Cycles lunaires 2017 et 2018

Lunaison du 15 février au 16 mars 2018

Nouvelle lune du 15 février 2018Eclipse de Soleil – 28 ° Verseau – 21h06 GMT
(Données techniques en fin de pageSuivi (revue de presse) juste avant).
Tous droits réservés : merci de citer vos sources.

Tout lâcher et tout maîtriser en même temps = ?

Remarque préalable : depuis ses débuts ce blog souligne le fait que les cycles jouent à différentes échelles (perso, locale, nationale, mondiale) et qu’en général on ne peut savoir à l’avance s’ils se traduiront pour le meilleur ou pour le pire. Afin d’alléger les textes et le travail qu’ils exigent, je vais désormais inviter mes lecteurs à plus envisager ces deux points eux-mêmes.
+ Les cartes du ciel (pour Paris) et les degrés symboliques sont fournis par Astromail.

***

En quelques traits …

Tout en poursuivant le travail spirituelo-existentiel de fond sur  l’archétype Père qui, de janvier à juillet 2018 (voir « La paternité en travail » : ici) en accentue la mutation mondiale (en cours depuis 2008 : ici), cette lunaison va nous faire faire trois pas dans le royaume de l’intelligence socio-relationnelle.
Beauté, ouverture et vigilance
seront de mise.

Lunaison du 15 février au 16 mars 2018Si d’un bout à l’autre il sera question de se verticaliser et de faire l’effort d’être soi et simplement soi, il est probable que nous passerons tous des caps relationnels décisifs, dont un tournant collectif sociopolitique potentiellement tendu à partir du 14 mars

A nos échelles ces caps concerneront essentiellement :

  • le déblayage de formes associatives ou amicales désuètes ou toxiques proposé par la première quinzaine,Lunaison du 15 février au 16 mars 2018
  • le besoin de clarté et de clarification relationnelle et comportementale enclenché début octobre 2017 (début de l’affaire Veinstein),
  • les renouveaux socio-intellectuels et/ou socio-pro qui frayent leur chemin depuis fin octobre début novembre 2017

De quoi rendre plus évidentes / conscientes les façons nouvelles d’envisager nos activités qui se sont développées depuis, et qui ont été concrètement dynamisées par les élans et initiatives conquérantes et/ou passionnées de janvier 2018.

Plus précisément….

Une tension continue entre douceur et rigueur, exigence de clarté et envie de « tout oublier », entre réalisme et rêverie va, tout au long du mois (même si plus nettement à partir de la pleine Lune du 02 mars) nous obliger : soit à bien rythmer les choses (un coup rigueur, un coup détente), soit à les malaxer jusqu’à obtenir du « deux (ou plus) en un»…
Avec un levier majeur de réussite : la beauté fluide (la musique, le son, la voix, les drapés, les fondus-enchaînés, la gestuelle, la danse…)

Clarifier le « fraternel » : réseaux, milieux, groupes, projets, amitiés…

Un premier temps qui passera plutôt par la raison, la pensée et la parole, va nous pousser à dégommer les côtés cachés (positifs ou négatifs qu’on n’avait pas vus) ou sombres des amorces d’ouvertures socio-relationnelles ou de projets initiés au cours de la lunaison précédente, afin que nous puissions avancer en toute clarté, sans nous laisser piéger ni par tes/mes/leurs certitudes, les modes ou les mentalités ambiantes, ni par nos égos, ni par des visions de court terme, floues ou par trop optimistes. Un processus qui pourrait passer un bon coup de balai dans nos fréquentations, nos réseaux ou milieux habituels, et nos manières de voir et de participer à la société d’aujourd’hui.

S’informer sur  et réfléchir au cours des choses et du monde
Ces mises au clair passeront (et on aura tout à y gagner….) par de fortes stimulations intellectuelles, donc probablement de vifs débats d’idée, et/ou des confrontations plus ou moins agréables entre cultures, avec la rumeur, les jugements (intérieurs inclus), les préjugés et mentalités ambiants (et notamment de la « branchitude »), les dérives propres à tel ou tel partage en groupe (la soirée bien arrosée, par exemple), la mise à nu de pseudo amitiés.

Elles exigeront que l’on s’informe des dernières avancées techniques (scientifiques, organisationnelles, financières, etc.) en train de se répandre.
Car comment se lancer valablement (de manière à ce qu’ils ne capotent pas) dans de nouveaux projets sans imaginer / anticiper sérieusement leur futur à partir d’un regard informé sur la situation impliquée (la mienne, la tienne, la leur…) telle qu’elle est,  et le monde d’aujourd’hui ?
On retrouvera donc, durant la première quinzaine, l’accent mis au cours de la dernière lunaison, sur la science-fiction, l’innovation, l’utopie, l’anticipation et autres concours Lépine, etc.

Pratiquement, l’éventail des questions soulevées par ce premier temps sera assez large. Il pourra aller de questions du genre « comment partager de bons moments qui ne soient pas justes formels ? » à des questions du genre « comment innover de manière porteuse parce qu’en accord avec l’évolution actuelle ? », en passant par  « comment faire des choses ensemble sans se leurrer sur notre « amitié », ou notre projet ? », « ou avec qui vivre une vraie fraternité » ? Au mieux: comment faire ensemble(y inclus festoyer ou juste se détendre… !) au mieux pour tout le monde et pour l’avenir et pas que dans l’intérêt immédiat de « mon » groupe  (syndicat, parti, équipe, pays, famille, quartier…) ou de ma pomme au détriment des autres, ni du groupe au détriment de de telle ou telle personne !

Ambiance « sortir des sentiers relationnels et intellectuels battus » et « refaire le monde autour d’une table », si possible avec intelligence  – notamment les 15, 19 (petites étincelles), 21, 23 (petits étincelles), 24, 25 et 28 (petits caps) février, et 01 (chaleur et chance !), 02 (ouvertures), 11 et 13 (non sans tensions) et 14 (cap tendu) mars… Mais aussi avec sensibilité et imagination (cf ci-dessous).

Equilibrer et/ou bien rythmer  et ou «fondre » réalisme / contraintes / vérifications et rêverie / détente / laisser aller

Le second temps sera plutôt ancré dans ce qu’on pourrait appeler l’intelligence du cœur (plus particulièrement et plus largement activée du 19 février au 06 mars). Il exigera que nous trouvions le bon équilibre entre raison et sensibilité, précision et flou artistique,  regard critique et rêve de douceur et de paix, envie de « tout lâcher» et nécessité de « tout vérifier» par le menu, entre « laisser traîner » et « tout terminer maintenant», mysticité et technicité…

On risque donc de se voir déchiré entre obligations et détente (ou fatigue), entre contraintes ou ennuis de dernière minute (la machine à laver qui lâche, le courrier oublié…), et besoin de « débrancher », si ce n’est de laisser tomber.

L’appel du « large »
Il sera grandement question en effet de « s’abandonner » à plus vaste, de se « fondre dans » (un paysage, une musique, une ambiance), de fondre tout court, ou de créer des ambiances à même d’adoucir les présents, ou, comme on le dit dans certains milieux, « de faire confiance », de s’en remettre à la providence, ou d’être soi-même main tendue et providence…

Que ce soit portés par d’intimes et puissants élans du cœur, par nos capacités et nos envies d’émerveillement ou contraints par les circonstances (inondation, mouvement de foule. Voir la note [1] pour cette échelle historique), nous serons tirés vers le grand rêve du « si tous les hommes et toutes les femmes de la terre se donnaient la main », ou celui d’être aimés sans conditions.
Utilisée comme levier d’évolution, cette grande tendance devrait adoucir/ amollir, détendre et rouvrir les parties de nous par trop campées dans des refus « définitifs ». Nous nous laisserons donc peut-être attendrir, nous pourrons peut-être pardonner et nous pardonner, accepter de nous laisser vivre, de nous reposer et réparer de l’année qui vient de s’écouler, de nous laisser porter / soigner, de nous laisser charmer par l’immensité du monde, par sa poésie
Des crises de larmes libératrices pourraient faire fondre nos parts gelées.

Cette étape pourrait aussi susciter de puissants rêves nocturnes, donner la part belle à la mystique, à la musique, à la guérison, aux grandes communions collectives (pour le meilleur ou le pire – paniques, rages…), mais aussi nous rendre « poreux », vulnérables aux émotions, aux « vibrations » (bonnes ou mauvaises) et aux infections (épidémies), stimuler tout le champ de la médiumnité et de l’imaginaire.
Vastes contagions émotionnelles (ou ?) possibles…

Particulièrement marqué les : 17 et 18 février, 21 (journée « amoureuse » ?) et 25 (journée « émerveillante » ou trompeuse) février, et 4 mars (regain fluide).

Le risque « bisounours », la tentation de la fuite
Donc attention à ne pas laisser cet appel à la douceur, à la souplesse et à la confiance nous entraîner dans des illusions bisounours non seulement inefficaces mais potentiellement dangereuses ou un surcroît deflegme.(Prendre gentiment la main d’une personne en pleine crise cardiaque pour la rassurer, ne la sauvera pas. Seule la froide maîtrise technique pourrait le faire (massage, chirurgie, défibrillateur, chimie). Se répéter en cœur qu’on va y arriver et qu’il suffit d’y croire au lieu de mettre les mains dans le cambouis – envers et contre tout découragement –  ne conduira à rien. Se laisser aveuglément contaminer/entraîner par une vague collective purement émotionnelle ou psychique – genre la foule en rage parce qu’elle « croit » ceci ou cela -, pourrait être plus néfaste à tous qu’autre chose, surtout si l’info entraînante a été manipulée, ce qui est possible dans ce contexte…  Etc.).

Passer les caps, prendre position
D’autant que nous aurons des (« petites ») décisions relationnelles (notamment le 25 février) de communication(dire ou pas, à qui et quand, sous quelle forme) ou financières à prendre. Du moins, si nous voulons arriver à quelque chose, nous aurons à prendre position et à nous engager concrètement par rapport à ce que nous avons commencé à clarifier/rectifier début octobre (voire mi-septembre).

Rêver et/ ou rester passif ne suffira pas à le faire et, pour prendre les bonnes décisions, mieux vaudra être bien au fait des choses(des délais, des procédures, des conséquences…).Donc, conseil : écouter les mises en garde, prêter attention à certains détails qui pourront en dire long, être attentif aux critiques, ne pas laisser traîner les choses à faire même si on a une folle envie de buller (d’ailleurs, on pourra beaucoup mieux buller une fois les choses faites !), poser des questions….

De l’art de tout lâcher et de tout contrôler en même temps
Bref s’il devrait compenser un excès de rationalité et de technicité, le déploiement de douceur en jeu ne devrait pas, pour autant, nous dispenser de lucidité, de vérification et de précision.
Je dirais même, au contraire. Car entre tout lâcher et tout vérifier/contrôler, il y aura le pont de la « paternité en travail » qui nous cherche tous depuis décembre 17. Donc, à partir de la pleine Lune du 02 mars, en travaillant la nôtre  – en nous « tenant » (cf la conclusion ci-dessous)-, nous pourrons tout lâcher et tout maîtriser en même temps. Impossible pensez-vous ? Non : c’est ce que font tous les skieurs, tous les surfeurs, tous les trapézistes, tous les danseurs, tous les acteurs, tous les orateurs, tous les conducteurs…

Un « exercice » qui, bien mené, devrait nous faire entrer dans un beau regain de pêche dès le 07 mars, avec décisions cadrantes ou recadrage des (« petites ») décisions en cours, autour des 11 et 13 mars

En guise de conclusion

Depuis septembre 2017, champs politiques et sociétés civiles ne sont pas a priori en mesure de résister à la puissance des connexions croissantes entre finance, politique et technologie (années 30, 60 et 90)* qui déstabilisent le tissu social  (ubérisations, dronifications and co).

Parallèlement, depuis décembre, nous sommes tous soumis à une forte « pression » de l’Esprit(avec un grand E) et des mémoires historiques sur tout le champ de l’archétype Père en et autour de nous, et sommés de nous redresser…
Or le travail de subtilisation qu’exige l’Esprit, alterne perte (à un niveau) et grâce (on récupère la chose perdue à un autre niveau).

Depuis décembre donc, et jusqu’en juillet, régulièrement privés de Père à un niveau – absence de soutien, « grands moments de solitude », perte de structure ou de cadre (d’emploi par ex), confrontation à des ordres iniques, incohérents, laxistes ou abusifs – nous sommes régulièrement acculés à « espérer un miracle », à compter sur la grâce, disons l’aide d’une transcendance (Dieu, l’Esprit, la nature, l’Etat, inspirations des amis). Et pouvons, à condition d’y faire appel, compter dessus ! Un processus de verticalisation nous permettant d’élever notre sens de l’autorité et de notre responsabilité par rapport au tout, afin d’y mettre de lumineux grains de justesse (et si tout le monde le fait…) ;

Bref, comprendre cette « pression » de l’Esprit (avec un grand E) comme une main tendue« d’en haut » alors que le monde semble inexorablement entraîné – et nous entraîner – vers on ne sait quoi, sera la manière la plus féconde pour nous et les autres de répondre aux vides / manques et autres herbes coupées sous nos pieds de la première moitié de 2018.

 ———————-

* Ayant déjà largement traité cette « bascule » historique mondiale, je ne vais pas m’y attarder plus. (Le lecteur désireux de comprendre ce mouvement historique peut lire : 2017, année bascule (ici) montrant en quoi 2017-18 sont des années charnières cycliquement décisives où le pouvoir a et aura le pouvoir ; Automne 2017 : sens et direction piqués au vif (ici) qui, après avoir exposé en deux mots le mouvement historique en jeu, explore le défi spirituel jusqu’en décembre 17 ;  2017, année bascule (seconde partie) : des années 30 aux années 2008-2024, mutation sans précédent de l’archétype Père, qui retrace l’évolution historique des archétypes Père et Mère des années 30 à…. (ici)

***

Signes impliqués
Concerne : l’énergie du Verseau

Bouscule : celles du Taureau et du Scorpion et plus consciemment du Lion
Eclaire : celles des Gémeaux et de la Balance
Soutient : celles du Sagittaire et du Bélier

La pleine Lune est « prise » dans l’axe Poissons- Vierge

***

Suivi (revue de presse)
27/02/18 / France : d’où vient l’expression « sauter du coq à l’âne »? : ici / Figaro
03/03/17 : France- Burkina : attaque terroriste de l’ambassade de France et l’état major des armées.30 militaires tués, 80 blessés : ici / Figaro

07/03/17 : France- Saturne : ça bouge chez Saturne, réforme du système des peines carcérales en vue : ici / Figaro
+07/03/17 : Prison: peines alternatives ? ici / Figaro
115/03/17 : Retraités : manifestations : ici / Figaro
+ 17/03/18 : Fin de l’allocation obsèques prime « décès » ( 18.000 euros) des parlementaires ? Ici / Bfmtv

Anticipation
16/02/18 : Espace: Dans la série « anticipation » commencée au cours de la lunaison précédente (avec entre autres la Tesla d’E.Musk en orbite non loin de Mars : ici), et qui va se prolonger jusqu’à minima la pleine Lune du 02/03 la ‘guéguerre » spatiale d’aujourd’hui : ici /Point
18/02/18 : Intelligence artificielle : la Chine prend le pas sur les Etats-Unis : ici / Figaro
19/02/18 : Déchets nucléaires France : le choix de stockage en piscine est à haut risqueici / Moutons enragés/reporterre + 23/02/18 : Le projet d’enfouissement à 500 m sous terre de Bure (début des travaux 2018-19 / En fouissement pour 2026-27) contesté : ici /Figaro (voir plus bas « Dégommage »).
19/02/18 : Chine: le chantier chinois mondial et très géopolitique des routes de la soieici / Réseau international
20/02/18 : Extinctions professionnelles : les métiers les plus menacés d’extinction par les robots  : chauffeur, employé de fast food, employé de centre d’appel, assistant juridique, journaliste (sont déjà remplacés)  : ici / Sputnik
24/02/18 : France- Bio : l’agriculture bio en croissance : + 15 % en 2017 :ici / FIgaro
24/02/18 : Tweeter : on en est à : un tweet peut faire dévisser une entreprise : ici/ 20′
24/02/18 : Chimères et médecine :ça y est on hybride chèvre et humain pour fournir des organes de remplacement : ici / national géographics
24/02/18 : Climat : il fait 25° de plus que la normale dans l’Artiqueici / Les crises
24/02/18 : Robotisation : Un charmant robot imitation femme va bientôt présenter le JT au Japon : ici
26/02/18 : Déforestation : la carte 2000-2012 (source de 2013 tout juste ressortie par les Moutons enragés)
03/03/18 : Voitures sans chauffeur: accélération de leur lancement en Californie dès avril 18

06/03/18 : Mayotte – Immigration – droit du sol: face à la très forte pression migratoire sur l’île, Wauquiez pose la question du droit du sol : ici / Figaro +12/03/18 / France : Mayotte, qui en 76 a choisi (référendum) de rester française et est devenue un département dans les années 90, emblème tragique du mal français. L’énorme découplage entre son niveau de vie et celui du reste des Comores lui attire une énorme immigration : plus de 40 % de sa population sont des immigrés en situation irrégulière. La question du droit du sol n’est pas le pbici/ Figaro

06/03/18 : Transhumanisme : et voilà nous y sommes ! humains modifies technologiquement contre-humains bio-pourrons nous échapper au délire qui vient  (ici) Moutons enragés ?
09/03/18 : Italie, séisme politique : l’euroscepticisme en tête ( 68%. Cela va probablement impacter les autres pays de ‘ » »L’union »: ici / Jacques Sapir – Les crises
16/03/18 : France-SNCF : grèves à partir du 03 avril, jusque fin juinici / Figaro

Cours du monde /culture / faire ensemble
18/02/18 : Année du chien :le monde entier a fêté le nouvel an chinois et l’année du chien : ici / Figaro
18/02/18 : France: France Boissons demande à ce que le bistrot français (600.000 en 1960 / 34.000 en 2016) soit inscrit au patrimoine mondial de l’humanité (Unesco) : ici /Figaro
18/02/18 : France : grève et manifs des VTC partout en France : ici / Figaro
18/02/18 : France : la musicienne Ophélie Gaillard s’est fait voler son violon à 1 million d’euros dans la rue et lance un appel pour le retrouver : ici /Figaro
18/02/18 : France : déménagement de la salle de presse de l‘Elysée : ici / Figaro
19/02/18 / France: 90 {% des écoles vont revenir à la semaine de 4 jours : ici / figaro
22 /02/ 18 / France : pourquoi il faut lire les mémoires de Jean Marie Le Pen (c’est une page de notre histoire, on y retrouve  la Bretagne, les Halles) : ici / Point
24/02/18 : France: Drague, alcool, vitesse, sucre, tabac… ces libertés qu’on nous enlève ici / Figaro
24/02/18 : France: le président de la France, Emmanuel Macron va jouer dans la pièce musicale Pierre et le loup jouée par la Garde républicaine (cadre : « jeudis de l’Elysée » lancés par B. Macron…) :ici / Figaro
06/03/18 : France- Hanouna- lynchage médiatique  : ces émissions où le vide de la pensée mâtinée d’idéologie « positive » sert de prétexte aux lynchages les plus vils: ici / Figaro
07/03/17 : France- Saturne : ça bouge chez Saturne, réforme du système des peines carcérales en vue : ici / Figaro
08/03/17 : Journée de la femme  :  retour et bilan sur le mouvement mondial de défense des femmes lancé le 05 octobre 2017 : ici / Figaro
12/03/18 / Francela SNCF fête ses 80 ans : ici / Figaro… Wikipédia donne comme dates, la loi décret du 31 août 1937 (nationalisations) et son entrée en vigueur le 1 janvier 1938 : ici. (+ archives SNCF/ Ina ici) + Gralon : ici). Ce serait bien d’avoir l’heure…

Dégommages/ dévoilements
20/02/18 / France :  Le pouvoir d’influence délirant des 10 milliardaires(disons oligarques) qui détiennent la presse française…. de surcroît gavée d’argent public: ici / réseau international
22/02/18 : France : limitation 80 km/ h . Jusqu’au  30 mars, on peut dire aux sénateurs ce qui ne va pas en ouvrant ce lien ! (ici / Point
24/02/18 : France -déradicalisation: les français vont financer un nouveau plan pour sortir des erreurs, errances et ratés – bref de l’échec – des dernières années : ici / Figaro + 24/02/18 : car la laïcité recule face aux revendications identitaires, notamment musulmanes : ici / Obs
24/02/18 : France: conférence de M. Maréchal Le Pen à la  Conférence d’action politique conservatrice (CPAC), près de Washington : ici / Figaro
24/02/18 : France nucléaire : projet d’enfouissement de déchets nucléaires « pour l’éternité » à Bure à 500 mètres sous terre / 1) 500 gendarmes pour évacuer 15 zadistes (présents depuis juin 2016)… (ici / Figaro) + 2) Nicolas Hulot tiraillé (ici / Figaro). Résultat : le projet est rendu public.
24/02/18 : France élevage : grâce à la manifestation de 20.000 agriculteurs dans 90 départements et de tout petits relais médiatiques, on apprend que la France s’apprête à signer un accord de libre échange avec Mercosur (amérique latine)  = 70.000 tonnes de boeuf importées sans droits de douane et pas aux mêmes normes : ici / 0bs
24/02/18 : Tweeter : un simple tweet peut faire dévisser une entreprise  » Après un tweet de la demi-sœur de Kim Kardashian, les actions de Snap Inc. ont chuté de plus de 6 {69275a9beb964f13becece392c023a8f09e10dbe39988063e3a8bd849d3b0982}  » : ici  / 20′
24/02/18 :  France – Wauquiez- presse: « Tout lâcher et tout maîtriser en même temps »… C’est ce qu’a fait Wauquiez, non ? Ici / Figaro
+ 27/02/18 : Mélenchon prend sa défense parce que « La presse est… la première ennemie de la liberté d’expression.» :ici / Figaro
26/02/18 : Syrie: 3 versions différentes du (des) conflit(s) en Syriedont une version universitaire fondée sur des docs de la CIA (via Wikileaks entre autres): Ici / moutons enragés

27/02/18 : France- /Paris – Hidalgo:article à charge contre la politique d’Hidalgo à Paris. D’ailleurs le  » tribunal administratif, a annulé la fermeture à la circulation des voies sur berges à Paris » : ici / Figaro
01/03/18 : Médicaments, ruptures de stock :des inconvénients des délocalisations et de la compétitivité.. Ici / Figaro
01/03/18 : Slovaquie : liens entre l’Etat et la mafia italienne ? Ici / Figaro
06/03/18 : Espionnage (Angleterre, Russie)..  :Un espion russe travaillant pour l’Angleterre retrouvé empoisonné sur un ban. Lien avec d’autres histoires du genre : ici / Figaro
10/03/18 :Etats-Unis assassinats : « Depuis le lancement de son programme d’assassinats par dronesen 2009, les États-Unis affirment avoir tué près de 3000 «combattants» dans des frappes de drones  » + « pour chaque personne ciblée par une frappe de drone, neuf passants sont tués… » + Google impliqué ici / réseau international
11/03/18 : Tarik Amadan : la vérité sur sa thèse… Le prédicateur a obtenu un doctorat de lettres en islamologie arage à l’université de Genève en menaçant et en criant au racisme (d’ailleurs pas admis à donner des cours après) ;: ici / Point
13/03/17 : France : l’affaire de Tarnac (2008) – sabotages TGVterroristes ou pasIci / Figaro


***

Données techniques
(Cartes pour Paris et degrés symboliques offerts par astromail)
Nouvelle lune:15 février 2018 – éclipse partielle de Soleil 28° Verseau : conjonction Mercure (2°), carré croissant à Jupiter (5°).
Premier quartier : 23/   02 / 18
Pleine lune :02 mars 2018 : 12° Poissons / 12 ° Vierge (lune) : Soleil conjoint Neptune (2°) en Poissons, sextil croissant Saturne (4°). A quoi s’ajoute une conjonction Mercure-Vénus  en Poissons carré croissant Mars.
Dernier quartier : 09 / 03 /18 (Jupiter devient rétrograde)
Cette lunaison enveloppe : le demi carré décroissant Jupiter-Saturne du 22 décembre 2017 ; le sextile décroissant Jupiter-Pluton du 16 janvier, la conjonction Mars-Jupiter et le passage de Lilith en Capricorne au sein de la conjonction Lilith Saturne toujours active…

_________________________

[1]L’histoire nous l’apprend, aussi agrippés à leur pouvoir puissent en être les représentants, aussi tenaces puissent être ses habitudes, les ordres publics à bout de souffle finissent toujours par le céder à un nouvel ordre de longue portée. Ce qui n’empêche que la transition entre un système politique et le suivant, une civilisation et l’autre, puisse causer de graves dégâts humains et vitaux.

+4

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 512 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded.