Cycles lunaires 2022

Lunaison du 23 novembre au 22 décembre 2022

Nouvelle lune du 23 novembre 2022  –  2° Sagittaire– 22h56 GMT
Tous droits réservés : merci de citer vos sources.

L’art du pourquoi

ou l’art d’ abstraire, relier, comprendre, formuler et planifier

(joie de la connaissance !)

Remarques préalables :
Données techniques en bas de page. Suivi (revue de presse) juste avant.
+ Les cycles jouent à différentes échelles (perso, locale, nationale, mondiale), on ne peut savoir à l’avance s’ils se traduiront pour le meilleur ou pour le pire, et ils peuvent « répartir » géographiquement leurs effets. Afin d’alléger les textes et le travail qu’ils exigent, je vais désormais inviter mes lecteurs à plus envisager ces trois points eux-mêmes.
+ Cartes du ciel (pour Paris) et degrés symboliques (cf en fin de texte) sont fournis par Astromail.

***

Chers lecteurs que je ne connais pas,
si mon travail vous intéresse auriez-vous l’amabilité de le “poucer”. Merci !
(en fin de page ou directement sur la page du blog où il est facile de « poucer » plusieurs articles…)

J’ai remanié le titre ce 25 novembre 22

***

La lunaison en deux mots

Tout au long, cette lunaison va chercher à élargir nos horizons de conscience et à nous faire réfléchir à ce qui nous arrive collectivement et personnellement sur des bases sérieusement informées, synthétiques et cohérentes. A entrer dans la joie de la connaissance, qui ne cessant d’intégrer de nouvelles données, n’arrête jamais d’évoluer…

Elle va nous pousser nous battre contre nos idées reçues, à nous battre contre nous-mêmes pour découvrir, au-delà de nos croyances irréfléchies, des compréhensions plus larges, une nouvelle intelligence de coeur et un sens plus profond du combat et de la parole : à nous de définir le sens que nous voulons donner à nos vies et à nos vies en société. Elle va nous pousser à interroger la cohérence et la justesse des systèmes en place, et donc la légitimité des pouvoirs politiques, sociaux, moraux, etc. dominants.

De quoi réenvisager l’avenir autrement, en s’exerçant à élaborer des stratégies viables parce que « tenant compte de tout», pour que cet avenir nous convienne au mieux. Un mois pour cerner la bonne cible et nous exercer à viser correctement, pour, le moment venu, atteindre nos (nouveaux) buts.

 

***

Arrière-plans historiques et mondiaux
(on peut passer, ou pas…)

Chaque lunaison pianote à sa façon sur les cycles mondiaux et historiques en cours (cf « Contexte » dans la lunaison précédente, ou en note[i]), ce qui fait, qu’au fil des mois, l’accentuation concerne tour à tour plutôt ces cycles-ci que ceux-là, et ce de façon plus ou moins marquée. Or justement, cette lunaison, notamment en première quinzaine, le fait de façon relativement légère par rapport aux lunaisons antérieures… Aussi, on commencera par un bref rappel de ce sur quoi elle va mettre l’accent en arrière plan, avant de l’aborder dans ses spécificités propre.

Arrière-plans historiques et mondiaux de la lunaison
Dans ses arrière-plans cette lunaison poursuit les remises en question politiques, structurelles et institutionnelles relatives à la manière dont les sociétés – et, avec elles, les mentalités dominantes et autres surmoi – ont construit leur rapport à la liberté depuis 1988, tout en nous mettant sous tension, de différentes manières, avec la grande « fin de » mondiale que nous traversons depuis 2012 (et qui va jusque 2025, article AP : ici). Une « fin de » mondiale accentuée en 2022 par la fin des renouveaux sociaux- idéologiques de 2011 (cycle de 12 ans, article AP : ici), autant que par les renouveaux sociaux et idéologiques qui s’y sont – paradoxalement – enracinnés en avril 2022…
Avec tout du long aussi, comme c’est le cas depuis quelques mois, un face à face radical entre forces mariales et pouvoirs obscurs

***

Contextualiser, examiner et comprendre : quid des croyances et des organisations ?
Cela posé, cette lunaison va solliciter nos compétences stratégiques au sens large .

Effort d’abstraction
Elle va nous pousser à faire un effort d’abstraction, à faire l’effort de comprendre le pourquoi du comment je/te/nous/ils en somment arrivés là ou là, à situer les choses dans des processus de long terme (d’où ça vient, ou ça en est, où ça va….) et un contexte plus large. Mais aussi à chercher du sens à tout cela, à définir le sens que nous voulons donner à notre vie, à notre vie avec les autres, à nos vies en société.

Cet appel à réflexion de fond sera particulièremennt marqué en première quinzaine, où sensibilités, vitalités, têtes, cœurs et valeurs liés les uns aux autres vont nous « tirer » vers des approches « stratégiques » du réel : examen de ton/mon/notre/leur contexte, de comment les choses y sont articulées et se « tiennent », des « plans » et planifications (persos ou collectifs) en cours ou possibles (explicites ou non), de tes/mes/notres/leurs besoins de sécurité, des conséquences possibles – aussi bien à petite qu’à grande échelle -.de telle ou telle décision, de tel ou tel engagement, de telle ou telle organisation (persos ou collectifs).

Dit autrement cette lunaison va sérieusement nous inviter à élargir nos horizons de conscience et de vie ! Et, potentiellement, nous ouvrir à de nouvelles façons de voir, à une nouvelle intelligence du cœur (et non pas affective !) !

Visions du monde, cohérence, justesse et justice
De quoi poser la question de la cohérence et de la justesse des « idéologies », des visions du monde véhiculées par les « systèmes sociaux » en place (éducation, pédagogie, médias, organismes sociaux comme la sécu, les impots, les syndicats, les ONG, les associations….).

Vu que c’est à partir de la vision plus ou moins complète et globale qu’on en a qu’on organise les choses et qu’on les coordonne, cela va aussi nous inciter à réfléchir avec plus de recul à la manière dont les choses sont organisées dans notre propre vie, dans notre entreprise, notre ville, notre nation, le monde. Quels présupposés véhiculent nos organisations et nos coopérations? Sont-elles cohérentes? Justes? Quelles conséquences ont-elles pour nous, nos proches, les sociétés, le monde ?

Légalité ou légitimité ?
Au final, de quoi interroger en profondeur la notion de justice, les législations et les lois, y inclus de qui en décide, comment et pourquoi !

Bref, de quoi faire le distingo entre légalité et légitimité !

Exemples : la loi UEpénne de 2016 autorisant les banques à se renflouer en piochant dans les comptes de leurs clients est légale (voir ici), certes. Est-elle légitime ? La loi obligeant les citoyens à se faire injecter un produit expérimental en phase d’essai pour avoir le droit d’exercer leur métier est légale, certes (voir ici et ici sur.gouv). Est-elle légitime ?

Légitimité ou non légitimité des hiérarchies sociales et morales
Evidemment, ces questions peuvent remettre en question un certain nombre de hiérarchies sociales et morales ! Car si la légitimité de ceux qui ont légalement (ou moralement) pouvoir sur moi est douteuse, je n’ai pas vraiment de raison de leur obéir… !  Et ceci est valable à toutes les échelles (perso, locale, nationale, mondiale….).

Or, dans nos contrées, il est clair, pour quiconque prend le temps de s’informer et de réflechir sérieusement, que nombre de mesures prises par les pouvoirs en place sont douteuses !

Exemples : quid de la « moralité supérieure » – donc de la légitimité – de ceux qui ont imposé des mesures sanitaires liberticides pour « sauver des vies » et de ceux qui les ont acceptées au nom de cette même supposée supériorité morale, depuis que l’on sait que les injections expérimentales en phase d’essai ainsi imposées n’avaient jamais été testées sur la contagiosité (vidéo / Sud radio) et que les faits prouvent non seulement leur innefficacité à cet égard, mais aussi la fragilisation de la santé des « vaccinés »…[ii]? Quid du droit des banques de se renflouer sur le dos de leurs clients (ci-dessus), de la crise énergétique provoquée par les va-t-en guerre de l’UE, de la volonté de Davos d’imposer aux populations le remplacement de la viande par des insectes « pour sauver la planète » (au cours de colloques riches en viandes !) ou de promouvoir le changement de sexe des jeunes y inclus par la manipulation hormonale et chirurgicale de leurs corps ? La supression des anciennes lignes téléphoniques en cuivre au profit de « boxes » ne pouvant fonctionner qu’électriquement alimentées  ou l’imposition de véhicules électriques : sont-elles cohérentes avec les injonctions à « manger froid », à ne se chauffer qu’à minima, etc, pour économiser l’électricité ? Quid en cas de panne d’électricité pour appeler urgences et pompiers ? Quid du remplacement des services – donc des personnes – par des écrans ? Etc …
Idem à nos « petites échelles » (je m’affiche sans arrêt débordé(e) tout en me plaignant, je défends ostensiblement les « migrants » et les sans papiers, tout en m’exilant ou restant dans des quartiers qu’ils ne fréquentent pas… )

Vulnérabilisations, solidarités, confusions ?
Au fond (effort d’abstraction), ces mesures ne conduisent-elles pas à une vulnérabilisation croissante des sociétés, des populations et des personnes[iii] ? Il semble bien que si.

Forces mariales et pouvoirs obscurs
Ce constat nous renvoie au face à face radical entre les besoins de sécurité (notamment vitale) de chacun « travaillés / affinés » par les forces spirituelles mariales (« maternantes ») d’un côté, et l’exercice du pouvoir politique et intitutionnel (« paternant ») travaillé par les pouvoirs obscurs de l’autre, qui traverse toutes les lunaisons grosso modo depuis fin juin 2022.

S’il semble à priori que cette tension exige que chacun « choisisse » son camp  – celui de l’Esprit ou celui des mafias, n’oublions pas que ces pouvoirs obscurs participent à la mutation mondiale sans précédent de l’archétype Père (soit de l’ordre public) qui va de 2008 à 2024 (incluse) – thème que j’avais creusé :  ici.

Beautés et dangers
Vu que, non seulement la lunaison exigera que nous élargissions nos horizons de conscience, mais qu’elle va, dans la même logique et tout du long, proposer une médiation entre ces deux pôles (sécurité perso/ forces mariales et responsabilité politique/pouvoirs obscurs), nuancer le « choisir son camp » s’impose.

Justement – cohérence du ciel ! -, la médiation proposée passera par les nouveaux élans sociaux (pros, idéologiques, législatifs, organisationnels, de coopération, etc) qui depuis avril 2022 s’enracinnent dans la « fin de » mondiale que nous traversons depuis 2012 avec tout ce qu’elle implique d’effondrements, de réouvertures et de « rêves » (voir mon article : ici)

Or, tes/mes/notres/leurs combativités, notamment intellectuelles et communicationnelles, vont – de façon plus clairement marquée en première quinzaine – chercher à faire passer un cap à ces nouveaux élans sociaux, et se battre pour le monde plus inclusif, plus pacifique et plus solidaire qu’appellent les « fins de », les ruines, les effondrements, les pertes d’appui, les pertes tout court (que confirment largement les degrés symboliques)…
Y inclus, lorsque, comme ce sera essentiellement le cas, ces batailles se mèneront à l’intérieur de soi,  (et équivalents : à l’intérieur de la famille, du bureau, du gouvernement…) : pour résoudre un conflit moral par exemple !

Attention : n’en doutons pas, bien qu’intériorisées, ces forces martiales au service de plus d’inclusivité pourront promouvoir le meilleur (solidarité, unification, pacification, espérance)[iv] comme le pire (« bouillie » générale, « pax romana », confusions, mensonges, fuite/déni du réel dans des « paradis artificiels » – drogue, alcool, mais aussi imaginaires hors sol et autres mondes virtuels…).

L’indispensable garde-fou du réfléchir et comprendre avec recul !
Car se battre pour un monde plus inclusif sur la base de quelle compréhension de la situation ? D’injonctions psycho-morales hors sol, d’imaginaires bisounours, de propagandes massivement orchestrées, d’idéaux sans fondement concrets ou d’une vision globale sérieusement informée et claire des situations ?

On ne peut qu’admirer la logique des cieux : quels meilleurs garde-fous aux tendances illusoires et enfumantes que les efforts d’abstraction et de compréhension de long terme auxquels cette lunaison va pousser chacun ?

Mieux vaudra, en effet se battre contre soi (contre ses préjugés, ses jugements, sa superficialité intellectuelle, ses paroles en l’air, sa répétition irréfléchie de doxas dominantes….) sur des bases « saines », et non à partir de présupposés « enfumés », confus ou illusoires !
Si agressivités et violences tournées vers l’intérieur seront ainsi « contenues » dans le monde extérieur, elles pourraient, si mal guidées, si conduites par des idées toutes faites et autres « moralines » de surface, s’avérer négativement « implosives », nous rendre « fous » en somme (éclats possibles en ce sens en seconde quinzaine).

Alors qu’éclairées par une approche sérieusement informée, globale et cohérente des enjeux, elles pourront nous « élaguer »non sans douceur ! – de nos à peu près, de nos illusions, de nos confusions, et éclairer qui nous sommes vraiment. Vu que, comme l’affirma Boileau, « ce qui se conçoit bien, s’énonce clairement», de quoi, au final, prendre position de façon clairement formulée, unique – la nôtre – face à telle ou telle autre situation, tel ou tel «jugement » dont un certain nombre ne nous seront, du coup, plus acceptables (de quel droit tu me juges ?), tel ou tel autre « système » (moral, législatif, médiatique, philosophique…), telle ou telle perspective…

L’exception et la règle
En shématisant, on pourrait dire qu’après une première quinzaine intensément occupée à intégrer et relier les faits de façon cohérente, poussant chacun à se mettre au clair avec sa violence, ses idées et sa parole, la pleine Lune du 8 décembre va opposer aux visions globales, une diversité de points de vue uniques

Au mieux, de quoi, non seulement éviter tout dogmatisme, mais aussi  toute tentation « d’en rester là », au profit de processus de compréhension capables de se renouveller sans cesse au contact des singularités, d’une pensée vivante parce qu’ouverte à la richesse du monde, et donc d’une bonne adaptabilité à ce qui se présente, même si c’est «négatif » ! L’inverse pouvant être tout aussi vrai : éviter de ne pas voir plus loin que le bout de son nez, à trop courte vue, au profit de processus de compréhension plus larges !
Vifs débats en vue ! Médias, parole publique et enseignement en première ligne !

En guise de conclusion
Le cadeau que cette lunaison peut nous offrir est celui de la joie de la connaissance ! Joie d’apprendre et de découvrir, joie de s’ouvrir à de nouvelles façons de comprendre, de « relire» sa vie autrement, d’en tirer des sens inédits, voire de nouvelles perspectives.

Mais si elle peut ouvrir les esprits et les aider à remettre en question leurs idées reçues, leurs croyances périmées, leurs certitudes illusoires, ainsi que les idéologies dominantes et/ou les dogmes imposés par des minorités (du haut notamment), les législations et les mesures globales incohérentes et/ou injustes, les hiérarchies illégitimes, etc., au profit d’un sens à la fois plus profond et plus élevé, plus doux et plus libre de sa vie et de la vie en société, cette lunaison ne se présente cependant pas, en soi, comme un point de bascule.

Par, contre, à l’image du signe du Sagittaire, elle devrait nous aider à mieux nous situer, à mieux évaluer la situation, nos « chances », à cerner la «bonne cible», à « viser juste » pour la suite , tant à niveau perso que collectif = à envisager / élaborer des stratégies sérieusement pensées et testées auprès des uns et des autres, des organismes sociaux en jeu, etc. pour, plus tard, arriver à telle ou telle fin

***

Signes impliqués
Concerne : l’énergie du Scorpion
Bouscule : celles du Lion, du Verseau et, plus consciemment, du Taureau
Eclaire : celles du Cancer et des Poissons
Soutient : celles de la Vierge et du Capricorne 

***

Suivi (revue de presse)

Planifications (d’où ça vient, ou ça en est, où ça va ?)
25/11/22 / France /forces de l’ordre : agents cyborg, uniformes truffés de bio capteurs et de caméras, exo-squelettes…, le gouvernement actuel aspire à une police “augmentée” pour 2030  : ici / Reporterre
27/11/22 : Francemortalité – injections : Laurent Toubiana demande aux autorités et administrations françaises – Sénat inclus, avec l’appui de 600 spécialistes – les chiffres de mortalité toutes causes confondues liés au statut vaccinal des français. Faute de réponse il saisit la CADA (Commission d’accès aux documents administratifs). Il a reçu (durant la lunaison Grand nettoyage d’automne), une réponse hallucinante du ministraire de la Santé : ’il n’existe pas de statistiques concernant le statut vaccinal des décédés” en France. Qui peut le croire ? ! A l’heure où tout est informatisé, ou tous les injectés sont fichés par Qrcode et où l’on exige des études randominées en double aveugle pour un médicament vieux de 70 ans, on n’a aucune recherche sur la mortalité post-“vaccinale” ?  voir ici / France Soir
29/11/22 /France : les dessous du “fact tcheking” : l’honnêteté des sites se disant “indépendants” de vérification des faits publiés par d’autres (Les Décodeurs du Monde, Checknews de Libération, l’AFP Factuel, Fakes Off de 20 Minutes, Les Observateurs de France 24 ) mises à mal par la fermeture brutale le 26 novembre 22  de Fact & Furious : d’ou sont venus les fonds qui ont permis le lancement de cette société tenue par un ancien militaire? Qui l’a promue? Pourquoi l’AFP en a-t-elle fait une référence ? Quid de la vente de faux tests PCR ? Mise en lumière de liens obscurs (Rudy Reichstadt, AFP, RG, K.Lacombe, and co)  ici / France soir
02/12/22 : FranceUE-avions : l’UE vient d’interdire les vols courts en France si un trajet de moins de 2h30 est possible… ici /Parisien
03/12/22 Francepresse : Le journal France Soir vient de perdre son accréditation officielle pour des raisons obscures (d’où ça vient où ça va ?): ici /France soir
06/12/22 : France – Ansm – Levothyrox : Après Merx, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a été mise en examen pour TROMPERIE dans l’affaire du Lévothyrox : ici / Egora

25/11/22 / Allemagneretour au cash ! : comment payer sans électricité à l’heure des écrans et de la monnaie virtuelle ? En cash évidemment vient de s’aviser très officiellement l’Allemagne avec son “plan d’urgence” pour distribuer du liquide en cas de panne…. Et oui (où ça va..):. ici /Moutons enragés / Charles Sannat...

25/11/22 : Russie –  Ukraine : point de vue informé, rigoureux et pro sur le conflit – d’où il vient, où il va – du président Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R), Eric Denécé : ici /Sott
27/11/22 : La “vraie” guerre derrière : Une hypothèse audacieuse sur les raisons de cette guerre qui “traîne” du fait de certaines décisions russes. L’objectif= piéger l’Occident... ici /Saker
27/11/22  : L’UE accuse les USA...  : au sein de l’UE – et en coulisse – des haut placés, accusent le gouvernement Biden de s’enrichir “grâce” à la guerre, alors que l’UE est au bord de l’implosion… Bon, tous les gens bien informés alertent depuis des mois… ici / Courrier du soir
04/12/22 : UE-Russie-pétrole : l’UE annonce qu’elle va plafonner le prix du pétrole Russe. Réponse : la Russie ne lui vendra plus de pétroleici /RI + 06/12/22 / Et voilà, c’est acté… la Russie vient de décréter un embargo sur ses livraisons de pétrole à l’UE : ici / Les Echos

27/11/22 / Twitter – Musk – Apple et Play Store : si les applis des portables n’intègrent pas Twitter, Musk menace de lancer son propre smarphone indépendant… Stratégie ! ici / Fandroid

29/11/22 / Chineénormes manifs anti “zéro covid” : manifs dans plusieurs villes. Les manifestants brandissent des feuilles blanches (selon la Dépêche : vous allez m’arrêter pour une pancarte ne disant rien ?) : ici / La Dépêche

04/12/22: Grèce / Allemagne– soignants : tant la Grèce que l’Allemagne lèvent l’obligation vaccinale pour les soignants (et les autres) : ici / France Soir

06/12/22 : Pétrole – UE – Russie : la Russie vient de décréter un embargo sur ses livraisons de pétrole à l’UE : ici / Les Echos

***

Données techniques (Cartes pour Paris et degrés Janduz/ Hitschler offerts par astromail)
Nouvelle lune: 23 novembre 2022  : 2° Sagittaire – 22h56 GMT
«Debout, sabre au clair, un homme ayant près de lui un enfant qui lance des pierres à l’aide d’une fronde.»
Premier quartier : 30/11/ 22
Pleine lune : 08 décembre 2022 : 17° Sagittaire / 17°Gémeaux (lune).
Soleil/ Base / «Un homme décrépit s’appuie sur un bâton, le tout se situant sur un radeau en plein mer. » . + Lune / Miroir : «Un homme sans mains, assis face à une table sur laquelle sont épars fleurs, fruits, eau, livres. A ses pieds, une cruche cassée laissant fuir son contenu.»
Dernier quartier : 16/12/22

Cette lunaison enveloppe : l’ancrage (24 décembre 2021) du cycle de 45 ans Saturne-Uranus de 1988, dans sa phase de conclusion (suite des 17 février 2021 et  14 juin 2021/ carré décroissant), la conjonction Jupiter – Neptune en Poissons le 12 avril 22, Jupiter D le 23 novembre 22 (après son retour en Poissons – où il était entré le 29 décembre – le 28 octobre 29 l’entrée du Nœud Nord en Taureau (vers le 19 janvier), l’opposition Vénus-Mars du 01 Décembre 2022 (suite conjonction du 06 mars 22 en Verseau).

——————————————————-

[i] Qu’on le veuille ou pas et où que l’on vive, nous sommes actuellement tous co-participants de la refonte inédite mondiale de l’archétype Père – soit de l’ordre public – qui, dans la foulée de celle de l’archétype Mère (1914 -1939), s’opère de 2008 à 2024 inclus (article AP :ici), comme de la fin de cycle historique mondiale de 165 ans qui, commencée en 2012, va jusqu’en 2026 (article AP : ici).
Si l’ampleur de ces mutations ont pu nous échapper un temps, ce n’est probablement plus le cas depuis 2020, dont le coup d’envoi lié au pouvoir (article AP : ici ) nous a tous clairement engagés, (et plus étroitement depuis la lunaison de la fin aout 22), dans l’ « émergence cahotique d’un autre monde » d’ici 2025-26- (voire 32, article AP : ici)

Bref, désormais tous touchés par d’inexorables mutations civilisationnelles, nous ne pouvons toujours pas savoir de quoi demain sera fait, puisque d’ici à minima 2025-26  « fins de » et « débuts de » mêlés à toutes les échelles, vont garder « l’après » en gestation. Une gestation qui va nous impliquer de plus en plus et dont, de façon agréable ou désagréable, nous serons tous, chacun selon son contexte, des co-gestants au fil du temps et des lunaisons (j’y consacrerai probablement un article en 2023)…

[ii] Les revues de presse d’Astropopote sont pleines de liens relatifs à ce problème de santé publique…

[iii] Une fois de plus, le lecteur voudra bien m’excuser de ne pas « fouiller » dans les faits concernant les sociétés non occidentales. Je n’en ai pas le temps.

[iv] Sur un plan purement extérieur, et au mieux cela pourrait, en Occident, passer par des batailles pour ne pas laisser les soignants, les lanceurs d’alerte ou les questions qui fâchent (le pouvoir, les égos….), et autres « exclus », à la porte, par exemple.

 

2 commentaires

  • FABIENNE

    Bonjour,

    Comme toujours, vos analyses sont d’une justesse vraiment impressionnante. En tout cas, en ce qui me concerne, chaque fois, je me retrouve dans cette analyse et ensuite dans ce que nous vivons à une échelle plus grande.

    Merci vraiment pour tout ce travail. Cela aide beaucoup et si l’on est à” l’écoute”, peut permettre d’éviter certains écueils…

    Amicalement.
    Fabienne

    • Astro popote

      Bonjour Fabienne

      Merci pour votre constance ! Et de confirmer mes lectures !
      C’est rare, mais j’ai légèrement remanié le titre de cette lunaison après publication.
      (J’ai manqué un peu de temps cette fois…)
      En tout cas “pourquoi ?” est vraiment la question du mois !

      Amicalement
      AP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

The maximum upload file size: 2 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here