cycles lunaires 2021

Lunaison du 07 septembre au 05 octobre 2021

La totalité, ses parties et les pouvoirs

Nouvelle lune du 07 septembre 2021 – 17 ° Lion – 00h53 GMT
Tous droits réservés : merci de citer vos sources.

 

Remarques préalables :
Données techniques en bas de page. Suivi (revue de presse) juste avant
+ Les cycles jouent à différentes échelles (perso, locale, nationale, mondiale), on ne peut savoir à l’avance s’ils se traduiront pour le meilleur ou pour le pire, et ils peuvent « répartir » géographiquement leurs effets. Afin d’alléger les textes et le travail qu’ils exigent, je vais désormais inviter mes lecteurs à plus envisager ces trois points eux-mêmes.
+ Cartes du ciel (pour Paris) et degrés symboliques (cf en fin de texte) sont fournis par Astromail.

***

Chers lecteurs que je ne connais pas,
si mon travail vous intéresse auriez-vous l’amabilité de le “poucer”. Merci !
(
en fin de page ou directement sur la page du blog où il est facile de « poucer » plusieurs articles…)

***

La lunaison en deux mots

Une question centrale va tendre toute cette lunaison : celle du rapport entre le tout et ses différentes parties, qui est aussi rapport entre chacun et l’histoire, entre factualités et sens du tout. Nos vitalités, sensibilités et combativités seront touchés par leur face à face, ce qui, en seconde quinzaine, pourrait bien nous prendre aux tripes. Or cette confrontation sera médiée par les pouvoirs (pouvoir de, pouvoirs en place, obscurs).

Une trilogie doublée par des tensions décisives concernant nos « biens » et ce qui a de la valeur (nos avoirs, nos économies, nos propriétés, notre santé, la beauté dans nos vies, nos relations précieuses, l’amour, le plaisir), et des questions de Liberté.

Vies sociales, intelligences, com et idéologies seront sollicitées par tout cela… et par l’Esprit.

***

L’enjeu de fond de la lunaison

J’ai eu beaucoup de mal à présenter cette lunaison tant sa traduction dans les faits pourrait « tourner » de différentes façons (d’où de nombreuses notes..).
Pourquoi ? Parce que, d’un bout à l’autre, c’est un face à face tout à la fois « dynamique » et polysémique entre la/les parties et le tout, médié par le pouvoir en soi et/ou les pouvoirs obscurs, qui sera au cœur de la lunaison. Non seulement ce face à face pourra se manifester sur différents plans et de bien des façons, mais le pouvoir faisant « pont » entre les deux pôles aussi ! D’autant que – second point fort – la lunaison va aussi interroger de manière assez tendue les rapports entre « biens » au sens large et pouvoirs. Et que la liberté va se mêler de tout cela, de façon particulièrement marquée en seconde quinzaine

(Vu l’enjeu, et afin que chacun puisse observer les choses et élargir sa réflexion dans d’autres domaines que ceux explorés dans cet article, sans trop l’alourdir, j’expose en note un florilège de formes possibles de relation entre la/les parties et le tout[i] A ce sujet, signalons aussi que l’axe zodiacal en jeu est celui de la santé et du soin, avec ses deux pôles : technique (traitements, outils, protection) et compassionnel (soin, écoute, contagiosité), micro (microbes, bactéries, oligo-éléments, etc., et autres données «invisibles ») et macro (épidémies, nutrition, hygiène…)

I – Face à face entre « le plus petit » et « le plus grand »

En astrologie, tout face-à-face entre planètes (et les fonctions qu’elles représentent) permet à chacune d’entre elles de mieux se définir par comparaison à l’autre (« se poser en s’opposant »), tout en confrontant les résultats de leur cycle de relation.
Or, cette lunaison va, de façon extrême, mettre le « plus petit » face au « plus grand »  (ainsi qu’à bras le corps avec en seconde quinzaine) : a) petites personnes face au monde; b) points sur les i face aux rêves d’unité /paix/merveilleux ; c) histoires perso face à la « lente transition mondiale » que nous traversons…

Chacun face à une « fin de » mondiale de plus d’un siècle et demi
C’est en effet clairement à la « fin de » mondiale d’une période de plus d’un siècle et demi (1862) que traverse le monde depuis 2012 (et jusqu’en 2025) que nos petites histoires personnelles, vont devoir faire face tout au long de cette lunaison. Et que la pleine Lune du 20 septembre va aussi nous faire embrasser qu’on le veuille ou pas, pour le meilleur (unité) ou pour le pire (ruines)…
C’est comme si nous allions tous être personnellement confrontés, au-delà de nous-mêmes, à des questions non pas seulement de société et d’avenir personnel, mais de civilisation… Non de manière abstraite ou philosophique, mais en terme de pouvoir personnel et collectif comme on le verra plus bas…(Aussi j’invite à relire l’article clef que j’avais consacré  en 2012 [ii] à cette « fin de » mondiale).

Petites histoires perso impliquées
Vont notamment faire face à cette grande transition mondiale, nos combativités perso et collectives. Ces forces martiales vont encore s’y trouver (comme depuis mi août 21), face aux résultats des élans conquérants « unifiants » (« enfumants » ou « enfumés », enchantés ou illusoires…) initiés par cette « fin de » mi-juin 20.  Et, à nos petites échelles, on va tous pouvoir évaluer les effets des « à bras le corps » avec cette grande « fin de » dans laquelle nous a plongés la lunaison de mars 2021 (ici), et l’embrasser à nouveau à partir de la pleine Lune du 20 septembre.

A nos petites échelles nous avons touché sensiblement du doigt cette « fin de » depuis 2017 par petites vagues successives ce qui, théoriquement, a du nous permettre de prendre peu à peu conscience que nous sommes en train de traverser une très profonde crise civilisationnelle et que allons tous devoir nous adapter à autant que participer à l’émergence d’un nouveau monde, aussi chaotique soit-elle (dans cet article brève présentation de cette émergence qui se précipite depuis 2020). Pour les chercheurs et les curieux, voici ces petites vagues successives : celle de mars 2017 (ici) que l’on a pu commencer à objectiver en septembre 2017 (ici), voire durant la pleine lune de mars 2018 (ici) et au cours de la lunaison septembre 2018 (ici), celle de mars 2019 (ici) que l’on a pu commencer à objectiver au cours de la pleine Lune de septembre 2019 (ici).

Face au brouillard, aux brouillages, aux brouillons
Comme toute fin d’époque génère autant de ruines que d’espoirs de renouveau, on va tous se retrouver d’une façon ou d’une autre, à notre « petit » niveau, face à des « entre-deux » flottants dépourvus de repères clairs (ceux du passé s’effritent tandis que ceux de demain se profilent à peine), face à diverses formes de brouillard, de brouillages (mensonges, confusions, manipulations…), de brouillons aussi (tâtonner du neuf), et en même temps « plongés dans » à partir de la pleine Lune du 20 septembre 21 : face à et aux prises avec des désorganisations, des « noyages », des confusions, des méli-mélos et autres fouillis ne permettant pas de savoir à qui ou quoi se fier, ni de quoi demain sera fait, ni de voir loin devant dans le temps…Mais aussi face à de fervents élans d’unité, à des ambiances « fusionnelles », voire magiques, à des horizons sociaux libérés d’anciens carcans, de murs écroulés, de structures effondrées…

De l’importance capitale du « faire face , du regarder froidement…
De quoi envisager des lendemains qui chantent, d’imaginer des futurs désirables…
Et, comme tout au long de la lunaison, le pouvoir (en soi en place, ou obscur) va relier « ma petite situation » et la « situation générale » du monde (de mon pays, de ma société, de ma région, etc…), ce n’est pas juste pour y voir plus clair que le « petit » et le « grand » se feront face, mais pour que, partant de là, ton/mon/notre/leur pouvoir prenne position et fasse pont entre les deux !

Aussi – attention ! –  si le « flou » ambiant (pour faire court), peut te/me/nous/les pousser/aider à mettre les pieds là où jamais on l’aurait osé si on y avait vu clair, ce pourra –être pour le meilleur (oser se lancer dans de nouvelles aventures pour « participer au » et « bénéficier du » renouveau qui se prépare), ou pour le pire (se lancer dans des aventures hasardeuses vouées à l’échec)…

Bref, ce n’est pas pour rien que les dernières lunaisons ont franchement insisté sur le « regarder la réalité en face », « l’y voir clair » et le clairement s’informer (et si celle-ci y insiste encore). Jusqu’au bout de cette lunaison on aura tous intérêt à maintenir cette exigence «  scientifique » sans en démordre : (se) poser des questions, chercher sérieusement le dialogue (première quinzaine), mettre les pieds dans le plat (seconde quinzaine) et aborder les sujets qui fâchent ! Pourquoi ? Parce que d’une manière ou d’une autre, on va tous être « entraînés dans le flot » par la pleine lune du 20 septembre ! Mieux vaudra y être plongé, où y plonger, avec discernement, en toute lucidité ! Et y ajouter un grain de sel lumineux !

… et de la conscience !
On va d’ailleurs, comme le mois dernier, être vivement invités par l’Esprit (au sens spirituel) à élever nos intelligences et nos façons de communiquer. Cela pourra à nouveau passer – puisque l’Esprit « subtilise » au double sens du terme – par des « manques » de communication (des gens ne répondent pas, je n’arrive pas à obtenir tel service, j’oublie étrangement d’appeler ou n’en ai pas la force…), ou de moyens de communication (pannes, blocages…)[iii], incitant ou acculant à se tourner vers le plus haut (Dieu, l’Esprit, l’ange gardien…).
Avec, à la clef (si on le fait donc), des grâces  (coup de fil ou rencontre « bénie », illumination, « euréka j’ai trouvé »…), et un supplément précieux de conscience, certains diraient de guidance !
On doit ici souligner le comportement des médias en France (omerta ou minimisation des manifestations, omerta d’un évènement aussi important que la réception par Macron du Club de Dordel le 02 septembre, omerta sur les effets secondaires des injections, etc), et les censures sur tous ces sujets, mondialement imposées par les grandes plate-formes comme Facebook, Twitter, etc…)

II -A quel(s) pouvoir(s) avons-nous et allons-nous
donner le pouvoir ?

Sur le fond, c’est du courage et de la curiosité avec lesquels chacun aura ou pas (et va ou pas) examiné les obscurités et la force du/des divers pôles en jeu et des divers pouvoirs en et autour de lui, que vont dépendre les « issues » personnelles et collectives de cette lunaison.

Quid des décisions, choix et autres réorientations côté « biens »
Avant d’aborder cet axe central, faisons un tour rapide de la question des biens.
En première quinzaine, lucidité et conscience seront un atout précieux pour répondre, de la façon socio-relationnellement la plus stratégique (et du même coup chanceuse !) possible, aux tensions imposées par des pouvoirs obscurs (mafias politiques, familiales, commerciales, inconscientes…) à nos « biens » et attachements. Il s’avèrera peut-être plus sage de lâcher certains « biens », certaines relations, manières d’être en relation et manières de gagner de l’argent, que de perdre son temps en vaines batailles avec l’ancien (suite des « purges » financières, affectives ou esthétiques de fin janvier 2021, dont on tire des leçons depuis fin juin 21). Cependant – et forts des rencontres et élans socio-relationnels de février 21, et des réajustements de fin juillet 21 -, à nous de trouver des alliés, de convaincre des partenaires, ou d’investir au bon endroit, pour ne pas sauter dans l’inconnu total – ni de façon précipitée ! – quant à notre pouvoir affectif, esthétique ou financier !

D’ailleurs, après ce début de tourner les talons au profit d’un avenir plus clair, la seconde quinzaine va mettre en balance « avoirs » (financiers et affectifs) et liberté[iv] (dont celle goûtée- ou pas – depuis avril 21), jusqu’à ce qu’une décision structurante, respectant à la fois les besoins de renouveau, de liberté et de viabilité future, advienne côté responsabilité perso et/ou institutionnelle !
On pourrait donc assister à de surprenants revirements du côté des « autorités » (au sens large) !

Entre la / les partie(s) et le Tout : un enjeu radical de pouvoir
Ceci « déplié », abordons le cœur du mois.
On l’a vu, le face à face entre histoires persos et transition mondiale, est aussi face à face entre la/les parties et le tout. Or, dans la logique du vivant, ni la ou les parties, ni le tout qu’elles forment ou auquel elles appartiennent, ne peuvent aller sans leur opposé. (Aucune société n’existe sans ses membres, aucun individu n’existe sans société – il est né d’un couple…. Un organe ne peut vivre sans son corps, ni un corps sans ses organes, etc).
Chaque pôle a pouvoir sur l’autre autant qu’il en dépend !

C’est pourquoi toute sécession est due à un  rapport de pouvoir mortifère !
Illustrations factuelles : c’est ce qu’on a vu arriver du côté de citoyens « obligés » – pour ne pas « disparaître » en mettant leur santé, leur dignité et/ou leur conscience en danger-, de faire sécession face aux pouvoirs en place dans certaines sociétés occidentales (dont la France) depuis la pleine Lune de la fin juillet 21[v].  C’est aussi ce que l’on voit du côté de certaines « élites » politiques occidentales de plus en plus coupées « de leur base » du fait de la perte de pouvoir qu’elles subissent en ayant accepté la tutelle d’organismes supra-nationaux (U.E., OMS…), perte que les citoyens traduisent par une abstention croissante aux élections (autre forme de sécession).

Car si chaque pôle a pouvoir sur l’autre autant qu’il en dépend, aucun pôle ne peut survivre sans intégrer le pôle opposé.
Ainsi, les citoyens (parties) qui font sécession par rapport à leur société (totalité), ne peuvent survivre qu’en comptant sur d’autres personnes, qu’en s’associant / s’adossant à d’autres : en un mot en refaisant société avec d’autres à leur petite échelle. En faisant leur et en partageant leur soif d’unité et de paix ! C’est là le principe des petites communautés en quête d’autonomie dont on voit fleurir des tentatives un peu partout depuis quelques années[vi].

Pour survivre, la /les parties doivent donc intégrer la soif et/ou les rêves d’unité et de paix du pôle « tout », tandis que le « tout » doit intégrer les besoins de place et d’utilité, soit aussi de clarté, de précision, de vérité factuelle et d’efficacité, de chacune des parties du pôle « parties »…

Les enjeux de fond côté pouvoirs
Or ces deux pôles sont justement ce sur quoi les pouvoirs (obscurs, en place, ou de faire de chacun) vont pouvoir/ devoir conjointement jouer tout au long du mois.

Les trajets individuels protecteurs à petites et moyennes échelles
Plus je/te/nous/ils auront exercé un regard lucide sur les résultats positifs ou négatifs des initiatives martiales de mars 2020 ainsi que je/te/nous/ils y sommes invités depuis juin 2021, moins les pouvoirs en place ou obscurs en et autour de nous, pourront manipuler notre soif de paix, d’unité et de solidarité (ou orchestrer des flots émotionnels collectifs) à leur profit, ni notre besoin de place, d’utilité, de technicité et d’efficacité… A noter à ce sujet que les forces martiales s’y trouvent du même coup face au « brouillard »…

Idem, à échelles plus personnelles : plus, je/te/nous allons et aurons, depuis fin juillet 21, intégré consciemment le résultat des « purges »d’égo, de pouvoir, de soumission… – que toi,moi ou nous avons opérées (ou pas) depuis janvier 21, confirmées depuis mi avril 21[vii], plus nous pourrons exercer notre pouvoir de décision (financier, médical, professionnel, affectif…) avec lucidité, et notre discernement avec stratégie, et faire des choix bons pour nous ; moins nous pourrons nous laisser entraîner, manipuler par des orchestrations collectives (médiatiques, politiques, d’entreprise, familiales, inconscientes…) négatives pour nous et notre avenir.

Peur, haine et « bons sentiments »: leviers de soumission utilisés par les autorités
Parmi ces « flots manipulés » par les pouvoirs en place (y inclus par les juges et gendarmes que l’on a à l’intérieur), on peut citer la peur littéralement orchestrée d’en haut par de nombreux pays Occidentaux au motif de Covid : égrainage tous les soirs du nombre de morts, mises en garde radiophoniques et visuelles permanentes, brandissement de chiffres épidémiques alarmants parfois des plus fantaisistes([viii]) ; menaces de licenciements, de confinement ; occultation des effets secondaires des injections imposées…
On peut aussi citer la haine entre citoyens que tentent dorchestrer les pouvoirs en place en distinguant ceux acceptant et ceux refusant de se faire injecter les produits de bio-technologie en phase d’essai abusivement nommés « vaccins ».
Sans oublier la manipulation des « bons sentiments » jouant sur les soifs de paix, d’unité et de solidarité : se faire injecter ces produits pour protéger les autres, par solidarité, pour être tranquille, etc[ix].)

Autre levier de soumission utilisé par les « autorités » : la technologie
Un autre levier de soumission potentiel est la gestion technologique et/ou technocratique du réel, jouant sur les besoins de clarté, de précision et d’efficacité, mais aussi de « place » , autant que sur les soifs d’unité et de paix !
Ainsi de la promotion d’outils et de jargons techniques (que l’on songe aux fameux tests PCR à 50 cycles qui bien que sonnant très « scientifiques », permettent de gonfler artificiellement les chiffres épidémiques en dehors de tout diagnostic médical[x]), ou du Qrcode vaccinal, outil technique précis, utile et efficace, permettant à chacun de faire valoir sa « bonne conduite » et de « gagner » sa place auprès des autorités en tant que partie bien intégrée (soif d’unité), et à ces dernières de contrôler mécaniquement (de manière aveugle[xi]) ses citoyens et de leur imposer leurs volontés (« cas contacts » entre téléphones, 3eme, 4eme et nièmes doses… )…

Les rassemblements, leviers de résistance populaires
Du côté des « parties », on a vu émerger un peu partout, des mouvements populaires rassembleurs – les grands rassemblements et les grandes manifestations populaires sans discrimination (vaccinés et non vaccinés, jeunes et vieux…), les actions collectives tout à la fois unifiées et précises (que l’on pense au collectif qui a fait « plier » l’hôpital de Pau), intégration par chaque participant du pôle « tout », sans s’effacer soi ; mais aussi, la multiplication des actions juridiques (des milliers de plaintes sont actuellement déposées en France contre les autorités), appel à ce que le « tout » (la société) intègre et respecte toutes ses parties.

En guise de conclusion
J’en oublie sûrement, mais peu importe. Ces exemples peuvent donner une idée des forces que cette lunaison va activer et de leurs interactions. Et on verra bien ! Car vu les multiples manières dont chaque pôle (partie / tout /pouvoir) de la trilogie dominante peut et pourra se traduire (et ceci pouvant se répartir géographiquement), impossible de prévoir plus ! Sauf que autant les parties (chacun de nous, ou les entreprises ou les familles de tel pays), que le tout (le monde, telle nation et son Etat, telle famille) devront faire avec le pôle opposé puisque le pouvoir les tiendra ensemble vaille que vaille !
Autrement dit, cette lunaison va démentir l’adage selon lequel à force de tirer sur la corde elle casse : la corde ne cassera pas ! Soit la tension se poursuivra, soit quelque chose du pouvoir inventera autre chose pour lier les pôles, pour le meilleur (révision mutuelle et  accord) ou pour le pire (soumettre les deux pôles, ce qui ne pourrait venir que des pouvoirs obscurs dont nos inconscients peuvent être complices…)

Je trouve que la tension entre la/les parties et le tout que cette lunaison cherche à « résoudre » par le biais du pouvoir, trouve sa parfaite illustration dans la situation des « élites politiques » des pays UEpéens.
Les élites de ces pays coincées entre le marteau du supra-national et l’enclume de leur peuple est compliquée. Quel choix ont-elles ? Soit elles cessent de faire allégeance aux organismes supranationaux (sésession de la partie) et refont humblement alliance avec leur population telle qu’elle est (pleine réintégration de ses différentes parties, de sa diversité), et d’autres nations libres (refaire un tout), soit elles se fondent dans le supranational et ce faisant perdent leur population (celle-ci ne pouvant plus être « leur ») et disparaissent.

+ Ajout du 10/09/21 : les diverses tensions avec les pouvoirs qu’enveloppe ce mois peuvent aussi en faire sortir les ombres, je n’y ai pas assez insisté. C’est en filigrane dans le texte, certes, mais pas souligné. Or c’est exactement ce qui apparaît avec la mise en examen de Lafarge pour “financement du terrorisme” en Syrie, du fait de ses liens commerciaux avec Daech… mais aussi et conjointement avec le Renseignement ! Et probablement plus dans les semaines qui vont suivre….

Si mon travail vous intéresse auriez-vous l’amabilité de le “poucer”. Merci !
(en toute fin de page ou directement sur la page du blog où il est facile d’en mettre plusieurs…)…

***

Signes impliqués
Concerne : l’énergie de la Vierge
Bouscule : celles des Gémeaux, du Sagittaire et, plus consciemment, des Poissons
Eclaire : celles du Cancer et du Scorpion
Soutient : celles du Capricorne et du Taureau

***

Suivi (revue de presse)

La “com en question”
09/09/21 : France – bug informatique : après celui des Qrcodes du mois dernier, la France se tape un second bug informatique côté impôts. Un million de contribuables en ont été victimes : ici / Dépêche
14/09/21 : France-presse : Google démonétise le site de presse France Soir : ici / nouvel obs
10/09/21: Canada- destruction des livres : destruction rituelle de 5000 livres  (Albums de Tintin, Lucky-Luke) jugés néfastes aux autochtones” (les amérindiens) pour partie stoppée…entre autres parce que la femme “autochtone” à l’origine de cette initiative de “réconciliation”, n’était pas autochtone… / ici / Conseil Scolaire  Providence + ici / France info
21/09/21 : France-fuite des Qrcodes : après celui de Castex, le sauf-conduit d’E. Macron est en accès “libre” sur Internet : ici /France Inter

La totalité, ses parties et les pouvoirs : dévoilements

10/09/21 : France-justice– Lafarge-Daech liens obscurs entre le cimentier, Daech et le renseignement français… Le cimentier mis en examen pour  “financement du terrorisme” – le dévoilement des dessous obscurs des pouvoirs était en effet une option que je n’ai pas soulignée…. : ici / Le Monde + D’autant qu’à priori c’était avec la bénédiction de notre gouvernement (liens Lafarge / Renseignement commencés en 2014 )
10/09/21 / France – justice ex ministre Santé Buzin : Agnès Buzin convoquée devant la Cour de Justice (qui a reçu 14.500 plaintes), dont plusieurs ont été jugées recevables et qui pourraient concerner d’autres membres du gouvernement (Véran, Philippe, Salomon….° : ici / Dépêche
10/09/21 : France – Buzin- Justice – Raoult : l’ex ministre de la Santé,  Buzyn est mise en examen. Raoult pas choqué qui estime quil faut des contre pouvoirs : ici / Dépêche
12/09/21 : France- parquet : Le parquet classe 9600 plaintes dénonçant les effets secondaires des “vaccins” (pour tromperie aggravée,  mise en danger de la vie d’autrui, abus de faiblesse et ’extorsion aggravée), comme en mars les 6600 plaintes relatives aux effets négatifs du port du masque pour les enfants : ici / Paris vox
12/09/21 : France-justice, condamnation citoyenne : la dame qui avait affiché “mais qui ?” sur sa pancarte lors d’une manif anti-pass, écope de 3 mois de prison avec sursis, elle : ici / Lacroix

12/09/21 : France- protestation obligation “vaccinale” : une soignante a entamé une grève de la faim le 29 aout. Une vingtaine de personnes font 25 kilomètres à pied en soutien : ici / RT
17/09/21 : France – Di -Vizio : Menacé de mort, ainsi que ses enfants, et méchamment et mensongèrement attaqué de toutes parts l’avocat Di-Vizio se retire et explique pourquoi. Regard sur un changement de civilisation : vidéo / Va
21/09/21/ France-Liban- soignants : la situation au Liban fait que les soignants s’en vont. La France lance une procédure accélérée pour que les soignants libanais puissent venir travailler en France : ici /RI
21/09/21 / France-Guadeloupe – CHU : avec 74 % de soignants résistant aux injections, l’hôpital ne peut pas faire face et fait sauter le sauf-conduit : ici / Figaro

21/09/21 :France-emplois : pénurie de professeurs. Plus personne ne veut l’être… Appel à candidatures ici / Alternatives éco
21/09/21 / Covid / La grande démission : en avril 21, déjà plus de 4 millions d’américains avaient quitté leur emploi et cela continue, et c’est aussi le cas ailleurs. Pourquoi ?.. ici /lundi matin

International

12/09/21 : Chine- puce électronique enfants : en Chine des élèves sont désormais surveillés et pistés par puce électronique pour leur sécurité : ici / Le Point

21/09/21 / Accord militaire trilatéral historique Aukus : Australie, United Kingdom et US signent un accord de coopération militaire dont le partage de technologie. Du coup l’Australie rompt son contrat avec la France pour 12 sous-marins : ici / le cri des peuples
21/09/21 : France-Australie et Russie : la rupture australienne unilatérale de contrat avec la France, rappelle  à la Russie la rupture de contrat française unilatérale avec elle de 2015 // hélicoptères : ici /RT

22/09/21 : Suède et Portugal // Israël : La Suède et le Portugal ferment leur frontières aux israëliens pour raison sanitaire : ici /Covid hub + Pour rappel, la situation en Suède (juillet) : ici / JDM

22/09/21 : Amérique Latine /Ivermectine : Salvador, Guatemala, Bolivie et Pérou (une partie du Mexique) distribuent des kits de prévention et soins précoces Covid contenant entre autres Ivermectine, antibio, etc. ici /Covid HUB

22/09/21 : Italie – injections anti covid : les injections expérimentales en phase d’essai (quasi) obligatoires pour tous les travailleurs à compter du 15 octobre 21 via le “Green pass” (avec possibilité de tests payants) (femmes au foyer et retraités exemptés….) : ici /Covid hub

***

Données techniques (Cartes pour Paris et degrés Janduz/ Hitschler offerts par astromail)
Nouvelle lune: 07 septembre  2021 : 15° Vierge- 00h53 GMT
«Une femme caresse deux tourterelles posées sur sa poitrine et regarde un temple d’Amour où deux adolescents se penchent l’un vers l’autre.»
Premier quartier : 13/ 09/ 21
Pleine lune : 20 septembre 2021: 29° Vierge29° Poissons (lune)
Soleil/ Base : «Devant la porte-fenêtre d’un hôtel épiscopal, un Cardinal, debout et pensif, regarde la pluie tomber sur le parc. A sa main gauche, le signe de sa dignité, un anneau d’améthyste.» + Lune / Miroir  : «Un homme aveuglé est à demi submergé dans un étang soulevé par l’orage. Cinglé par une violente averse, il lève les bras et appelle au secours. D’une anse abritée, un autre homme lui fait signe de nager vers le salut.»
Dernier quartier : 29/09 /21

Cette lunaison enveloppe : la conjonction Mars-Vénus du 13 juillet 21, le bref retour de Jupiter en Verseau le 28 juillet (suite de sa première entrée de Jupiter en Poissons du 13 mai 21 et de sa rétrogradation à partir du 22 juin), le carré décroissant Saturne-Uranus du 14 juin 2021 (après celui du 17 février 2021)Et le reste relayé dans les lunaisons précédentes

***

[i] Les illustrations les plus parlantes de ce rapport se trouvent dans les arts : rapport entre les points et le motif d’ensemble d’un tableau pointilliste, entre les petits morceaux d’une mosaique et la mosaique, entre les notes et un morceau de musique. Physiquement, ce peut être le rapport entre les organes et le corps. Sur un plan social et politique on a le rapport entre individus et collectivité, ville et nation, une entreprise et un de ses services, etc. Sur le plan scientifique, on le retrouve dans les deux façons possibles de percevoir la lumière : comme onde ou comme particule. Le rapport entre les fourmis et leur fourmilière en est une manifestation dans le monde animal
Sur un plan pratique, on a le rapport entre technicité/précision et impression d’ensemble. Par exemple, entre les efforts techniques précis et disciplinés qu’exige toute excellence (faire des gammes pour un musicien, s’entraîner à la barre pour un danseur, prendre régulièrement des constantes pour un soignant…) et la capacité de « se lâcher » et d’improviser dans l’instant qu’exige tout « art » quel qu’il soit. Abordé sous un angle plus psychologique, entre besoin d’être clair, donc limité, et envie de se fondre dans… Entre rationalité et imagination, entre science et foi… Vaste sujet !

[ii] Voici un extrait consacré à cette phase historique neptunienne majeure : “Autrement dit, nous sommes devant une configuration dont le terme actif (Neptune), cherche à dissoudre les frontières, transcender les limites, orienter vers le grand tout (universaliser), un “terrain” (les Poissons) dont la caractéristique est le passage de l’ancien au nouveau… Notre image précédente de “fonte des glaces” se voit donc renforcée par celle d’une espèce d’effilochement tous azimuts, en vue d’un monde dont les nouveaux contours émergeront lentement… On peut supposer que ce qui jusque là était “exclu” par les forces dominantes sera réintégré dans le nouveau “tout” (les “pauvres” par exemple et les pays pauvres ainsi que le réclament les récents événements. Mais aussi le spirituel et le religieux, la lenteur, la douceur, la souplesse, la gentillesse, le partage, l’amour, l’émerveillement, l’harmonie, l’humain…).
A moins qu’une sorte de dictature mondiale n’impose en douce une sorte de “pax romana”…

[iii] Aux premières loges de ces « vides » les médias, bien sûr…

[iv] On retrouve ici l’appel de la liberté à ce que les structures en place (institutions, administrations, morales, choix architecturaux, aménagement, infrastructures, surmoi…) se libèrent de manières de bâtir, de cadrer et de structurer la liberté qui, initiées à partir de 1988, ont été évaluées et critiquées depuis 2010.

[v] On peut ici citer les soignants et les pompiers qui, en France, renoncent à leur métier pour ne pas servir de cobayes à l’industrie pharmaceutique et/ou pour refuser le contrôle numérique de nos vies, à la moitié des médecins allemands refusant d’injecter les produits expérimentaux que les pouvoirs cherchent à imposer, aux commerçants et restaurateurs fermant boutique pour ne pas avoir à discriminer les gens…Etc

[vi] C’est aussi ce qu’on fait les monastères de la « seconde vague » (X , XI, XIIeme) en Europe : un âge d’or de communautés distinctes (parties), autosuffisantes et « unifiées » auxquelles l’on doit une part majeure de la transmission culturelle occidentale (tout).

[vii] Avons-nous cédé à la « pression » exercée par les pouvoirs dominants (politiques, médiatiques, financiers, technologiques….) ou par des « autorités » dans nos vies personnelles (médecin, patron, chef de famille, administratifs…) pour faire ceci ou cela (se faire injecter les produits de biotechnologie présentés comme des vaccins, accepter telle solution médicale sans demander d’autre avis, démissionner sans s’informer auprès de la loi) ? Avons-nous ou sommes-nous capables de le « voir » ou pas quitte à chercher à contrôler les autres, voire les dénoncer ou les accuser sans vérifier les faits, pour ne pas voir…) ? Avons-nous résisté ? A quel prix ? Qu’avons-nous appris à ces sujets ?

[viii] Les 400.000 morts annoncés par Macron en automne 2020, et les centaines de milliers d’autres par Ferguson…

[ix] La plupart de mes connaissances ayant accepté les injections l’ont fait pour des raisons politiques (pour pouvoir voyager, aller au restau, boire un pot, travailler…) et aucunement médicales. SOUVENT Sans que le fait qu’ils puissent contaminer les autres ne remette en cause l’utilité sanitaire du sauf-conduit vaccinal…

[x] D’après le CDC américain, raison pour laquelle ils seront interdits à partir de décembre 21 (et pourquoi pas avant ? Mystère…)

[xi] Ce que traduit très bien la loi française sur les obligations vaccinales qui ne tiennent compte ni des contre indications médicales, ni de l’immunité naturelle acquise…

+2

4 commentaires

  • Fabienne

    Bonjour,

    Un grand merci pour cette analyse qui me parle beaucoup !
    J’ai un rv cet après-midi et je suis bien contente d’avoir lu votre interprétation de la lunaison avant de m’y rendre (ayant des points de mon thème touchés : pluton pour la nouvelle lune, et mon soleil pour la pleine lune… On verra bien…). Et je ne manquerai pas de le relire.

    Bonne journée à vous 😉
    Cordialement
    Fabienne

    +2
    • Astro popote

      Bonjour Fabienne
      Merci pour la constance et la précision de vos retours !
      Contente que ce travail vous ait aidée à préparer votre rendez-vous !
      J’espère qu’il s’est passé comme vous le souhaitiez.

      Bien cordialement
      AP

      0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 512 Mo. You can upload: image, audio, video, document, spreadsheet, interactive, text, archive, code, other. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded.