face-à-face avec d’autres, par des faits venant remettre en question nos théories, en prenant conscience de combien certaines de nos croyances ou idées reçues (et jugements) nous coupent de la singularité du réel, parce qu’assoiffés d’un monde plus doux, plus compatissant et plus paisible, ou, plus radicalement, parce que l’Esprit nous y acculera, nous serons conduits / contraints à élargir/ouvrir notre esprit et notre cœur à des perspectives tout à la fois humainement plus vastes, et plus verticales (spirituellement aiguisées et assumées).

    En grossissant le trait, à trouver une grande joie à dépasser nos intérêts immédiats et/ou purement personnels… au profit d’un positionnement « collectivement noble » et porteur, occasion de mettre des grains de sel inspirés dans la marche du monde.

    Conclusion

    Mutation générale potentielle passant par la verticalisation de chacun
    A l’heure où, tous en bout de course (depuis septembre 2017), les champs politiques et les sociétés civiles ne sont pas a priori en mesure de résister à la puissance que gagnent, depuis aout 17, les méga-mutations mondiales  induites par les poussées technoscientifiques et les connexions croissantes entre finance, politique et technologie (années 30, 60 et 90)*, comment ne pas trouver des plus bienvenus l’appui potentiel de la grâce (paix, lumière, amour…) que nous propose ce mois, même si c’est en nous y acculant (par le vide, la perte, l’absurde…) ?

    C’est en tout cas ainsi que j’ai envie de « lire » cette configuration singulière des cycles : comme une occasion accrue d’élévation et de mutation politique (et oui…) passant non par les systèmes mais par la « verticalisation » de chacun… Plus encore, je peux la voir comme un véritable coup d’envoi, car à partir de là, l’Esprit va, pour les mois qui viennent, interroger l’archétype Père alors même qu’il traverse une mutation à mon avis sans précédent, ainsi que largement développé dans cet article.

    De toute façon, comprendre cette « pression » de l’Esprit (avec un grand E) comme une main tendue « d’en haut » alors que le monde semble inexorablement entraîné – et nous entraîner - vers on ne sait quoi, sera la manière la plus féconde de répondre aux vides / manques et autres herbes coupées sous nos pieds de ce mois…

    * Ayant déjà largement traité cette « bascule » historique mondiale, je ne vais pas m’y attarder plus. (Le lecteur désireux de comprendre ce mouvement historique peut lire : 2017, année bascule (ici) montrant en quoi 2017-18 sont des années charnières cycliquement décisives où le pouvoir a et aura le pouvoir ; Automne 2017 : sens et direction piqués au vif (ici) qui, après avoir exposé en deux mots le mouvement historique en jeu, explore le défi spirituel jusqu’en décembre 17 ;  2017, année bascule (seconde partie) : des années 30 aux années 2008-2024, mutation sans précédent de l'archétype Père, qui retrace l’évolution historique des archétypes Père et Mère des années 30 à…. (ici)

    ***

    Signes impliqués
    Concerne 
    : l'énergie du Scorpion

    Bouscule : celles du Lion et du Verseau et plus consciemment du Taureau
    Eclaire : celles du Cancer et des Poissons
    Soutient : celles du de la Vierge et du Capricorne
    La pleine Lune est "prise" dans l'axe Sagittaire-Gémeaux

    ***

    Suivi (revue de presse)
    25/11/17 : pollution nucléaire : une alerte officialisée entre le 04 et le 11 octobre, pile pendant le tournant relationnel déjà évoqué (conjonction Mars-Vénus + Jupiter en scorpion, sur fond massif de "fins de "), de pollution radioactive en Europe semble avoir sa source en Russieici / Réseau sortir du nucléaire
    + Voilà qui fait ressortir le pire accident nucléaire de l'histoire, de 1957 (on est toujours en train de régler des "fins de"....) : ici / Figaro 
    02/12/17 : France  : bientôt on roulera à 80km/h maxi sur les nationales : ici : Figaro 
    07/12/17 / Californie :    32.000 hectares brûlés, 200.000 évacués en deux jours .. : ici / 20'  (toujours le feu, cf année bascule: ici) 

    Relations (actuelles)
    20/11/17 : France : suite au Brexit, la France aimerait accueillir deux agence européennes (l'Autorité bancaire européenne (EBA) et l'Agence européenne du médicaments EMA). Où ? Lille ou Paris : ici / Figaro
    20/11/17 / Allemagne :Mal réélue le 24 septembre dernier avec seulement 32,9%, soit le plus mauvais résultat de la CDU depuis 1949, Merckel n'a pas réussi à former une nouvelle coalition. Il faudra probablement de nouvelles élections : ici / Figaro.

    24 /11/17 / Suisse : pour ne pas mourir, un village suisse est prêt à offrir 70.000 euros à une famille avec deux enfants si elle s'installe chez lui : ici / express.be
    24/11/17 : Lybie : renouveau de l'esclavage... L'info qui vient de sortir sur CNN était connue avant. Quid de la responsabilité de la France qui a attaqué la Lybie en 2011 pile sur l'entrée d'Uranus en Bélier ? : ici / grand soir
    24/11/17 : France : Blanquer (ministre de l'Education) a porté plainte pour diffamation contre le syndicat SUD Education 93 ayant parlé de "racisme d'Etat" et proposé des ateliers interdits aux "blancs" (ici / Libération). Ou le "racisme facturé au contribuable" selon N. Polony : ici / Figaro
    06/12/17 : Etats-Unis / entre Mayflower et Wasp : on ne peut pas comprendre la politique de Trump sans comprendre le "clivage" entre la minorité des "pères pélerins"  du Mayflower (dont Thanksgiving fête l'arrivée...) et les migrants d'Europe du Nord (les wasp) qui a été à l'origine de ce pays et fonde son histoire, sa constitution, etc, et la tension politique d'aujourd'huiici / Voltairenet /T. Meyssan
    06/12/17 / France : en ce début décembre 2017 la France a perdu deux de ses "monuments culturels" actuels : Jean Dormesson (ici / point) et Johnny Hallidayici /Point + 07/12/17 : l'incarnation de l'esprit populaire et celui de la noblesse s'éteignent en même temps : ici / Figaro
    07/12/17 / France : harceleurs et harcelées par les chiffres : ici / Figaro
    09/12/17 : Suède : énorme impact de l'affaire Weinstein...Un nombre de dénonciations d'agressions sexuelles déjà considéré comme « historique ». Dans les pays nordiques, la vague ne s’arrête plus ici / Bonnes nouvelles

    07/12/17 : Israël - monde : en reconnaissant Jérusalem comme la capitale d'Israël, Trump soulève un tollé général et la désapprobation de tous, sauf d'Israël : ici / Figaro + 08/12/17 : le monde musulman unifié par la décision de Trump et vent debout contre... ici / Almanar

    Sur le fond /
    21/11/17 : France - musulmans : réflexion très intéressante sur la situation des musulmans et de ceux qui en parlent, en France (dont Médiapart / Charlie Hebdo : ici : Agoravox
    23/11/17 : Ukraine - Maïdan : des snippers auraient délibérément tiré sur les gens à la demande de l'opposition pour semer le chaos selon une info d'une télé italienne du 15 /11/17 (20 février / 82 morts) : ici / les crises
    24/11/17 : France : De la gêne occasionnée par l'exhibitionnisme religieux en France (qui n'est pas anglo-saxonne) : ici / Bellaciao
    24/11/17 : France : Blanquer (ministre de l'Education) a porté plainte pour diffamation contre le syndicat SUD Education 93 ayant parlé de "racisme d'Etat" et proposé des ateliers interdits aux "blancs" (ici / Libération). Ou le "racisme facturé au contribuable" selon N. Polony : ici / Figaro
    25/11/17 : France :"Balance ton porc" : mise en garde philosophique et juridique de Finkelkraut contre la délation publique : ici / Figaro (pas lu - abonnés)
    25/11/17 : France : la ville dense et connectée ne fait pas rêver les français... ici / Figaro
    25/11/17 : Chine - robot médecin : un robot vient de passer avec succès le concours de médecine. Il sera assistant des médecins dès 2018... ici : Capital ( = le côté irrésistible des poussées technologiques annoncé ici);
    03/12/17  : Finance : Lors de la prochaine crise, ce sont les gens qui ont de l'argent qui devront renflouer les caissesici /Paul Jorion- B&B
    04/12/17 : Pollution : un seul grand navire pollue plus que 50 millions de voitures...Les 20 plus grands polluent plus que toutes les voitures de la planète. Or ils sont 60.000 !.... Et le bruit détruit les mammifères marins... Mais silence total : vidéo ( tirée du documentaire ("Cargos, la face cachée du fret" :).
    08/12/17 : France : Jérôme Cahuzac en prison pour 3 ans (suite de 2012-13) : ic
    i / Libé
    09/12/17 / France : lex-patron de Lafarge en examen pour financement  de 2012 à 2014 "de plusieurs groupes djihadistes en Syrie, dont l'Etat islamique"" : ici /l'obs

    Elevation
    25/11/17 : regarder la terre "respirer", grâce à la mise en image de données terrestres collectées (végétales, océanes, neigeuses) par la Nasa pendant 20 ans : ici / Figaro
    28/11/17 / France : un maraîcher s'entoure de chats pour continuer à cultiver bioici / Figaro
    02/ 12/ 17 / France : Neige partout en France. Or quelle meilleure évocation concrète du ciel (ange) et du grain de sel (flocon et sel sur les routes - lol !) que la neige? : ici
    04/12/17 : Chrétienté : énorme ! Fruit de 17 années de travail, une nouvelle version du "notre père" vient tout juste d'être appliquée (pile sur la pleine Lune du 03/ 12) dans toutes les églises de France : ici / 20'
    05/12/17 : France : relever le niveau des écoliers (qui chute depuis  minima 2001 ; ici) via le retour de la dictée quotidienne, de la lecture et de la compréhension : ici /Figaro
    06/12/17 / France : en ce début décembre 2017 la France a perdu deux de ses "monuments culturels" actuels : Jean Dormesson (ici / point) et Johnny Hallidayici /Point + 07/12/17 : l'incarnation de l'esprit populaire et celui de la noblesse s'éteignent en même temps : ici / Figaro

    Côté martial
    25/11/17 : Egypte : attentat contre une mosquée fréquentée par des soufis. Au moins 235 morts. Ici /Le Monde
    25/11/17 : France : une agression de plus - au mortier... ? - dans un lycée de saint Ouen déclenche un droit de retrait du personnel : ici / Figaro
    25/11/17 : Belgique : second épisode de violences urbaines à Bruxelles : ici /
    RT
    28/11/17 : Bali : un volcan entre en érruption, 100.000 personnes potentiellement évacuées : ici : Figaro
    02/12/17 ; Corée du Nord : nx tir de missile et mise en scène militaire pour fêter l'accession du pays au statut de puissance nucléaire ayant l'Amérique à sa portée : ici / Figaro
    02/12/17 : Syrie -Israël : la Syrie accuse Israël d'avoir bombardé un de ses sites militaires (près de Damas) : ici /Figaro
    08/12/17 : le monde musulman unifié par la décision de Trump de reconnaître Jérusalem capitale d'Israël et vent debout contre... ici / Almanar
    10/12/17 : Irak : annonce la fin de la présence de l'Etat islamique sur son territoire : ici / Figaro

    Données techniques
    (Cartes pour Paris et degrés symboliques offerts par astromail)
    Nouvelle lune: 18 novembre 2017 : 27° Scorpion : Quinconce décroissant à Uranus R (1°) – avec Pluton en Apex.
    Premier quartier : 26/   11 / 17
    Pleine lune : 03 décembre 2017 : 12 sagittaire / 12 ° Gémeaux (lune) : Lune opposée Vénus (qui est donc conjointe au Soleil) (10°), opposition formant arc avec Neptune en Apex (carré exact –décroissant – du Soleil et, croissant, de la Lune).
    Dernier quartier : 10 / 12 /17
    Cette lunaison enveloppe : le trigone décroissant Saturne-Uranus du 11 novembre, le trigone décroissant Jupiter-Neptune du 03 décembre (et l’opposition Mars-Uranus du 01), le passage de Lilith en Capricorne au sein de la conjonction Lilith Saturne toujours active qui formera un quintile à Neptune Apex de la pleine Lune

     

    « Lunaison du 19 octobre au 17 novembre 2017

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Fabienne
    Samedi 18 Novembre à 14:25

    Etant Vierge ascendant Capricorne (MC et Neptune conjoint en scorpion), entre autre... je pense comprendre ce que vous analysez et j'en ressens aussi la complexité.

    Merci beaucoup pour tout ce travail.

    2
    Samedi 18 Novembre à 20:50

    Bonsoir Fabienne.

    Merci pour votre retour sur mon travail.
    C'est sûr qu'entre le Scorpion et le Capricorne vous entrez dans une période, disons intéressante !

    Cordialement

    AP

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :